27 septembre 2011

Deauville entre les planches

de Roland Sadaune

deauville entre les planchesActeur de seconde zone, Franck Bordas a décidé de profiter du Festival du cinéma américain de Deauville pour réaliser un coup d'éclat.

Avec quelques complices, il enlève une jeune actrice et la remplace par un sosie. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Le meurtre d'un clochard trop curieux sur les planches de Deauville attire l'attention d'Eddie Maxens, ancien policier cinéphile et désoeuvré.

Maxens mène sa propre enquête et remonte la filière. Il découvre que le festival est visé, mais ne comprend pas quel est l'objectif de Bordas et de sa bande. La réalité s'avèrera beaucoup plus tordue que ce qu'il imagine...

Éditions RAVET-ANCEAU

Posté par elleon à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


25 septembre 2011

Portes ouvertes

de Ian Rankin

portes ouvertesTrois compères décident de voler des tableaux à l'occasion de la journée Portes ouvertes de la National Gallery d'Edimbourg.

Mike, 37 ans, a fait fortune en créant des logiciels informatiques et veut mettre un peu de piment dans sa vie. Robert Gissing, directeur de l'Institut d'Art, va bientôt prendre sa retraite et a envie d'un cadeau de départ plus substantiel qu'une montre en or. Quant au banquier de la bande, Allan, il rêve d'accrocher chez lui deux oeuvres qu'il a toujours aimées.

Seulement voilà: monter un casse requiert des compétences, pas seulement de la matière grise. Et pour la logistique, des relations dans le milieu. Tout se complique très vite, surtout s'il faut louer les services d'un étudiant pour réaliser les copies...

L'engrenage se révèle infernal, mais le trio a de la ressource.

Éditions DU MASQUE

~~~

Polar hautement divertissant, retors et filant bon train, Portes ouvertes apporte la preuve qu'être voleur ne s'improvise pas! Rankin mène avec éclat cette fable pas très morale et nous surprend en alliant l'humour un rien cynique du Westlake de la série Dortmunder à l'efficacité trépidante d'un film comme "Ocean's Twelve".

~~~


Posté par elleon à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 août 2011

Le jour où la musique est morte

de Ed Gorman

le jour ou la musique est morteLes Fifties touchent à leur fin.

Un terrible jour de février 1959, Buddy Holly, Richie Valens et Big Bopper meurent dans un accident d'avion. Jour de deuil pour le rock'n roll, qui laisse toute une génération orpheline.

C'est à elle qu'appartient Sam McCain, jeune avocat au visage d'enfant qui travaille pour la très sévère et très autoritaire juge Whitney. Celle-ci lui ordonne d'enquêter sur le meurtre doublé d'un suicide chez son neveu, qui, du temps du collège et des amours adolescentes, a fait partie de sa bande.

Il replonge alors dans son enfance, ce temps enfui qui, malgré son jeune âge, lui donne le sentiment d'être déjà vieux.

Éditions de L'AUBE

-

Réédition sous le titre "La mort du Rock'n'Roll" : Éd. de l'Aube (2008)

~~~

Le Jour où la musique est morte est la première enquête de notre nouvel anti-héros, Sam McCain. Avec lui, Gorman utilise avec précision et talent tous les ressorts de ce type de personnage : faiblesse physique, détresse amoureuse, intelligence exacerbée et intuition géniale... L'humour désabusé avec lequel il mène l'enquête rend le livre irrésistible.

~~~


Posté par elleon à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 août 2011

Le dernier des Weynfeldt

de Martin Suter

le dernierAdrian Weynfeldt, expert en art et dernier descendant d'une richissime famille suisse, mène une existence d'une régularité irréprochable au sein de la grande société zurichoise.

Un soir, il se laisse charmer par une jeune femme qui s'invite à passer la nuit chez lui. Le destin de Weynfeldt sera désormais irréversiblement lié à celui de la mystérieuse Lorena.

Un de ses amis proches le contacte afin de mettre aux enchères la fameuse "Femme nue devant une salamandre" de Félix Vallotton. Une vente qui promet de faire date dans le milieu de l'art.

Éditions CHRISTIAN BOURGOIS


Il s'ensuit une série de péripéties, manipulations et retournements orchestrés avec subtilité par un Martin Suter au sommet de son talent d'écrivain. Brouillant sans cesse les pistes, il joue avec le lecteur qu'il initie aux arcanes du marché de l'art, et maintient jusqu'à la dernière page un suspense maîtrisé à la perfection.


Posté par elleon à 05:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 juillet 2011

Coeur sombre

de Marc Villard

coeur sombreDiana, Alex. L'une est noire et pianiste, l'autre blanche et guitariste. L'une chante, l'autre deale. Entre ces deux femmes blessées, Richard Deville. Il est fou de jazz, il est fou de Diana.

Le plus beau jour de sa vie doit être celui de sa rencontre avec Dave Robinson, saxophoniste mythique qui a joué avec Art Pepper avant de sombrer dans la drogue et l'oubli.

Mais ce jour-là vire au cauchemar: Diana est assassinée. Dès lors, Richard n'aura plus qu'une idée en tête: la venger. Quelque part sur sa route, il va croiser Alex...

Éditions RIVAGES


Après Rouge est ma couleur, Marc Villard signe un roman noir et lyrique qui est aussi une forme d'hommage à Art Pepper.

Posté par elleon à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


16 juillet 2011

Rules - Les règles du jeu

de Pat Reuilly

rulesQuel lien peut-il bien exister entre une série de meurtres violents en Floride, une opération secrète de l’armée allemande menée à la fin de la 2ème guerre mondiale dans le Nord de la Norvège, un cambriolage du musée National d’Oslo, le travail d’un savant Russe exilé à New York en 1942, un complot meurtrier visant un général Soviétique, dirigeant une base d’entraînement de troupes d’élite en Sibérie Orientale, et la disparition d’une jeune journaliste New Yorkaise ?

C’est ce qu’essaie de découvrir Jim O’Neil, ancien officier du NYPD, muté à Miami, dans les Coast Guards, après une enquête avortée sur l’écroulement de la troisième tour, le 11 septembre 2001. Responsable de la section homicide, intégré à une toute nouvelle unité fédérale antiterroriste, basée face au dernier bastion communiste de la planète, Cuba, trouvera-t-il les ressources nécessaires pour vaincre des adversaires capables de jouer sur l’échiquier mondial ?

Et si son enquête allait révéler un secret perdu depuis des millénaires, la résolution d’une énigme qui pourrait changer la face du monde, devenant ainsi la plus grande découverte de tous les temps ?

Éditions AMALTHÉE

Posté par Krri à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juillet 2011

L'homme intérieur

de Jonathan Rabb

l'homme interieurIl règne un climat étrange sur la ville de Berlin... Insouciante jusqu'à l'excès, la capitale allemande de la fin des années 20 semble ne plus connaître ses limites. Nikolaï Hoffner non plus.

Officiellement chargé de l'enquête sur la mort d'un cadre de l'UFA, les plus grands studios de cinéma européens, Hoffner va vite être embarqué dans une affaire qui le dépasse.

Avec l'aide du metteur en scène Fritz Lang et d'Alby Pimm, prince de la pègre berlinoise, il découvrira dans la douleur qu'une page de sa vie, et de Berlin, est en train de se tourner à jamais.

Éditions 10/18


Atmosphère toxique et manipulation, les instantanés de l'Histoire se mêlent au monde du cinéma et à la quête de vérité d'un homme, emporté à contre-courant.


Posté par Krri à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 juin 2011

Les rats de musée

de Lee Eun

les rats de museeUn accident inexpliqué, une singulière disparition, et maintenant un suicide... ça fait désordre dans un établissement aussi respectable que le musée Jeongno, célèbre pour sa collection de peinture contemporaine coréenne.

En tout cas, c'est l'avis du jeune artiste Kim Jun-ki et de son amie Nuri qui, au péril de leur vie, vont tenter de percer les secrets du musée, en marge de l'enquête officielle de la police.

Éditions PHILIPPE PICQUIER


Un polar sur les dessous et les trafics du monde de l'art, où le sang qui jaillit évoque un tableau de Jackson Pollock, et dont la clé de l'énigme pourrait bien se cacher dans le mystérieux tableau de l'artiste vénitien Giorgione, "La Tempête".


Posté par Krri à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juin 2011

Tableau de famille

de Eric Van Lustbader

tableau de familleTess Chase n'a pas froid aux yeux: elle joue au poker et sait se servir du Beretta rangé dans le tiroir de son bureau.

Pourtant elle n'est ni officier de police, ni chasseuse de primes. Elle exerce un métier plutôt tranquille et raffiné, loin du bruit et de la fureur. Spécialiste de la peinture de la Renaissance, c'est une experte de réputation internationale.

Mais le milieu de l'art est moins feutré qu'il n'y paraît et, pour acquérir un tableau de grand prix, certains sont prêts à tout. Tess a beau le savoir, elle reste quand même ébahie lorsque, en l'espace d'une journée, deux cadavres font leur apparition auprès d'elle.

Leur point commun: une vieille serviette au cuir fatigué. Quand à son tour la jeune femme met la main sur le fameux porte-documents, elle ne s'attend évidemment pas à l'inestimable trésor qu'il recèle. En revanche, elle ne tarde pas à avoir une certitude: elle est aussi en danger.

Éditions RIVAGES

Posté par Krri à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2011

Chambre noire

de Eva-Marie Liffner

chambre noireLa photographe Johanna Hall a hérité de l’appartement de son oncle Jacob à Göteborg. Dans ses affaires, elle découvre une série de photographies et un journal rédigé en code, qu’elle finit par déchiffrer. Le journal la ramène à Londres en 1905 ; à cette époque, Jacob fut mêlé à une macabre histoire, alors qu’il était l’apprenti du photographe Herbert Burrows.

Décidée à en apprendre davantage sur la jeunesse de son oncle, Johanna embarque pour l’Angleterre. Elle se rend au 17 Lansdowne Road, siège de la Société théosophique de Londres. Au début du XXe siècle, la maîtresse des lieux, Annie Besant, et l’aristocrate russe Helena Blavatsky y tenaient des séances auxquelles participaient des célébrités tels W.B. Yeats ou George Bernard Shaw.

Parmi les habitués de Lansdowne Road, on compte le révérend Leadbeater ; ce dernier s’intéresse à la photographie car il y voit "un moyen de réunir le corps et l’âme". Il va entraîner Burrows dans d’inquiétantes "expériences " qui déboucheront sur un scandale. En suivant les documents laissés par Jacob, Johanna revisite des lieux marqués par le drame et voit, au fil de son enquête, se dessiner une terrible vérité.

Éditions RIVAGES


Eva-Marie Liffner brosse le portrait de Londres sous le règne d’Edouard VII, une ville dont les bas-fonds n’ont rien à envier à ceux que dépeignit Dickens. En cet été caniculaire de 1905, défilent les grandes figures artistiques et littéraires de l’époque aux côtés d’un peuple de marins, ouvriers, chômeurs, prostituées et enfants des rues.

Érudit, énigmatique, envoûtant par son atmosphère imprégnée d’ésotérisme, dénonciation d'une Angleterre où la prospérité voisine avec la misère la plus noire, réflexion émouvante sur les lieux et les supports de la mémoire, ce premier roman est d’une exceptionnelle richesse.


Posté par elleon à 03:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,