05 décembre 2019

Le silence des cascades

de Françoise Besse

CouvertureLaure Reynès conjugue une vie personnelle avec sa fonction au sein de l'ASP : écoutant, elle accompagne par la présence et la parole les malades en fin de vie.

Un soir de mai à l'hôpital de Rodez, une jeune femme Émilie, se meurt d'un cancer. Quand Laure arrive, la malade est déjà inconsciente. Mais son père, puis son mari Guillaume, se relaient à son chevet. De demi-confidences en allusions, Laure acquiert la certitude de ce qui n'était alors qu'un soupçon : quelqu'un, dans l'entourage d'Émilie, a oeuvré depuis le début pour que Laure ne puisse jamais entrer en contact avec elle.

Quelques jours après, Guillaume appelle Laure : sa fille Lucile, six ans, est victime de cauchemars récurrents qui terrorisent ses nuits.

Laure accepte de rencontrer Lucile. Mise en confiance, mais contre la promesse qu'elle gardera le secret, la petite fille raconte le rêve qui vient la tourmenter. Laure pense que ce cauchemar est la réactivation d'une situation vécue par la petite fille, restée au stade de l'inconscient.

Lucile ne guérira de ce traumatisme que si elle parvient à le faire remonter au niveau du conscient. Commence alors une enquête difficile. Une accumulation de faits étranges, le comportement étrange de l'entourage, la fascination exercée par la rivière qui court sous les terres du domaine, conduisent Laure à penser qu'une tragédie s'est produite sur le Causse Comtal l'année précédente.

Éditions du BORD DU LOT

Posté par elleon à 03:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


02 décembre 2019

Dans la mémoire de l'autre

de Jean-Michel Lecocq

Des jeunes femmes sont retrouvées étranglées à Saint-Tropez. Hubert Wax, policier et amateur de jolies femmes, identifie dans ces victimes de récentes conquêtes.

Mieux : ces jeunes femmes ont été assassinées le soir-même où Wax leur tenait compagnie.

Lui seul est au courant de ces coïncidences mais ne se souvient de rien.

Est-il le tueur, criminel amnésique ? Est-il victime d'un manipulateur ?

La dernière victime est la fille du ministre de l'Intérieur. Le commissaire Théo Payardelle est dépêché sur place...

Éditions L'HARMATTAN

Posté par elleon à 03:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2019

Le feu et la pluie

de Claude Iconomou

LE FEU ET LA PLUIEDes paysages voilés d'humidité des îles britanniques aux corniches du Mourillon et du Faron, une série de meurtres ou d'agressions.

Et le commandant Léonetti se demande s'il y a un lien entre ces faits divers violents ou si le Var est le théâtre involontaire d'épisodes meurtriers commencés ailleurs.

Des épisodes qui viennent se mêler aux affaires locales, en prenant un malin plaisir à brouiller les pistes.

Éditions SUDARÈNES

Posté par elleon à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 novembre 2019

Justicier - Silences bas-alpins

de Manon Torielli-Sarmejane

couvertureDans un petit village de Haute-Provence, d’étranges meurtres se succèdent. Des cadavres sont retrouvés dans une maison en ruine du bourg.

Norbert Tiffauge, commissaire à Marseille, est appelé à enquêter sur ces assassinats. Il va apprivoiser à sa façon les villageois et faire des rencontres auxquelles il ne s’attendait certainement pas.

Sur le théâtre des crimes, rôde l’insaisissable « Justicier » qui promène son monde, provoque les enquêteurs et sème autour de lui ténèbres et sortilèges.

Éditions WARTBERG

Posté par elleon à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2019

Une heureuse enquête

de Daniel Tharaud

« La réflexion sur la nécrologie lui fit penser au cimetière, la famille devait y avoir un caveau ; elle s'y rendit. La dernière demeure des Verdemont était un véritable mausolée. France y releva plusieurs noms, celui de Claire Delmont née de Verdemont, celui aussi de Thérèse Ribérol née de Verdemont. Était-ce les nièces directes de la vieille dame ? La destinée avait-elle été assez cruelle pour lui enlever tant de membres de sa famille ? Se pourrait-il qu'il ne lui restât plus que Cécile et Augustin ? Et dans ce cas, comment ne pas songer que ce dernier avait tout intérêt à la mort de sa cousine ? »

Un accident, un suicide... Et s'il s'agissait de tout autre chose ? Hélas, si le bonheur guette Stéphanie au terme de cette enquête, tous n'ont pas la même chance. Là encore, la traîtrise et la luxure s'émancipent au détriment de l'amour et de la sincérité...

Pour démêler ce puzzle criminel, le jeune inspecteur Dunoyer pourra compter sur le talent des deux amies.

À travers cette nouvelle enquête, Daniel Tharaud orchestre une fois de plus un délicieux jeu de faux-semblants.

Éditions SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS

Posté par elleon à 05:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Question d'identité

de Daniel Tharaud

« Il se rendit jusqu'à un parking et monta dans une voiture grise, mais comme le parvis de la gare n'était guère encombré, elle n'osa pas s'aventurer à découvert et se retrancha à l'intérieur pour attendre son amie. De loin, elle vit la voiture s'éloigner vers le centre de la ville. Pendant ce temps, Stéphanie instruisait l'inspecteur de la situation telle qu'elle se présentait. Celui-ci l'engagea à la plus extrême prudence. — Surtout, que personne ne puisse vous soupçonner d'espionnage. Le monde des trafiquants est perfide. »

Retour à Perros-Guirec, lieu de leur première affaire : Stéphanie et France retrouvent la dramatique atmosphère de petits truands sans moralité. L'argent leur est plus cher que la vie : trafic de drogue, overdose, meurtre...

Face à de vieux loups de mer, nos deux détectives devront partir à la pêche aux indices.

Pour notre plus grand plaisir, Daniel Tharaud transforme une fois de plus les vacances de nos héroïnes en une vaste enquête. L'auteur confirme, si besoin était, sa maîtrise des genres dans ce nouveau polar décomplexé qui ravira un large public.

Éditions SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS

Posté par elleon à 04:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Crimes et entrechats

de Daniel Tharaud

« Vous avez des soupçons précis ? Non, monsieur. Nous ne sommes même pas sûres que ce ne soit pas un accident dont les conséquences ont pu effrayer, ou les suites d'un jeu stupide aux pratiques inavouables... Un seul fait est certain, Gabrielle ne s'est pas suicidée en se pendant. Vous avez donc cherché à connaître la vérité ? Oui... nous cherchons encore... mais nous y renoncerons dès que nous serons dans le train. Au fond, cette vérité ne nous regarde pas. »

Le Cygne de Saint-Saëns, qualifié de « mort du cygne » par les amateurs de danse, est fatal non à la danseuse mais à la pianiste !

Sombre affaire pour Stéphanie à qui l'on avait assuré que rien ne viendrait troubler la quiétude de ce petit bourg proche de Lisieux qui bénéficiait de la protection de sainte Thérèse...

Normandie, musique et faux suicide : une partition sans fausse note pour Daniel Tharaud qui orchestre à nouveau une mélodie funèbre qui fera danser les méninges de nos jeunes enquêtrices.

Éditions SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS

Posté par elleon à 04:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Stéphanie et la voyante

de Daniel Tharaud

« Parmi toutes nos élucubrations, il y a tout de même des hypothèses à retenir, dit France. Notre voyante ne croit pas aux hasards, c'est discutable. Pour ma part, je pense qu'à chaque instant se créent des circonstances nouvelles qui suscitent tout un tas de réactions imprévisibles, et que c'est cela, plus que la frivolité des esprits, qui rend les prévisions difficiles. Dans l'affaire qui nous occupe, ce sont bien des hasards de la vie qui ont mis nos gens en présence, en des lieux et en des époques différentes. Et aujourd'hui, il en résulte une situation dont chacun ne connaît peut-être qu'un élément. Encore un peut-être... Oui, nous n'en sortons pas ! Ce qu'il faut, c'est mettre tous ces gens en présence et les obliger à dire la vérité. »

Un charmant moulin dans l'Yonne, une charmante vieille dame éprise de musique, de bienveillants voisins tout emplis de courtoisie et de sollicitude... Et pourtant la mort vient s'inscrire au programme d'un récital offert en cadeau !

Un empoisonnement, une succession, une voyante, le passé qui ressurgit... Une affaire décidément complexe qui va une fois de plus transformer le séjour de France et Stéphanie en une enquête délicate.

Daniel Tharaud prouve à nouveau que mystère et faux-semblants n'ont aucun secret pour lui, pour notre plus grand plaisir.

Éditions SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS

Posté par elleon à 04:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

L'assassin d'Odile

de Daniel Tharaud

« Il était là depuis longtemps ?  Au moins trois mois. Était-ce un hasard ? L'homme avait-il voulu fuir, inquiet des questions qu'elle lui avait posées ? L'y avait-on encouragé ? Mais alors, qui avait intérêt à ce qu'il ne parle pas, qui avait surpris sa propre démarche, la veille, et en avait deviné la raison ? Qui voulait empêcher un éventuel témoignage qui pourrait innocenter Pierre Lebras ? »

Comme en écho aux souffrances du quintette, l'assassinat d'Odile, jeune flûtiste d'un orchestre de Royan, plonge ses collègues dans la consternation. Stéphanie, venue remplacer le violoncelliste accusé du meurtre, se retrouve confrontée à des sordides manuvres d'exécutants peu scrupuleux...

À travers ce prolongement de « Quintette en ut majeur », Daniel Tharaud continue à faire rimer musique avec paranoïa. Un suspense sans fausse note !

Éditions SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS

Posté par elleon à 04:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Quintette en ut majeur

de Daniel Tharaud

« Ce qui me déroute le plus est cette histoire de lettres anonymes. À moins que Carole n'ait décidé d'éliminer sa rivale. Nous savons malheureusement que de gentilles petites filles peuvent avoir recours au poison pour se venger. Dans les réactions de tous ces gens, je n'arrive pas à discerner ce qui est sincère de ce qui est feint. Je tombe en plein drame et je n'ai rien qui me permette de m'assurer d'une vérité. La seule qui m'ait parlé d'autre chose que de musique ou de banalité est Carole ; et depuis hier, j'ai l'impression qu'elle m'évite. »

Dans l'ambiance feutrée et guindée des notables de province, Stéphanie enquête en catimini...

Est-ce la jalousie qui est à l'origine de la mort suspecte de Véronique ? Pourquoi aussi s'en prendre à Sophie Verdier, qui promouvait le quintette intégré par Stéphanie ? Et comment décrypter le comportement de Lucien Verdier, leader de cette formation, face aux deux drames qui le frappent ? Enfin, que tait le clan Verdier ?

Ainsi présenté, l'écheveau paraît indémêlable... et Stéphanie aura certainement fort à faire pour cerner les personnalités ambiguës de ceux qui l'entourent, au fil de ce récit policier sur fond de musique de chambre, de non-dits et de secrets, orchestré de main de maître par D. Tharaud.

Éditions SOCIÉTÉ DES ÉCRIVAINS

Posté par elleon à 04:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :