11 mai 2017

Noir sanctuaire

de Douglas Preston & Lincoln Child

Noir sanctuaireAprès une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu…

Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend…

Diogène, le frère cadet d’Aloysius, que tout le monde croyait mort, fait sa réapparition et réussit à convaincre la jeune femme de le suivre sur une île mystérieuse. Sur place, il lui fait visiter son sanctuaire, un petit temple à colonnades aux hautes fenêtres munies de vitres anthracite, où il collectionne les souvenirs de tous ses crimes et forfaits.

Croyant à un enlèvement, Proctor, l’indéfectible majordome de Pendergast, s’est lancé à leur poursuite, mais il semble toujours avoir un coup de retard sur Diogène.

Quels sont les noirs desseins de ce dernier ? Pourra-t-il enfin se venger de son aîné à qui il voue une haine farouche ?

À moins que Constance ait, elle aussi, échafaudé un plan machiavélique…

Éditions L'ARCHIPEL

Posté par elleon à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


10 mai 2017

Quand sort la recluse

de Fred Vargas

« - Trois morts, c'est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n'est pas de notre compétence.

- Ce qu'il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J'ai donc rendez-vous demain au Muséum d'Histoire naturelle.

- Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue ?

- Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés.

- Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l'araignée recluse ? »

Éditions FLAMMARION

Posté par elleon à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

À la table du Sultan

de Michèle Barrière

Michèle Barrière - A la table du sultan - Une aventure de Quentin du Mesnil, maître d'hôtel de François Ier.1547. Dix ans après avoir quitté la cour de François Ier, Quentin aurait-il pu imaginer que son fils Pierre lui causerait tant de soucis ?

Le jeune homme, au service de l'ambassadeur de France à Constantinople, a été vu avec la fille d'un vizir, au mépris des moeurs à la cour de Soliman le Magnifique. Retenu prisonnier, son sort dépend désormais des talents culinaires de son père : Quentin n'a d'autre choix que de venir plaider sa cause en personne !

Heureusement, il dispose d'un argument de poids pour flatter les papilles de Soliman et de son épouse Roxelane : la dinde, nouvellement arrivée des Amériques et inconnue du Grand Turc.

Mais pour sauver Pierre du courroux ottoman, Quentin va devoir affronter un maître queux irascible et prêt à tout pour voir disparaître ce "rival" venu de France.

Éditions J.C LATTÈS

Posté par elleon à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 mai 2017

Vengeance

de Benjamin Black

couverture Victor Delahaye, patron d'une très prospère société dublinoise, emmène le fils de son associé faire un tour en mer.

Une fois au large, le jeune Davy Clancy assiste, impuissant, au suicide de Delahaye, qui se tire une balle dans le coeur.

Ce drame attire l'attention de l'inspecteur Hackett et de son ami, le médecin légiste Quirke. Les Delahaye et les Clancy sont rivaux depuis des générations et, lorsque tombe une seconde victime, Quirke ne doute plus que de terribles secrets se cachent au sein de ces deux familles.

Dans un monde hanté par la jalousie, l'orgueil et l'ambition, les apparences peuvent être trompeuses...

Éditions ROBERT LAFFONT

~~~

Un roman aussi noir qu'élégant, par le maître du genre, John Banville, alias Benjamin BlackAvec Vengeance, "le Booker Prize 2005", styliste hors pair, poursuit en virtuose son hommage au roman noir.

~~~

Posté par elleon à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Canari

de Duane Swierczynski

CanariSarie Holland est une jeune fille sage : elle ne boit guère, ne fume pas et suit consciencieusement ses études.

Un soir, pour rendre service, elle conduit une connaissance à un rendez-vous (elle est la seule à être sobre). Mais ce copain est un dealer, et un malheureux concours de circonstance fait tomber Sarie entre les mains de la police.

Soit elle plonge pour complicité, soit elle fait plonger quelqu’un d’autre en devenant indic. De fait, qui se méfierait d’elle ? Mais la police, trop pressée de coincer un gros poisson, monte une opération dangereuse dont elle perd le contrôle.

Sarie va devoir se débrouiller toute seule… pour survivre dans un monde interlope et dangereux dont elle ne soupçonnait guère les arcanes. Là, elle révèle sa véritable personnalité.

Éditions RIVAGES

Posté par elleon à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Où le soleil d'éteint

de Jacques Côté

Où le soleil s'eteintJuillet 1983... Sur l'autoroute 20, Benoit Ayotte et Sylvain Mailloux, deux voyous en provenance de Montréal, font du pouce vers l'est.

Ayotte veut se terrer au chalet de l'oncle de Mailloux, à Rivière-à-Pierre, car, en mission pour son clan, il a abattu par erreur un innocent père de famille plutôt qu'un membre d'un gang rival. Mais dès leur arrivée dans la région de Québec, la mort s'invite dans le périple des deux malfrats.

Quand le corps d'un homme sans papiers - et sans tête ! - est découvert sur la voie ferrée du tracel de Cap-Rouge, l'équipe du lieutenant Duval est chargée de l'enquête qui déterminera s'il s'agit d'un meurtre ou d'un suicide. Ajoutée à la découverte d'indices incriminants dans un bosquet sur le promontoire qui jouxte la vertigineuse structure métallique, la disparition dans le même secteur de deux jeunes filles fait cependant craindre le pire au lieutenant, dont l'humeur est déjà assombrie par l'effritement de sa relation avec Laurence, sa femme.

Or, pendant que les policiers peinent à comprendre ce qui s'est passé ce soir-là dans les hauteurs de Cap-Rouge, la trajectoire meurtrière du tueur fou se poursuit en toute impunité...

Éditions ALIRE

Posté par elleon à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 mai 2017

Un futur plus que parfait

de François-Henri Soulié

66Une Vénus datant de plus de 15 000 ans vient d’être découverte dans la grotte de Combéjac.

Skander Corsaro, jeune journaliste fraîchement engagé au "Courrier du Sud-Ouest", se rend au village de Mont-Rouquel, proche de la grotte, afin d’y faire un reportage sur le patrimoine historique du secteur.

Bâti sur un piton rocheux des contreforts du Massif Central, Mont-Rouquel est un de ces villages oubliés par la modernité. Le monde agricole y périclite sans espoir de retour. La plupart des habitants travaillent en ville. Retraités et chômeurs constituent l’essentiel de la population…

Bref, au bout d’une journée, Skander Corsaro craint de mourir d’ennui au cours de son reportage.

Mais le lendemain, la disparition inquiétante d’une enfant du village est signalée. Skander, qui n’a jamais su se mêler de ce qui le regarde, décide de mener l’enquête… à sa façon.

Éditions DU MASQUE

~~~

Une deuxième enquête brillante de Skander Corsaro sur fond de sectes et de querelles familiales où l’on s’interroge sur la nature de l’homme et son devenir.

~~~

Posté par Krri à 16:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Jours de haine

de Anna Raymonde Gazaille

69Debout devant son équipe, Paul Morel cherche les mots qui leur remonteraient le moral. Il aimerait bien connaître la formule magique qui lui redonnerait, à lui aussi, le moindre espoir.

L'inspecteur Paul Morel, du Service de police de la Ville de Montréal, est sur les dents. Ses patrons l'ont dans le collimateur, déplorant un trop grand nombre de crimes non résolus dans la métropole.

Jean-Claude Caron, dit Coquel'oil, est soupçonné d'avoir commis une dizaine de meurtres, mais on n'arrive pas à en fournir la moindre preuve.

De plus, la femme du détective Losier a disparu, ce dernier n'est plus que l'ombre de lui-même et, pour couronner le tout, un mystérieux tueur s'amuse à prendre les policiers pour cibles. Rien ne va plus, et la tension est à son paroxysme.

Éditions LEMÉAC

~~~

Avec une efficacité redoutable, Anna Raymonde Gazaille dénoue fil après fil la trame de cette intrigue où tout semble inextricablement enchevêtré. Plus que jamais, l'auteure est comme un poisson dans l'eau au cour de cette histoire funeste, haletante, au dénouement complètement inattendu. Une pierre de plus à cette ouvre au noir qu'elle est en train de construire.

~~~

Posté par Krri à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 mai 2017

Seul temps

de Sylvain Faurax

Daniel, ancien photographe de guerre, ne parvient pas à surmonter la perte de sa femme. À quel temps vivre son existence pour en surmonter les épreuves ?

Il cherche des réponses en noyant sa tristesse dans un hôtel désuet de Casablanca et se retrouve embarqué dans un étrange jeu de piste, une aventure qui le conduira des banlieues sombres de Paris au Rajasthan en Inde en passant par les vieux quartiers marocains.

C'est parfois au contact du pire que l'on reprend prise avec la réalité. Mais peut-être aussi du meilleur quand il rencontre l'espiègle et séduisante Lise… Il va progressivement reprendre goût à la vie.

Jusqu'où peut-on aller pour retrouver un être perdu ?

Un tueur à gages philosophe avec son acolyte rock'n'roll, une séduisante jeune femme, un chauffeur de taxi mythomane, et bien d'autres composent le canevas énigmatique des pérégrinations de Daniel. Demain peut être fait de lumière… Trouvera-t-il les réponses aux énigmes qui en entravent l'accès ?

Éditions du VOLCAN

~~~

Seul temps est un voyage initiatique et romantique aux aspects d'un thriller. Ce mélange des genres transporte le lecteur dans des contrées pittoresques, à la rencontre de personnages non moins hauts en couleur, aux comportements désopilants, parfois brutaux, mais jamais dénués de sentiments.

~~~

Posté par elleon à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Ce que les coeurs cachent

de Sylvain Faurax

225Sam, architecte désabusé et alcoolique, sillonne les rues de Paris en direction du Sacré Cœur pour assister à la messe de minuit. Il veut éviter de rester seul, se raccrocher à un peu d’humanité.

En sortant de la basilique, il croise Djibril. Leurs solitudes s’entremêlent le temps d’un échange informel. À peine rentré chez lui, Sam a la surprise de découvrir une fillette sur le pas de sa porte. Désespérément muette, elle garde dans son sac un papier sur lequel ont été rédigées quelques lignes énigmatiques : l’expéditrice confie à Sam sa fille Éva et lui demande instamment de ne pas prévenir la police.

Qui est-elle ? Pourquoi l’avoir choisi, lui ? Dans quel but ? L’architecte se lance alors sur les traces de l’inconnue.

Éditions RAVET-ANCEAU

Posté par elleon à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :