28 janvier 2013

Jusque là, ça va!

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

jusque la ca va

Il y a des trucs, comme ça, qu'il est impossible de prendre au sérieux ! Des trucs qui vous ont, au début, comme des airs de canular ou de farce pour noces et banquets ! Style poil à gratter, voyez le genre?

Bien sûr, quand les sulfateuses commencent à cracher, le côté farce recule un peu... mais quand on part pour Londres, Snaky, Lore et moi, dans le sillage des "grands" et de quelques " grandes" pas dégueu — de la haute couture internationale, on ne se doute pas des choses qui nous attendent chez les Grands Bretons !

On n'a pas encore pigé que sous la gaudriole, pointent des réalités sordides. Des réalités mortelles ! On y va la gueule enfarinée. Vachement décontractés et les pieds à l'aise dans nos baskets ! Pas étonnant qu'il nous arrive des bricoles!

Rien, cependant, à côté de ce qui peut vous arriver, à vous, dans un avenir plus ou moins proche! Parce que jusque-là, ça va ! Mais demain?

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Exécutions sur mesure

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

execution sur mesure

Le meurtre d'un jeune médecin par le blessé qu'il vient de soigner, c'est un fait divers assez effroyable, mais qui n'attire pas, de coutume, l'attention du WISP.

Excepté que ce meurtre, et le viol qui lui succède, comportent suffisamment de détails insolites pour qu'on vienne voir ce qui se passe, Snaky et moi, dans ce petit bled appelé Colmar, Pennsylvanie. Et qu'on se retrouve quelques jours plus tard, en pleine science-fiction, dans un autre bled appelé Berlin, New Hampshire !

Drôle d'itinéraire de Colmar à Berlin ! Entre les fantaisies géographiques des premiers pionniers... Et les géographies fantastiques des dernières pionnières!

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Équilibre et terreur

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

equilibre et terreur

La terreur?  Ça va, dans le genre "force de frappe", de la première taloche paternelle jusqu'à l'éventail, jusqu'à l'épouvantail des gadgets nucléaires!

L'équilibre? C'est quand les terreurs se balancent... Mais il faut, pour que ça dure, que tous les trouillomètres restent au même niveau, avec le même degré d'intensité !

Le terrorisme?  C'est, comme son nom l'indique, l'application de la terreur. Avec la répression, en face, pour l'équilibrer ou pas, selon les individus et les circonstances.

Le hic, c'est qu'on peut tout justifier avec des théories. Même l'enlèvement politique. Même la prise d'otages. Même le meurtre. Elle est bien,Bonn, je vous jure, quand il y règne cette atmosphère de guerre civile!

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Envoûtements sur commande

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

envoutement sur commande

Envoûtements... Voilà qui évoque les veillées provinciales et les conversations chuchotées, au coin de l'âtre, et les photographies transpercées d'épingles...

Bien commode, le système des photographies: il vous épargne, même, le petit boulot artisanal qui consistait à façonner des poupées d'argile à l'image (très approximative) du sujet ! Ça se fait encore, les poupées d'argile, en Afrique ! Notez que ce n'est pas d'envoûtements de cette sorte qu'il s'agit, de toute manière...

Ce n'est peut-être même pas d'envoûtements du tout, mais quelque chose d'infiniment plus vaste... et plus redoutable !
Sans parler des créatures envoûtantes, elles aussi, qui - en marge de nos technologies - dansent et chantent, nues, lors des rites ancestraux du vaudou. Le vaudou contre le veau d'or. Amusant, non ?

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 janvier 2013

Des lendemains qui hantent

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

des lendemains qui hantent

Les lendemains qui chantent, vous connaissez ?

Ça fait partie de ces slogans politiques encore plus creux que les discours du même métal ! Et celui-là , fait rétro. Vachement ! Parce qu'il y a belle lurette que personne n'y croit plus, aux lendemains qui chantent !

Qui chanteraient quoi, d'ailleurs ? Chacun voulant pousser la sienne, comment se mettrait-on d'accord sur le choix de la chanson ?

Parlons plutôt des lendemains qui hantent... ces lendemains où tout va manquer, vous savez ! Ou le nucléaire va vous bouffer les moelles et le Tiers Monde la brioche, à la croque-nantis...

On rigole, on rigole, mais ça peut se produire bientôt. Ainsi que pas mal d'autres choses. Si personne ne s'en occupe... Encore faut-il savoir QUI doit s'en occuper. Et de quelle manière! Sous peine de lendemains qui déchantent. Sur une planète qui déjante !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Casseurs, sachez casser!

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

casseurs

" On demande jeunes terroristes. Pas d'expérience antérieure exigée. Formation à charge employeurs. Avenir assuré si capacités..."

Non, ce genre d'annonce n'a jamais paru dans la presse, à la rubrique "Offres d'emplois". Du moins pas encore. Parce qu'on peut rêver, pas vrai ?  Au point où on en est, dans le domaine de la violence et du vandalisme...

Notez que là, ça se passe en R.F.A., et que ça ne pourrait pas arriver chez nous. Du moins pas encore! Et pas pour les mêmes motivations... Mais des motivations, ça peut se trouver, ça se trouve... Surtout quand il s'agit de casser.

C'est tellement plus marrant que de construire !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Camouflage express

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

camouflage express

Ne nous berçons pas d'illusions, mes frères: nous sommes tous capables de faire n'importe quoi ... si nous estimons que l'enjeu en vaut la peine !

Et les plus habiles - les plus hypocrites - sont capables de faire n'importe quoi pour que personne ne sache qu'ils sont capables de faire n'importe quoi !

Ce sont les maniaques de l'image de marque ! Les virtuoses du camouflage en tout genre... et ce sont aussi les plus dangereux ! Parce qu'il y en a, des comme ça, dans tous les pays du monde.

Et que leurs enjeux sont rarement les mêmes !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Bienheureux les doux

de Vic Saint Val / Gilles Morris-Dumoulin

bienheureux les doux

"Bienheureux les doux", moi, je suis pour: en cette époque de violence, c'est un slogan qui ne peut pas nuire!

Mais quand aux États-Unis, pays de toutes les violences, Jésus devient Superstar pour cinquante millions d'évangélistes, c'est-à-dire un américain sur quatre, plus fort que moi, les enfants, ça m'étonne ! Oui, je sais que ça se passe aux States, où l'on n'en est plus à une outrance près, mais tout de même...

C'est comme ça qu'on assiste, moi et le gars Snaky, au premier "Congrès des Laïques", à Los Angeles. Un congrès à vocation chrétienne où les vertus du même nom, pauvreté, humilité, ne sont guère de mise !

Mais où tout se passe bien, merci ! Jusqu'à ce que tombe le premier pavé...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 août 2012

Les Aigles

de Cizia Zykë

les aigles

Cizia Zykë est le dernier aventurier du vingtième siècle. Il est de retour, le chercheur d'or d'Oro, le contrebandier de "Sahara", le gangster de "Parodie". Et le romancier à succès de "Paranoïa", "Fièvres", "Alixe"...

L'homme était parti à la découverte de ses racines : l'Albanie. La terre des Aigles. La rencontre a tourné court. Alors qu'il achève de tourner un film documentaire, Cizia Zykë est accusé d'espionnage et de contrebande d'objets d'art. Emprisonné, réfugié à l'ambassade de France de Tirana, il est exfiltré avec l'aide du Quay d'Orsay.

Les Aigles, ce sont ceux qu'il a croisés au cours de son périple. Des hommes terribles qu'une dictature de fer a rendus fous. Dino, le proxénète maudit. Skender, le tueur au sourire d'ange. Bunki le simplet et Dimitri, l'impitoyable financier. Les Aigles, ce sont des hommes et des femmes mis en cage pendant cinquante ans et jetés dans l'Europe des années 90. Les Aigles, ce sont trois millions de citoyens ruinés qui mettent leur propre pays à sac.

Un roman du réel, autenthique. Quatre destins terrifiants voués à la cruauté et à la solitude. Comme des aigles.

Éditions DU ROCHER

Posté par elleon à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Parodie

de Cizia Zykë

parodie

Avec Parodie, Cizia Zykë achève sa trilogie de l'aventure vécue.

Il nous propulse dans la cité prospère de Toronto. En caméléon parfaitement adapté à la survie, il recherche l'action et les plaisirs par tous les moyens. Joueur professionnel, il découvre le monde des tricheurs. Exceptionnel manipulateur d'hommes, il contrôle en quelques mois la vie nocturne de la métropole jeux, alcools, drogue, récupération de dettes.

L'arnaque, les belles aventurières qui serviront ses desseins, la violence, l'amour, la fête sont au coeur de cette aventure intense et cruelle dans le monde du jeu.

Parodie: le témoignage authentique d'un aventurier des temps modernes.

Éditions LE LIVRE DE POCHE

Édition originale: Hachette (1987)

Posté par elleon à 08:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,