19 mai 2019

Le verger de marbre

de Alex Taylor

En plein Kentucky rural, la Gasping River déploie son cours au milieu des falaises de calcaire et des collines couvertes de champs de maïs et de soja.

Un soir où il remplace son père, qui conduit le ferry parcourant la rivière dans les deux sens, le jeune Beam Sheetmire tue un passager qui tente de le dévaliser. Mais sa victime est le fils de Loat Duncan, puissant homme d’affaires local et assassin sans pitié.

Toujours accompagné de ses chiens menaçants, Loat est lui-même porteur d’un lourd secret concernant le passé de Beam. Aidé par son père, le jeune homme prend la fuite, tandis que Loat et Elvis, le shérif, se lancent à ses trousses.

Éditions GALLMEISTER

-

etoileGrand Prix du Roman Noir étranger du Festival de Beaune (2017)

~~~

"Le Verger de marbre" est un thriller littéraire à la prose incandescente dans la veine des grands textes sudistes de Cormac McCarthy ou Daniel Woodrell. Ce premier roman hypnotique est une inoubliable descente au cœur des ténèbres.

~~~

Posté par elleon à 05:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Le Diable en personne

de Peter Farris

En pleine forêt de Géorgie du Sud, au milieu de nulle part, Maya échappe in extremis à une sauvage tentative d’assassinat.

Dix-huit ans à peine, victime d’un vaste trafic de prostituées régi par le redoutable Mexico, elle avait eu le malheur de devenir la favorite du maire et de découvrir ainsi les sombres projets des hauts responsables de la ville.

Son destin semblait scellé mais c’était sans compter sur Leonard Moye,  un type solitaire et quelque peu excentrique, qui ne tolère personne sur ses terres et prend la jeune femme sous sa protection.

Une troublante amitié naît alors entre ces deux êtres rongés par la colère.

Éditions GALLMEISTER

-

etoile Grand Prix du Roman noir étranger du Festival de Beaune (2018)

etoile Trophée 813 du meilleur roman noir étranger (2018)

~~~

Du côté de Steinbeck dans sa façon d'associer la misère et la beauté du monde, du côté de Lehane quand il s'agit de raconter les âmes. Julie Malaure, LE POINT

~~~

Posté par elleon à 04:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mai 2019

Sara la Noire

de Gianni Pirozzi

Gianni Pirozzi - Sara la Noire.Paris et sa banlieue après les émeutes de 2005. Gitan d'origine, Alphonso Guillermo est un lieutenant de police brutal et corrompu. Impliqué dans divers trafics, il est maintenant dans le collimateur de l'IGS.

Hafzia Haït Sherif était une brillante étudiante marocaine. Elle a vu sa vie basculer à la suite d'un mauvais mariage et elle a sombré dans la drogue et la prostitution. Guillermo le flic en est tombé obsessionnellement amoureux.

Quant à Djibril Moussa, dit " Le Djib ", c'est un jeune à la dérive qui veut se faire une place dans le milieu. Il accepte un contrat pour mettre à mal Guillermo. Mais ce dernier a une autre obsession : boucler une vieille affaire de disparition d'enfant.

Il est prêt à tout sacrifier pour cela : son avenir, son intégrité, et même peut-être Hafzia...

Éditions RIVAGES

-

etoile Grand Prix du Roman Noir du Festival de Beaune (2015)

Posté par elleon à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le Quartier de la Fabrique

de Gianni Pirozzi

Gianni Pirozzi - Le Quartier de la Fabrique.Avril 1999. La guerre du Kosovo s'abat comme un déluge de feu sur l'est de l'Europe. Pour faire échec aux milices serbes, des réseaux s'organisent dans le but de convoyer des armes à destination des kosovars. Augusto Rinetti fait partie d'un de ces réseaux.

Un réfugié italien nommé de Santis le convainc d'effectuer une livraison d'armes à l'UCK. Avec trois camarades, Rinetti se lance dans un dangereux périple qui commence à Budapest. Les quatre hommes acceptent l'aventure autant par conviction que pour panser leurs plaies intimes.

Mais au fil du voyage, beaucoup de choses vont s'effriter et d'autres se révéler. Le choc sera brutal, surtout pour Rinetti.

Éditions RIVAGES

-

etoilePrix Sang d'Encre du Festival de Vienne (2010)

Posté par elleon à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Hôtel Europa

de Gianni Pirozzi

Gianni Pirozzi - Hôtel Europa.Alerté par un appel anonyme, le lieutenant Rozenn se rend dans un appartement de l'avenue Janvier à Rennes.

Il y trouve une femme recroquevillée sur un canapé. Son visage est constellé de brûlures, trop récentes pour avoir pu cicatriser. Sur la table du salon, des somnifères et une bouteille de bourbon entamée. Manifestement, Clara Torrès s'est suicidée aux barbituriques.

Son geste est-il lié aux sévices qu'elle a subis ? Qui les lui a infligés et pourquoi ?

Hanté par le visage ravagé de cette jeune femme, Rozenn va tout mettre en œuvre pour identifier le ou les coupables. Mais pour cela, le policier aura besoin d'un électron libre : Augusto Rinetti, un de ses anciens indics en pleine dérive personnelle.

Rinetti va suivre la piste jusqu'à Belfast. Une ville dangereuse, divisée en ghettos irréductibles, une ville pluvieuse et dévastée, où vont se jouer des destins irrémédiablement liés par un enchaînement de circonstances tragiques.

Éditions RIVAGES

~~~

Gianni Pirozzi avait fait une entrée remarquée dans le monde du roman noir avec Romicide.  À la fois traque policière, carnet de voyage et étude de milieu, Hôtel Europa confirme le talent de l'auteur pour dépeindre des atmosphères et faire vivre des personnages dont le drame individuel rejoint les tragédies de l'Histoire.

~~~

Posté par elleon à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Romicide

de Gianni Pirozzi

Gianni Pirozzi - Romicide.Un officier de police judiciaire, Bertrand Rozenn, est chargé d’enquêter sur un meurtre particulièrement sordide : le cadavre d’un homme âgé, affreusement torturé, retrouvé à la périphérie de Rennes.

La victime est un dénommé Kerstesc, un Rom hongrois qui s’était forgé une sale réputation et que les autres Roms du terrain où il séjournait semblaient détester.

Bien que les supérieurs de Rozenn ne jugent pas l’affaire prioritaire, ce dernier poursuit son enquête. Il croit reconnaître le rituel de vendetta des Roms dans ce crime. Pour pénétrer le monde fermé des gens du voyage, Rozenn a besoin d’un « espion ». Ce sera Augusto Rinetti, le gardien du terrain où vivent les Rom.

Un homme récemment divorcé, qui a du mal à payer sa pension alimentaire et à voir son fils. Psychologiquement détruit par son divorce, Rinetti est contraint de jouer les indics…

Éditions RIVAGES

-

Édition originale: Éd. Coop Breizh (2001)

etoilePrix du Premier Polar SNCF (2001)

~~~

Romicide est à la fois une plongée dans le milieu mal connu des Roms et le portrait attachant d’un homme à la dérive. Le personnage d’Augusto Rinetti, protagoniste de Hôtel Europa et du Quartier de la Fabrique  y fait sa première apparition. Gianni Pirozzi démontrait déjà dans ce roman les qualités d’écrivain qui caractérisent son œuvre : personnages ambigus et complexes, capacité à fouiller les drames humains et sociaux en profondeur, style dépouillé, sincérité du point de vue.

~~~

Posté par elleon à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 mai 2019

Les Âmes troubles

de Olivier Taveau

Olivier Taveau - Les âmes troubles.C'était une expérience étrange de le croiser à cet endroit, dans cette chambre d'hôpital. Il n'était pas du genre à se montrer, pas du genre à chercher la publicité. Il y avait bien les cadavres, oui, mais en dehors de ce détail, c'était un assassin discret.

Qu'il se présente à lui, quelques heures après avoir abattu un policier et tenté de le tuer, laissait Nicholas Bog-Bat perplexe. Si encore il était venu finir le boulot, en silence, en passant.

Même pas. Il voulait juste parler, disait-il. Parler. Comme si le diable avait du temps à perdre.

Éditions LE MASQUE

-

etoilePrix du Premier Roman policier du Festival de Beaune (2015)

Posté par elleon à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2019

Tant pis pour le Sud

de Philippe Rouquier

Philippe Rouquier - Tant pis pour le sud.Le 17 octobre à 23 h 32, en pleine mer, au sud des Philippines, Marc Meneric disparaît. Du moins, c'est ce qu'indique sa montre GPS, qu'il portait comme tous les autres employés de la société de prospection minière pour laquelle il travaillait.

Son frère, Vincent, lobbyiste dans la même entreprise en Afrique, décide de retracer le parcours enregistré par la montre pour tenter de le retrouver. Mais chaque fois qu'il semble s'approcher du but, il découvre une vérité qui l'en éloigne.

Dans ce décor paradisiaque, sa course infernale se transforme alors en labyrinthe dont il n'est pas sûr d'échapper...

Éditions DU MASQUE

-

etoile Prix du Premier Roman policier du Festival de Beaune (2017)

~~~

Un premier roman au rythme implacable qui nous plonge dans la chaleur moite des Philippines, et dans le tourbillon d'une quête effrénée.

~~~

Posté par elleon à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Fatale descente

de Charlotte Cahné

Charlotte Cahné - Fatale descente.Hadrien, la quarantaine bien tapée, est un junkie qui présente bien. Accessoirement, il est aussi artiste-peintre, mais ce n'est pas ça qui va payer ses doses d'héroïne. Alors il joue de temps à autre les indics pour la police sur des affaires de drogue.

Sauf que, cette fois, c'est une agence de pub qui fait appel à lui : Damon & Rayman. Des deux fondateurs, l'un a replongé dans la came, et risque de faire couler la boîte avec lui.

Tout en se faisant passer pour un directeur artistique canadien, Hadrien doit comprendre comment circule la drogue pour éviter le naufrage de l'agence. Jusque-là, ça semble à sa portée, même s'il est de notoriété publique que les pubards mentent comme des arracheurs de dents. Lui, tant qu'il est payé...

Enfin, pour être payé, encore faut-il être vivant.

Éditions DU MASQUE

-

etoilePrix du Premier Roman policier du Festival de Beaune (2018)

Posté par elleon à 05:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mai 2019

Un seul être vous manque

de Sonia Cadet

Sonia Cadet - Un seul être vous manque.Yves Baron est un homme bien sous tous rapports. Père de famille, chef d'une entreprise de construction à La Réunion, un homme aimé et respecté. Yves Baron est mort.

Et sa mort n'a rien de naturel.

Sa femme est aussi dévastée que déterminée à comprendre qui avait un intérêt à voir son mari disparaître.

Mais quand on gratte le vernis, la vérité n'est souvent pas belle à voir...

Éditions DU MASQUE

-

etoilePrix du Premier Roman du Festival de Beaune (2019)

Posté par elleon à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,