14 juin 2011

Tableau de famille

de Eric Van Lustbader

tableau de familleTess Chase n'a pas froid aux yeux: elle joue au poker et sait se servir du Beretta rangé dans le tiroir de son bureau.

Pourtant elle n'est ni officier de police, ni chasseuse de primes. Elle exerce un métier plutôt tranquille et raffiné, loin du bruit et de la fureur. Spécialiste de la peinture de la Renaissance, c'est une experte de réputation internationale.

Mais le milieu de l'art est moins feutré qu'il n'y paraît et, pour acquérir un tableau de grand prix, certains sont prêts à tout. Tess a beau le savoir, elle reste quand même ébahie lorsque, en l'espace d'une journée, deux cadavres font leur apparition auprès d'elle.

Leur point commun: une vieille serviette au cuir fatigué. Quand à son tour la jeune femme met la main sur le fameux porte-documents, elle ne s'attend évidemment pas à l'inestimable trésor qu'il recèle. En revanche, elle ne tarde pas à avoir une certitude: elle est aussi en danger.

Éditions RIVAGES

Posté par Krri à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


27 mai 2011

Chambre noire

de Eva-Marie Liffner

chambre noireLa photographe Johanna Hall a hérité de l’appartement de son oncle Jacob à Göteborg. Dans ses affaires, elle découvre une série de photographies et un journal rédigé en code, qu’elle finit par déchiffrer. Le journal la ramène à Londres en 1905 ; à cette époque, Jacob fut mêlé à une macabre histoire, alors qu’il était l’apprenti du photographe Herbert Burrows.

Décidée à en apprendre davantage sur la jeunesse de son oncle, Johanna embarque pour l’Angleterre. Elle se rend au 17 Lansdowne Road, siège de la Société théosophique de Londres. Au début du XXe siècle, la maîtresse des lieux, Annie Besant, et l’aristocrate russe Helena Blavatsky y tenaient des séances auxquelles participaient des célébrités tels W.B. Yeats ou George Bernard Shaw.

Parmi les habitués de Lansdowne Road, on compte le révérend Leadbeater ; ce dernier s’intéresse à la photographie car il y voit "un moyen de réunir le corps et l’âme". Il va entraîner Burrows dans d’inquiétantes "expériences " qui déboucheront sur un scandale. En suivant les documents laissés par Jacob, Johanna revisite des lieux marqués par le drame et voit, au fil de son enquête, se dessiner une terrible vérité.

Éditions RIVAGES


Eva-Marie Liffner brosse le portrait de Londres sous le règne d’Edouard VII, une ville dont les bas-fonds n’ont rien à envier à ceux que dépeignit Dickens. En cet été caniculaire de 1905, défilent les grandes figures artistiques et littéraires de l’époque aux côtés d’un peuple de marins, ouvriers, chômeurs, prostituées et enfants des rues.

Érudit, énigmatique, envoûtant par son atmosphère imprégnée d’ésotérisme, dénonciation d'une Angleterre où la prospérité voisine avec la misère la plus noire, réflexion émouvante sur les lieux et les supports de la mémoire, ce premier roman est d’une exceptionnelle richesse.


Posté par elleon à 03:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mai 2011

Le pianiste de la Nouvelle-Orléans

de Paul Couturiau

le pianiste1956. New York. Lenny Williams, célèbre saxophoniste de jazz, vient de mourir. Son fils, Dexter, journaliste, est chargé de lui consacrer un article.

À contrecoeur, le jeune homme plonge dans le passé mystérieux de ce père distant avec qui il entretenait une relation tendue. Ses recherches le conduisent à La Nouvelle-Orléans sur les traces d'un pianiste, descendant d'une lignée d'esclaves, Clarence Melrose.

Un homme brisé par des amours impossibles. Une légende du jazz qui interrompit sa carrière brutalement.

Et surtout un être merveilleux pour le petit Lenny qu'il recueillit un jour et à qui il confia son secret...

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

Posté par elleon à 06:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 mai 2011

La mort muette

de Volker Kutscher

la mort muette

« Les démons étaient revenus mais il lui avait fallu du temps pour les reconnaître. »

Berlin, mars 1930. Dans les studios de Babelsberg, une actrice meurt sur le plateau de tournage. Accident ou meurtre ? À peine le commissaire Gereon Rath entame-t-il l’enquête qu’une seconde actrice est assassinée et une troisième portée disparue.

La police redoute que la presse n’évoque un tueur en série et que l’hystérie ne s’empare de la ville. Mais Rath a une longueur d’avance sur ses collègues, ce qui n’est pas au goût de tous.

Éditions du SEUIL


Dans cette deuxième enquête du commissaire Gereon Rath, Volker Kutscher poursuit sa captivante exploration du Berlin du début des années 1930, en proie à l’agitation sociale et politique. Cette fois, il nous emmène à la découverte des milieux du cinéma, et de la guerre sans merci que se livrent les défenseurs du film muet et les champions du parlant.


Posté par Krri à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 avril 2011

La véritable affaire de la rue Morgue

de Robert Deleuse

la_rue_morgueParis, février 1848. Tandis que la fièvre révolutionnaire couve dans la capitale, un critique littéraire (ami de Baudelaire) revient de Saint-Petersbourg avec, clans ses bagages, la nouvelle d'Edgar Poe "Double Assassinat dans la rue Morgue".

Ce texte ne serait pas né de la seule imagination du poète américain mais recouvrirait un fait divers qui s'était produit trente-trois ans auparavant, dans les convulsions du premier Empire.

Au fur et à mesure que l'atmosphère générale se fait plus lourde, le narrateur descend dans les égouts de l'Histoire pour en remonter avec une affaire que la raison d'État a enfouie dans l'une de ses multiples basses-fosses.

Editions EDEN

Posté par elleon à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


13 avril 2011

Les chevaux de Venafro

de Philippe Deblaise

les_cheveauxPipo l'haridelle, enfant de putain et frère de lait d'une mule, naît en l'an de grâce 1538. Voué à la mort alors qu'il vient de naître, il est miraculeusement épargné par l'homme chargé de le faire disparaître. Il est encore enfant lorsque son père adoptif meurt. Abandonné, il n'a pour bien qu'une énigmatique médaille d'or laissée par sa mère la nuit de sa naissance.

D'abord recueilli par des moines affameurs, puis par des voleurs de chevaux sans scrupules, Pipo finit par gagner le château d'Oiron où il entre au service de Claude Gouffier, premier écuyer du roi Henri II. Là, l'apprentissage d'une autre vie commence.

Formé à l'art de soigner les chevaux par un vieux maréchal, il se forme à l'art de dresser les poulains auprès de Matteo, un jeune exilé italien originaire de Mantoue. Remarqué par le roi lors de son passage au château, Pipo va partir pour l'Italie et fait la connaissance de Charles Perier, un imprimeur protestant ayant quitté son officine parisienne pour aller chercher à Naples de nouveaux textes à éditer.

Pipo laisse ses compagnons et leurs précieuses juments royales regagner la france et s'offre au service de l'imprimeur qui compte prendre la route du sud. Ils passent Florence, Sienne, Tivoli puis Rome où sévit la peste. Pipo y retrouve la belle Flora, l'arrache des mains de son vieux mari pour atteindre la Campania Felix et le but de leur voyage : Naples. Là, ils découvrent l'enseignement d'une discipline juste née : l'art équestre, et goûtent aux charmes d'une ville bouillonnante d'activités.

Ayant rassemblé suffisamment de manuscrits et de textes imprimés, Périer prend le bateau pour regagner Marseille. Leur ami parti, Flora et Pipo visitent un des élevages de chevaux napolitains les plus prestigieux de la baie et finissent par décrypter le sens de la mystérieuse médaille.

La clé du mystère est à Venafro. Ils s'y rendent et grâce à la médaille, finissent par retrouver l'origine familiale de la mère de Pipo et du coup, la véritable histoire de la famille.

Éditions DU ROCHER

~~~

Avec ce nouveau roman, Philippe Deblaise nous remet en selle aux côtés de Pipo, son héros, et nous entraîne à bride abattue à travers l'Italie de la Renaissance. Laissant derrière lui un Poitou encore en proie aux vieux démons hérités du moyen Âge, son héros rejoint la lumière éclatante d'une Italie curieuse de livres et de savoirs.

Avec ce roman picaresque, l'auteur nous fait partager les peurs, les émotions et les espoirs d'une époque hésitant encore entre obscurantisme et humanisme.

~~~


Posté par elleon à 04:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 avril 2011

Occupe-toi d'Arletty !

de Jean-Pierre de Lucovich

occupe_toi1942. Qui envoie des petits cercueils et des lettres de menaces à Arletty ? La résistance ? La vedette d’Hôtel du Nord vit une histoire d’amour avec un officier allemand, et ne s’en cache pas.

Est-ce lui qui est visé ? Appelé à son secours, Jérôme Dracéna, un ancien flic de la Crim devenu déctective privé, va enquêter dans le Paris de l’Occupation et découvrir que les auteurs des menaces ne sont pas ceux qu’il croyait.

Des boîtes de Pigalle au "Fouquet’s" en passant par le fameux "One Two Two" et les cocktails du "gratin" de la collaboration, Jérôme fait des rencontres à haut risque: Henri Lafont, le chef de la Gestapo française de la rue Lauriston à l’amitié encombrante, la belle comtesse Tchernycheff, une aventurière vénéneuse, Lionel de Wiet, faux marquis et vrai trafiquant de haut vol...  

Armé de son charme insolent et de son goût pour la boxe française, Jérôme Dracéna parviendra-t-il à neutraliser le tueur qui menace Arletty et son officier allemand ?  Atmosphère, atmosphère...

Éditions PLON

-

etoile Prix Arsène Lupin (2012)

Posté par Krri à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Fièvre mutante

de Douglas Preston & Lincoln Child

fievre mutante

Les fans du brillant et excentrique agent du FBI Aloysius Pendergast l'ignoraient : il avait été marié avant de perdre sa femme lors d'un safari, en Afrique - sous les crocs d'un lion. Douze ans après le drame, Pendergast découvre qu'il ne s'agissait pas d'un accident, comme il le pensait jusque-là, mais d'un meurtre. 

Qui pouvait en vouloir à Hélène ? Pourquoi a-t-elle été tuée ?

Épaulé par son fidèle Vincent D'Agosta, de la police de New York, Pendergast n'aura de cesse de résoudre l'énigme. Mais connaissait-il si bien Hélène? Il l'avait rencontrée lors d'une exposition consacrée au peintre naturaliste Audubon. Elle semblait s'intéresser à un dessin quasi inconnu du maître. Hélas pour Pendergast, d'autres personnes sont à la recherche de ce même dessin.

Une chasse au trésor et une course-poursuite commencent alors, dans une histoire où le chasseur pourrait bien être en même temps le gibier. Après avoir affronté son propre frère, Diogène, Pendergast va se retrouver face à un ennemi machiavélique.

Éditions L'ARCHIPEL

Posté par Krri à 08:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mars 2011

Le coiffeur de Chateaubriand

de Adrian Goetz

le_coiffeurAdolphe Pâques est coiffeur. Pas n'importe quel coiffeur: celui de François-René de Chateaubriand, le grand écrivain, l'ancien ministre, l'homme le plus célèbre d'Europe. Il est en train d'écrire ce qui sera les Mémoires d'outre-tombe sous la curiosité universelle.

Notamment celle d'Adolphe, si fasciné par son client qu'il conserve tous ses cheveux coupés et s'en sert pour composer des tableaux...

Arrive de Saint-Malo une jeune métisse, Sophie, qui s'insinue dans la relation entre le jeune coiffeur et le grand maître. Adolphe fait l'acquisition d'une arme à feu...

Une rocambolesque histoire d'amour et de littérature s'engage.

Éditions GRASSET

Posté par elleon à 06:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 mars 2011

Nécropolis 1209

 de Santiago Gamboa

necropolisAu sortir d'une longue maladie, un jeune écrivain est invité à un congrès de biographes dans un hôtel de luxe à Jérusalem, métaphore de la ville assiégée par la guerre et sur le point de succomber.

Dans ce moderne Décaméron, les vies extraordinaires des participants laissent perplexe le héros de ce tour de force littéraire et stylistique. Il y croise le libraire bibliophile Edgar Miret Supervielle, la star italienne du cinéma porno Sabina Vedovelli, l'entrepreneur colombien Moisés Kaplan, l'éditeur Ebenezer Lottmann, et surtout José Maturana, ex-forçat, ex-drogué, ex-pasteur évangélique, éclairé par la littérature, qui dans la langue puissante des rues les plus sordides raconte l'itinéraire de son sauveur, le charismatique messie latino de Miami.

Quelque temps après sa communication, José Maturana est retrouvé mort dans sa chambre, tout semble indiquer un suicide, mais des doutes surgissent: qui était-il vraiment ?

Éditions MÉTAILIÉ

~~~

Ce roman débordant d'énergie explore les différentes versions d'une même histoire, qui varie sans cesse, et nous incite à écouter, souvent avec stupéfaction, les récits surprenants des autres protagonistes de cette histoire. Amour, jalousie, trahison, vengeance, amitié, tous veulent témoigner avant la fin du monde.

Il a reçu, à l'unanimité du jury, le premier "Prix La Otra Orilla", décerné à Bogotá en 2009.

~~~


Posté par elleon à 04:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,