30 décembre 2011

Le seigneur de la route

de Jean-Pierre Gattégno

le seigneur de la routeQue faire lorsque tout va mal ? Lorsque l’on est chahuté par ses élèves, méprisé par ses collègues, piétiné par ses supérieurs, trompé par son épouse ? 

Pierre Raustampon ne supporte plus cette vie et, un jour, s’enfuit dans la luxueuse Mercedes de l’amant de sa femme. Grisé par la puissance de cette voiture, il fonce pleins gaz, sillonnant au hasard l’Hexagone. Il espère ainsi couper les ponts avec une existence désespérante.

À cette errance géographique se superpose un trajet plus intime, un voyage intérieur qui le conduit vers d’obscures régions de lui-même.

De multiples péripéties – rencontres féminines plus que troublantes, maffieux et police lancés à ses trousses, échanges amoureux avec l’épouse de son rival – l’amènent à découvrir une vérité à laquelle il est loin de s’attendre.

Une vérité brutale qui donnera un sens particulier à cette aventure.

Éditions CALMANN-LÉVY

~~~

Porté par une écriture très visuelle et conduit à la manière d’un thriller alternant suspense et humour, ce road novel est une fable morale dont l’enseignement pourrait être le suivant : on peut fuir le plus loin possible, on n’échappe pas à son destin.

~~~


Posté par elleon à 04:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Below Zero

de C.J. Box

below zero

« Dis à Sherry qu’April a appelé. »  Tel est le message que reçoit un jour Sheridan, la fille aînée du garde-chasse Joe Pickett.

Stupéfaite, elle en fait part à son père qui n’y croit pas une seule seconde : il est impossible que la petite April, recueillie par les Pickett, ait survécu au massacre déclenché par les autorités fédérales six ans plus tôt contre les Survivalistes alors retranchés dans leur camp.

Impuissant, il a assisté à la tuerie et le dit et le répète à sa fille. Seulement Sheridan l’écoute d’autant moins qu’elle continue de recevoir des messages de l’inconnue… Dans ces messages, certains détails semblent bel et bien confirmer que celle qui les envoie n’est autre qu’April.

Au même moment, accompagné d’une jeune fille, un ancien gangster de Chicago atteint d’un cancer en phase terminale traverse le pays derrière son volant. Certain de mourir dans peu de temps, il essaie de se réconcilier avec son fils, éco-terroriste. Qui lui n’a aucune envie de se réconcilier avec son père et entend bien l’obliger à se repentir de tous les crimes commis contre l’environnement. À cet effet, il exige de lui une empreinte carbone au-dessous de zéro… autrement dit : faire comme s’il n’avait jamais existé.

C’est alors que les messages de l’inconnue se faisant plus pressants et convaincants, Joe Pickett découvre qu’ils proviennent d’une région où des crimes de plus en plus violents sont en train de se produire.

Éditions CALMANN-LÉVY

-

Réédition sous le titre "L'empreinte des morts" : Éd. Points (2013)

~~~

« Une fois de plus, C. J. Box nous donne tout ce qu’il faut de suspense… dans un décor absolument somptueux. »  "Kirkus Review"

~~~

Posté par elleon à 03:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 décembre 2011

Le Zéro

de Jess Walter

le zeroLe Zéro, c'est bien sûr "Ground Zero".

Lorsque Brian Remy, flic traumatisé par les attentats du 11 septembre, reprend conscience, il est blessé à la tête. Il semble avoir tenté de mettre fin à ses jours. Comment en est-il arrivé là ? Brian est victime "d'absences" et se retrouve dans des situations impossibles sans plus savoir comment il les a provoquées.

Plus grave encore, il lui semble que deux personnes cohabitent dans son crâne, dont l'une au moins est dangereuse.

Stress post-traumatique ? Peut-être, mais le climat de paranoïa qui affecte désormais les Etats-Unis y est sans doute aussi pour quelque chose. Car Brian est embarqué dans de nébuleuses conspirations antiterroristes qui le plongent dans une profonde confusion. Et si la seule manière de comprendre la véritable nature de sa personnalité était de retourner sur les lieux où elle a commencé à s'effondrer ?

Éditions RIVAGES

~~~~

"Une satire / tragédie que Kafka et Vonnegut auraient appréciée..." "USA Today"

~~~

"..un page-turner noir, assorti d'une puissante réflexion sur la société... [qui] démasque notre monde souvent surréaliste de l'après-11 septembre." "Washington Post Book World"

~~~~


Posté par elleon à 04:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 octobre 2011

Les ombres de la famille

de Hélène Amalric

les ombres de la famille

Un minuscule îlot battu par les vents, au large des côtes bretonnes C'est là que se rend Camille Dantès, qui dirige un cabinet de recherches généalogiques, pour rencontrer Lucienne Lamblé, l'héritière très âgée d'une des plus grosses fortunes industrielles françaises, qui vit en quasi recluse dans le sombre manoir dressé sur la lande. 

Camille, après une carrière de trader rémunératrice mais guère satisfaisante sur le plan humain, a fondé ce cabinet avec son jeune frère Benjamin. Attentive et tenace, Camille veut aider les autres, ceux qui viennent lui fournir des bribes de leur passé, qui veulent remonter le temps pour élucider des questions, surmonter le poids des secrets de famille Frère et soeur sont complémentaires: Benjamin, spécialiste d'internet et des réseaux sociaux, se fait fort de retrouver n'importe quelle information, par des moyens parfois détournés, tandis que sa soeur n'aime rien tant qu'éplucher les registres paroissiaux, les archives départementales, ou déchiffrer les écritures.

Pourtant habituée aux requêtes parfois étranges de ses clients, celle de Lucienne Lamblé met la jeune femme mal à l'aise. Aux dires de la milliardaire, sa fille Gwenaëlle est tombée sous la coupe d'une sorte de gourou sulfureux.  Mère et fille sont fâchées à mort, au point que Lucienne Lamblé veut retrouver la trace d'un neveu disparu pour lui léguer une partie de sa fortune. Celui-ci, Marcel, a rompu tous liens avec la famille au début des années 1960.  Mais le jour où Camille, qui tient à rencontrer Gwenaëlle Lamblé, a rendez-vous avec celle-ci, elle la découvre assassinée. Retrouver Marcel devient alors impératif.

L'assassinat de Gwenaëlle Lamblé a-t-il un rapport avec les recherches qu'entamait la généalogiste dans les archives familiales ? Tandis que la police enquête, Camille s'interroge sur la signification de ce vieux fanion portant une croix noire bretonne avec un triskell celte ?

Qui sont, sur cette photo jaunie, ces hommes qui défilent au pas de l'oie dans les rues de Landivisiau, pendant l'Occupation ?

Éditions MARABOUT

Posté par Krri à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :