13 avril 2015

La rascasse avant la bouillabaisse

de Gilles Del Pappas

la rascasse avant la bouillabaisse

Prenez deux hommes, l’un recherché par la police, l’autre toujours en quête d’un coup tordu.

Faites-les cavaler à travers l’Amérique du Sud ; ajoutez des jolies filles, deux ou trois pincées de revolvers et de fusils, quelques truands interlopes et beaucoup, beaucoup d’or. Saupoudrez de coups de feu et de dollars. Incorporez des rebondissements et une bonne dose de suspense. Agitez le tout dans des paysages de folie. Laissez reposer quelque temps. Montez la température, parsemez d’amour et de sexe. Distillez de l’émotion. Faites revenir le tout dans la cité phocéenne. Servez bien écrit. La bouillabaisse façon Del Pappas est prête !

Éditions LAJOUANIE

~~~

Gilles Del Pappas signe ici un roman policier passionnant et diablement dépaysant. Le héros est un truand sympathique mais poissard, le méchant un authentique salopard, les seconds couteaux qui gravitent alentours résolument tordus… Et les femmes ? Toutes des… Sauf la bien-aimée du héros évidemment !

~~~

Posté par elleon à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


PUKHTU - Primo

de DOA

Pukhtu_primo

Le terme pukhtu renvoie aux valeurs fondamentales du peuple pachtoune, l’honneur personnel – ghairat – et celui des siens, de sa tribu – izzat. Dire d’un homme qu’il n’a pas de pukhtu est une injure mortelle.

Pukhtu est l’histoire d’un père qui, comme tous les pères, craint de se voir privé de ses enfants par la folie de son époque. Non, plutôt d’une jeune femme que le remords et la culpabilité abîment. Ou peut-être d’un fils, éloigné de sa famille par la force du destin.

À moins qu’il ne s'agisse de celle d’un homme cherchant à redonner un sens à sa vie.

Elle se passe en Asie centrale, en Afrique, en Amérique du Nord, en Europe et raconte des guerres ouvertes et sanglantes, des conflits plus secrets, contre la terreur, le trafic de drogue, et des combats intimes, avec soi-même, pour rester debout et survivre.

C’est une histoire de maintenant, à l’ombre du monde et pourtant terriblement dans le monde. Elle met en scène des citoyens clandestins.

Éditions GALLIMARD

-

etoilePrix Mystère de la Critique (2016)

Posté par elleon à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Du sang sur la glace

de Jo Nesbø

du sang sur la glace

Quand on gagne sa vie en supprimant des gens, il peut être compliqué, voire dangereux, d’être proche de qui que ce soit.

Olav est le tueur à gages attitré d’un gangster qui règne sur la prostitution et le trafic de drogue à Oslo.

Lorsqu’il tombe enfin sous le charme de la femme de ses rêves, deux problèmes de taille se posent.

C’est la jeune épouse – infidèle – de son patron.

Et il est chargé de la tuer…

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Risque

de Kathy Reichs & Brendan Reichs

risque

Des lycéens qui disparaissent. Des super-pouvoirs hors de contrôle. Une énigmatique berline noire sur leurs traces.

Dans la ville de Charleston, les choses ne sont pas près de revenir à la normale. Depuis qu’ils ont été contaminés par un virus mutant, Tory et les autres Viraux ont développé des capacités extraordinaires. Des capacités qui pourraient bien leur être utiles pour élucider ces disparitions inexplicables.

Si la meute veut retrouver à temps les mystérieux kidnappeurs, elle devra être plus soudée que jamais. Les liens qui unissent Tory et ses amis seront-ils assez forts ?

Les regards sont braqués sur eux, tous les regards…

Éditions XO


 Un nouvel opus de la série créée par Kathy Reichs et son fils Brendan, où se mêlent humour, sentiments, action et suspense.


Posté par elleon à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La Pieuvre

de Jacques Saussey

la pieuvre

Lisa Heslin est officier de policier judiciaire dans un commissariat parisien. Elle est aussi la fille d’un juge d’instruction célèbre, assassiné au début des années quatre-vingt-dix.

Lorsqu’un appel téléphonique lui annonce que sa mère, avec laquelle elle n’a plus aucune relation depuis bien longtemps, est à l’agonie, elle met de côté sa rancœur, saute dans un train pour Marseille et rejoint la clinique.

À Paris, ses collègues ont été appelés sur le lieu d’un meurtre crapuleux: un modeste coursier parisien a été retrouvé exécuté de deux balles dans l’entrée d’un immeuble chic de la capitale. L’improbable surgit alors: le service balistique assure que l’arme est la même que celle qui a servi à tuer le Juge Heslin en 1992.

Commence alors pour l’équipe du capitaine Daniel Magne une enquête en forme de course contre la montre, pour ménager Lisa mais aussi et surtout pour comprendre comment les bas-fonds peuvent rejoindre parfois la très haute administration.

Éditions du TOUCAN

Posté par elleon à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Neuroland

de Sébastien Bohler

La plus efficace des tortures est indolore.

neuroland

Châtelet, gare de Lyon, Champs-Élysées. Trois attentats au coeur de Paris éventrent la capitale. Bilan : 53 morts.

Quelques heures plus tôt, le cerveau des attentats, un jeune djihadiste formé en Afghanistan, a été arrêté par la police. Protégé par le droit français, il s'est muré dans le silence.

Pourquoi n'a-t-on pas su le faire parler ?

Saclay, région parisienne. Neuroland est un centre de recherches, le plus performant d'Europe. Deux jeunes chercheurs y travaillent à un projet révolutionnaire: un scanner surpuissant permettant de décoder les activités du cerveau. Demain, on pourra lire dans les pensées.

Plus que jamais, celui qui possédera la connaissance possédera le pouvoir.

Éditions ROBERT LAFFONT

Posté par elleon à 10:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Missing: New-York

de Don Winslow

missing new york

Frank Decker, sergent de police à Lincoln, Nebraska, capte sur sa radio de service un « Code 64 », soit un avis de disparition : Hansen, Hailey Marie. Afro-américaine. Âgée de cinq ans. Un mètre six. Seize kilos huit. Cheveux bruns, yeux verts.

Personne n’a rien vu, rien remarqué, rien entendu.

Près de la moitié des enfants assassinés par leur ravisseur sont tués dans l’heure qui suit leur enlèvement et Decker sait juste que Hailey s’est volatilisée avec Magique, son petit cheval en plastique.

Fouilles et interrogatoires, brigade cynophile, battues avec l’aide des flics des comtés voisins : la police fait de son mieux.

Jusqu’à un certain point. Car personne ne l’admet, mais on remue ciel et terre pour retrouver les petites filles blondes, pas les enfants métis de mère modeste et alcoolique.

C’est alors que Decker donne sa démission, fait son sac et part sur les routes à la recherche de Hailey.

Une quête désespérée et solitaire de plusieurs mois, de motels en stations-service, jusqu’à New York et son annexe pour VIP, les Hamptons.

Et là, tout bascule…

Éditions du SEUIL

Posté par elleon à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'orfèvre

de Mark Allen Smith

l'orfevre

Aucun mensonge ne lui résiste, c'est un orfèvre de la torture. Mais aujourd'hui, Geiger est devenu la proie, et la chasse est ouverte.

Geiger était le meilleur. Professionnel des interrogatoires, il savait obtenir les renseignements dont ses clients avaient besoin sans jamais faire couler le sang. Jusqu'à ce qu'on lui demande d'interroger un jeune garçon. Son refus a tout fait basculer. Désormais Geiger a disparu, présumé mort, noyé. Son corps n'a jamais été retrouvé.

Dalton, autre professionnel de la torture, est à sa recherche, obsédé par l'idée de se venger de son rival, ainsi que Zanni Soames, une dangereuse agente du FBI déterminée à retrouver sa trace, la première.

Éditions ROBERT LAFFONT


De rebondissements en coups de théâtre, le nouveau roman de Mark Allen Smith entraîne le lecteur de New York à Paris puis de Paris en Provence sur les traces d'un héros trouble en quête de rédemption. Dérangeant, envoûtant, fascinant, L'Orfèvre renouvelle le genre du thriller psychologique.


Posté par elleon à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Du sang sur l'arc-en-ciel

de Mike Nicol

du sang su rl'arc-enciel

Le Cap, de nos jours. Fish Pescado, détective privé joliment bronzé, aime avant tout surfer.

Fauché, il accepte d’enquêter pour sa belle amie Vicki, brillante avocate le jour, féroce joueuse de poker la nuit.

Cadeau empoisonné: l’affaire - la mort accidentelle d’un jeune homme lors d’une course de voitures illicite - met en cause l’ex-directeur de la police nationale. L’homme a encore des relations, et de sales antécédents, liés aux sinistres hit squads et à toutes ces choses du passé que la nouvelle « nation arc-en-ciel » ne veut pas voir apparaître au grand jour.

Fish Pescado ferait mieux de ne pas insister…

Éditions du SEUIL


Enchaînant pied au plancher séquences coup-de-poing et scènes pittoresques, Mike Nicol dresse un portrait peu reluisant de la société post-apartheid : magouilles, corruption, règlements de comptes, trafics divers en haut lieu.

~~~

Une violence sourde et constante, des dialogues qui fusent et un humour abrasif portent ce polar résolument moderne, « le meilleur de l’auteur à ce jour, avec ses références à peine voilées aux crimes passés et aux criminels d’aujourd’hui »  "The Sunday Times"


Posté par elleon à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La fille qui en savait trop

de Nils Barrellon

la fille qui en savait trop

Une main de femme aux ongles vernis de rouge, tranchée net au niveau du poignet, est retrouvée dans la ménagerie du Jardin des Plantes, à Paris. Dans l’enclos des cochons…

La victime a-t-elle été tuée ici avant d’être dévorée par les porcs ?

Pour le commissaire Kuhn, ce n’est que le début d’une affaire tortueuse.

Du bois de Boulogne aux salons feutrés des ambassades, des squats de camés aux bureaux survoltés du 36 quai des Orfèvres, le commissaire se débat dans un nœud de vipères. Le meurtre semble avoir un lien avec un ignoble trafic aux multiples ramifications.

Pour Kuhn, il n’y a qu’une seule manière de dénouer l’affaire: découvrir ce que cette fille avait bien pu apprendre avant de finir découpée en morceaux… Elle a le droit de garder le silence. À jamais…

Éditions CITY

Posté par elleon à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :