28 janvier 2013

Le plus dur reste à faire

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

le plus dur reste a faire

Vous aimez les histoires belges ? Celle-ci se passe à Bruxelles, et Anvers, et Liège. Et Genève, à la réflexion. Mais vous aimez aussi les histoires suisses ?

Que je vous prévienne, toutefois: vous ne vous marrerez pas tout du long ! À moins que votre sens de l'humour ne soit particulièrement macabre...

Mais quoi, on ne peut pas rigoler toujours ! Surtout quand on réalise, après la chute du dernier cadavre, que le plus dur reste à faire...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Le fer dans la plaie

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

le fer dans la plaie

Il y a eu les sept plaies d'Egypte. Il y a eu les plaies évidentes de notre civilisation. Et puis il y a ceux qui portent le fer dedans, le fer rouge de la haine...

Sûr, on ne guérit pas ses plaies en les infligeant quelqu'un d'autre. Mais ça soulage ! Et va savoir jusqu'où ça peut aller, ce genre d'escalade. Dans un monde où il faut que ça saigne pour que l'homme de la rue prenne conscience des vérités les plus aveuglantes !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le complexe de Frankenstein

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

le complexe

Le "complexe de Frankenstein"... C'est l'expression imagée choisie par les spécialistes pour désigner cette angoisse qui saisit les plus lucides d'entre eux, chaque fois qu'ils osent modifier quelque rouage de la machine humaine...

On en connaît si mal les subtils équilibres, de la machine humaine, que l'on ne sait jamais quels "effets secondaires" risquent de produire, à la longue, l'application de telle ou telle technique de pointe, l'adjonction de tel ou tel organe "artificiel"... le mélange arbitraire de l'homme et de la machine!

Vous pouvez le voir, ce qu'il donne, chaque semaine, le mélange arbitraire de l'homme et de la machine! Qui prétend doter l'un des pouvoirs de l'autre... sans lui en procurer la maîtrise absolue ! Vous pouvez le voir, chaque semaine... en suivant la rubrique des accidents de la route !

Qu'est-ce qu'il donnera, ce mélange, en devenant chaque jour de plus en plus intime? L'homme et la machine. L'homme dans la machine. L'homme-machine… La machine dans l'homme ? Qu'est-ce qu'elle donnera, cette symbiose ? Superman ? Ou Frankenstein ?

Et pourvu, mon Dieu, que ces salauds qui opèrent dans les labos d'avant-garde ne se mettent pas en tête de "perfectionner" la femme ! Déjà — comme dirait Snaky — qu'on a pas l'dessus avec les nénettes ! Enfin... Pas toujours !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La tête au carré

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

la tete au carre

Je ne sais plus quel homme célèbre l'a dit le premier, mais il connaissait bien la nature humaine.

La conséquence universelle de cette simple constatation, c'est qu'il y a toujours, dans des tas d'endroits, des tas de projets à l'étude. Des tas de projets plus ou moins dingues auxquels il ne faut, pour aboutir, que du temps, de l'argent, et le secret le plus absolu.

Combien couvent, en ce moment même, comme des maladies à incubation lente ? C'est à ce stade qu'il faut les étouffer dans l'oeuf, dès qu'il en transpire quelque chose, à l'extérieur. L'ennui, c'est qu'on n'en reconnaît pas toujours les symptômes. Même quand ils vous mettent la tête au carré !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La ruée vers Lore

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

la ruee vers lore

De loin en loin, je relève une paupière et je me tiens à quatre pour ne pas exploser, démolir le portrait de cette ordure de chimiste et de ses deux assistantes! Elles sont tellement moches, ces boudins, que ça doit les monter en mayonnaise d'enlaidir une fille comme Lore Lei ! Leur pied, elles doivent prendre, à la triturer et lui passer les joues au papier de verre et lui injecter des trucs sous la peau !

Maquillage, mon oeil ! Et je suis poli ! D'ailleurs, ce serait trop risqué. C'est une transformation en profondeur qu'ils sont en train de nous fignoler! Un avant-après d'institut de beauté dont on aurait inversé les photographies !

Je ne peux pas interdire à Lore Lei de tenter l'aventure. Elle est volontaire pour jouer le rôle et par-dessus tout, elle est libre ! De quel droit lui interdirais-je quoi que ce soit ?

Mais j'ai peur, j'ai horriblement peur des suites de cette histoire... Et si jamais Lore Lei garde la moindre trace du traitement barbare qu'ils lui infligent, j'aurai la peau de ce chimiste ! Je ferai réduire sa bouille d'abruti par un Jivaro de mes relations et je l'inclurai dans la résine pour m'en faire un presse-papiers ! Parole d'homme !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


La crainte du gendarme

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

la crainte du gendarme

N'avez-vous jamais freiné, mine de rien, alors que vous rouliez au-dessus de la vitesse limite, en apercevant, tout à coup, le casque d'un motard ?

Alors, vous savez ce que c'est que la crainte du gendarme... sentiment assez analogue à la peur du panpancucul de la petite enfance ! Cette peur qui fait que lorsque papa gronde, on n'a jamais tout à fait la conscience tranquille...

À part ça, je vous le demande, pourquoi tuer des guérisseurs? Pourquoi kidnapper des vieillards malades? Et qu'est-ce que la crainte du gendarme vient fabriquer dans tout ça ? Vous le savez, vous?

Alors, cessez de râler ! Vous allez le savoir !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La boule à zéro

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

la boule a zero

La boule à zéro, beaucoup d'entre nous l'ont eue, pendant leur service militaire. Souvent par brimade autant que par respect de l'hygiène, mais quoi... ça repousse!

La boule à zéro, beaucoup la retrouvent, tôt ou tard, quand ils, ont dépassé - de beaucoup - le temps du service militaire et là, ça devient grave, mes enfants, parce qu'à cet âge... ça ne repousse plus !

La boule à zéro, c'est aussi le drame qui menace une autre boule, la nôtre, cette bonne vieille Terre qu'on a déjà tellement tondue et retondue ! Parce qu'à son âge également, il y a des tas de choses qui ne repoussent pas, qui ne repoussent plus... De quoi se faire des cheveux, quand on y pense ! Et de quoi la perdre, la boule... si l'on n'y pense pas !
Avant qu'elle soit à zéro...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Jusque là, ça va!

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

jusque la ca va

Il y a des trucs, comme ça, qu'il est impossible de prendre au sérieux ! Des trucs qui vous ont, au début, comme des airs de canular ou de farce pour noces et banquets ! Style poil à gratter, voyez le genre?

Bien sûr, quand les sulfateuses commencent à cracher, le côté farce recule un peu... mais quand on part pour Londres, Snaky, Lore et moi, dans le sillage des "grands" et de quelques " grandes" pas dégueu — de la haute couture internationale, on ne se doute pas des choses qui nous attendent chez les Grands Bretons !

On n'a pas encore pigé que sous la gaudriole, pointent des réalités sordides. Des réalités mortelles ! On y va la gueule enfarinée. Vachement décontractés et les pieds à l'aise dans nos baskets ! Pas étonnant qu'il nous arrive des bricoles!

Rien, cependant, à côté de ce qui peut vous arriver, à vous, dans un avenir plus ou moins proche! Parce que jusque-là, ça va ! Mais demain?

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Exécutions sur mesure

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

execution sur mesure

Le meurtre d'un jeune médecin par le blessé qu'il vient de soigner, c'est un fait divers assez effroyable, mais qui n'attire pas, de coutume, l'attention du WISP.

Excepté que ce meurtre, et le viol qui lui succède, comportent suffisamment de détails insolites pour qu'on vienne voir ce qui se passe, Snaky et moi, dans ce petit bled appelé Colmar, Pennsylvanie. Et qu'on se retrouve quelques jours plus tard, en pleine science-fiction, dans un autre bled appelé Berlin, New Hampshire !

Drôle d'itinéraire de Colmar à Berlin ! Entre les fantaisies géographiques des premiers pionniers... Et les géographies fantastiques des dernières pionnières!

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Équilibre et terreur

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

equilibre et terreur

La terreur?  Ça va, dans le genre "force de frappe", de la première taloche paternelle jusqu'à l'éventail, jusqu'à l'épouvantail des gadgets nucléaires!

L'équilibre? C'est quand les terreurs se balancent... Mais il faut, pour que ça dure, que tous les trouillomètres restent au même niveau, avec le même degré d'intensité !

Le terrorisme?  C'est, comme son nom l'indique, l'application de la terreur. Avec la répression, en face, pour l'équilibrer ou pas, selon les individus et les circonstances.

Le hic, c'est qu'on peut tout justifier avec des théories. Même l'enlèvement politique. Même la prise d'otages. Même le meurtre. Elle est bien,Bonn, je vous jure, quand il y règne cette atmosphère de guerre civile!

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :