27 décembre 2013

L'École de la mort

de Martial Caroff & Béatrice Égémar/ Charlotte Bousquet /Lilian Bathelot

l'ecole de la mort

<< Quoi de plus important que l'école ? Mais quoi de plus inquiétant aussi ? Lieu clos, territoire aux mille secrets, monde étrange et mystérieux... De tout temps l'école a abrité en ses murs histoires, légendes et mythes, rumeurs et rituels autour du savoir et de la culture, et accompagné la transmission de ceux-ci de règles intangibles et de règlements insidieux. Si la mort est rarement au rendez-vous dans les institutions éducatives, elle représente somme toute le prix à payer pour cette liberté aux yeux d'un écrivain de littérature noire. [...] Quatre auteurs ont relevé le défi d'aller explorer les marges de l'école, ses cours, ses internats, ses cénacles. [...] >

* Le maître des pierres

L'intrigue se déroule au sud des Corbières, dans une grotte localisée à Tautavel, il y a environ 450 000 ans. Irèh est un disciple du Maître des pierres de la grotte. Il le regarde les tailler, et à chaque fin de sa "représentation" devant les autres enfants, le Maître dépose discrètement quelques pierres pour Irèh, pour qu'il puisse à son tour s'exercer.

Un matin à l'aube, le Maître des pierres part dans un endroit que seul lui connaît, où il trouve de très belles pierres. Mais il ne rentrera jamais à la grotte. Les hommes de la tribu partent à sa recherche et finissent par retrouver ... son cadavre, qu'il ramènent avec eux. Tout d'abord, ils pensent qu'il a été attaqué par un animal.

Puis, très rapidement, Irèh fait comprendre qu'il a été assassiné...

* Agora Game

Athènes, en 413 avant J.-C. Antisthène vient rendre visite à son ami le philosophe Socrate afin de lui rendre compte d'un événement très ennuyeux qui s'est déroulé la veille. Antisthène est un philosophe cynique qui enseigne au gymnase populaire du Cynosarge. Parmi ses élèves, Khrémès est son favori. Pourtant, il est insolent. Mais c'est en partie ce qu'apprécie Antisthène, en plus de sa beauté.

Après le cours, le petit groupe part dans les rues d'Athènes afin de mettre à exécution les préceptes qu'il faut suivre. Antisthène en profite pour féliciter Khrémès; celui-ci fait alors boire son maître, qui finit par s'éloigner. Tandis que Khrémès provoque deux jeunes musiciens, deux frères, qui avaient effleuré un de ses amis.

Et c'est alors que la violence va exploser en pleine Athènes...

Éditions GULF STREAM

Posté par elleon à 08:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


L'École de la mort

de Lilian Bathelot & Béatrice Égémar, Charlotte Bousquet & Martial Caroff

l'ecole de la mort

« Quoi de plus important que l'école ? Mais quoi de plus inquiétant aussi ? Lieu clos, territoire aux mille secrets, monde étrange et mystérieux... De tout temps l'école a abrité en ses murs histoires, légendes et mythes, rumeurs et rituels autour du savoir et de la culture, et accompagné la transmission de ceux-ci de règles intangibles et de règlements insidieux. Si la mort est rarement au rendez-vous dans les institutions éducatives, elle représente somme toute le prix à payer pour cette liberté aux yeux d'un écrivain de littérature noire. [...] Quatre auteurs ont relevé le défi d'aller explorer les marges de l'école, ses cours, ses internats, ses cénacles. [...] »

* Tattoo coeur

L'intrigue se déroule dans le village de Cambous, près de Montpellier, 4 700 ans avant le présent.

Pendant que Lillo, apprenti médecin lui fait un tatouage, Doodo lui parle de la disparition de son père. Celui-ci est parti depuis huit jours et aurait déjà dû être rentré. Mais il n'en est rien. Et le pire est que dans le village, des rumeurs ont été lancées, l'accusant d'avoir fui. Mais Doodo refuse de le croire.

Marec, le prévôt, fait alors envoyer des membres de sa famille à sa recherche. Mais ils reviennent bredouille. Un jour, n'y tenant plus, la jeune Doodo rapporte à son ami Lillo une conversation que son père lui a lui-même rapportée et qui font peser tous les soupçons de meurtre sur Marec.

* L'Oeil du Loup

L'Oeil du Loup est l'histoire de Roza Svetlana, jeune femme tireur d'élite russe en 1943, pendant la Seconde Guerre Mondiale. Roza avait une idole: Vassili Zaïtsev. Tout deux ont le même parcours: pauvres bergère et berger mais prodiges dans l'art du fusil.

Accompagnée de son binôme Lyudmila Dubinina qui tient le rôle d'observateur, Roza parvient à se hisser meilleur tireur d'élite femme de la Russie. Maintenant, elles doivent toutes deux affronter les hommes, ultime entraînement avant de se rendre au front.

Et pour cet entraînement qui se déroule à Stalingrad, le meilleur tireur d'élite devenu héros national Vassili Zaïtsev est présent et il doit remettre un objet personnel qu'il considère porte-bonheur au binôme gagnant.

Lors de la finale, Roza et Lyudmila affronte un binôme masculin. Vont-elles remporter l'épreuve décisive ?

Éditions GULF STREAM

Posté par elleon à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'École de la mort

de Charlotte Bousquet & Béatrice Égémar/Martial Caroff/Lilian Bathelot

l'ecole de la mort

<< Quoi de plus important que l'école ? Mais quoi de plus inquiétant aussi ? Lieu clos, territoire aux mille secrets, monde étrange et mystérieux... De tout temps l'école a abrité en ses murs histoires, légendes et mythes, rumeurs et rituels autour du savoir et de la culture, et accompagné la transmission de ceux-ci de règles intangibles et de règlements insidieux. Si la mort est rarement au rendez-vous dans les institutions éducatives, elle représente somme toute le prix à payer pour cette liberté aux yeux d'un écrivain de littérature noire. [...] Quatre auteurs ont relevé le défi d'aller explorer les marges de l'école, ses cours, ses internats, ses cénacles. [...] >>

* Obsession

Marianne accompagne régulièrement à la salle d'armes son frère Léandre, qu'elle a accueilli chez elle depuis la mort de son époux. Mais elle s'est éprise de Christian Louis Mory, le maître des lieux. Très discrètement, elle dépose des offrandes et lui écrit des lettres de façon anonyme ; mais elles restent sans réponse, alors qu'elle n'attend qu'un geste de sa part, persuadée qu'il connaît l'auteur de tous ces présents.

Un jour elle le retrouve à l'enseigne La Grosse Margot, fréquentée presque exclusivement par des hommes, et tente d'entrer dans son jeu, de lui faire comprendre ses sentiments. Dans le même temps, Christian Louis Mory fait part de tous ces présents et ces lettres enflammées à sa cousine, qui lui indique qui est cette admiratrice secrète.

Christian Louis Mory décide alors de répondre à Marianne ...

* Les fantômes de Saint-James

Dans le Dakota, à la mission Saint James en 1928, les religieuses reçoivent des "fournées" de femmes Peaux-Rouges, afin de les laver, de les récurer, d'enlever leur impureté, d'effacer leurs rites, d'annihiler leur culture et de les amener au catholicisme.

Sœur Charity fait partie de ces femmes qui déshabillent et n'hésitent pas à laver au savon de soude et à l'eau brûlante ou à fouetter les Sioux. Elle les hait.

Un jour de septembre 1928, une Sioux, Jessie, est amenée et refuse de se soumettre. Elle n'hésite pas à défier Sœur Charity et celle-ci s'en prend à elle très violemment.

Deux mois plus tard, la jeune Peau Rouge est attrapée pour avoir fabriqué une poupée vaudou à l'effigie de Sœur Charity. Et là, c'est un déferlement de violence qui s'ensuit et ne trouvera une fin que dans la mort.

Éditions GULF STREAM

Posté par elleon à 07:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'École de la mort

de Béatrice Égémar & Charlotte Bousquet /Lilian Bathelot/ Martial Caroff

l'ecole de la mort

<< Quoi de plus important que l’école ? Mais quoi de plus inquiétant aussi ? Lieu clos, territoire aux mille secrets, monde étrange et mystérieux… De tout temps l’école a abrité en ses murs histoires, légendes et mythes, rumeurs et rituels autour du savoir et de la culture, et accompagné la transmission de ceux-ci de règles intangibles et de règlements insidieux. Si la mort est rarement au rendez-vous dans les institutions éducatives, elle représente somme toute le prix à payer pour cette liberté aux yeux d’un écrivain de littérature noire. [...] Quatre auteurs ont relevé le défi d’aller explorer les marges de l’école, ses cours, ses internats, ses cénacles. [...] >>

* Les Demoiselles de Saint-Cyr, sages comme des anges

Saint-Cyr, fin du XVIIème siècle. Madame de Maintenon, épouse du Roi Soleil Louis XIV, crée la Maison royale de Saint-Denis, qui éduque les jeunes filles pauvres, de petite noblesse. Alors qu'elle se confie d'avoir échoué son grand projet de Sant-Cyr auprès de Madame de Loubert, celle-ci, qui la seconde lorsqu'elle se rend à la Cour, est tracassée : des grains de ciguë ont été retrouvés dans la soupe d'une enseignante qui est maintenant à l'infirmerie depuis deux jours.

Madame de Maintenon n'est pas au courant de cette nouvelle ... jusqu'à ce que l'enseignante décède et qu'une élève, Anne de Pibrac, soit victime des mêmes maux. Qui pourrait donc en vouloir aux demoiselles de Saint Cyr ?

* Meurtre à la Maison de vie

Dans l'Egypte antique, la Maison de vie jouxte le temple d'Amon, où les prêtres officient. Cette Maison reçoit des enfants pour en faire des scribes. Parmi eux se trouvent Pépi, Mérihou et Améni. Les enfants ont un maître nommé Pashed, très sévère et qui n'hésite pas à utiliser le fouet, surtout avec le jeune Pépi, comme si celui-ci était son souffre douleur.

Un midi, alors que les enfants sont sortis de la Maison de Vie pour déjeuner, ils entendent un cri d'horreur. Peu de temps après, on découvre le corps inanimé de Pashed, étendu face contre terre. Hounefer, le prophète, enquête.

Éditions GULF STREAM

Posté par elleon à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juin 2011

Connexions

de Ingrid Desjours & Collectif

connexionsPourquoi le docteur David Grégoire se réveille-t-il emmuré dans un appartement qu’un mystérieux geôlier menace de gazer ?

Angoisse, compte à rebours. Il a trente jours pour s’échapper. Son seul secours, c’est Juliette, une jeune boxeuse brute de décoffrage, et la connexion internet qui les relie pour une raison qu’ils ignorent.

Jouant avec leurs nerfs, « Le Gardien », chef d’orchestre de cette course contre la montre, pousse David et Juliette à explorer leur passé.

Quelle faute le médecin doit-il expier ? Qui est Le Gardien ? Pourquoi a-t-il choisi Juliette ? Les connexions sont multiples.

Cette quête sauvera-t-elle le docteur Grégoire ou ne fera-t-elle que précipiter son destin funeste ?

Éditions PLON

~~~

Connexions est le premier polar interactif. Une véritable association de «malfaiteurs » regroupant Ingrid Desjours, nouvelle « gâchette » du thriller français, et huit internautes fermement décidés à vous faire passer des nuits blanches.

Pour commettre leur crime collectif, nos auteurs se sont associés à un complice de taille : l’émission littéraire « Au Field de la Nuit ».

~~~


Posté par elleon à 04:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2011

Tout doit disparaître

de Didier Harribey & Cie

tout_doit_disparaitre4 auteurs de noir multipliés par 3 nouvelles blanches égalent ce pêle-mêle de textes audacieux, recueil d'histoires inédites des plumes de la collection " rouge nuit ".

En marge de leurs polars, les auteurs nous dévoilent cette facette de leur écriture restée jusqu'alors ignorée du public. Philippe Gougrand se lâche et ne mâche pas ces maux, Didier Harribey joue les satires du dimanche, Christian Cétois cultive l'ironie du sort, quand Denis Julin, déjà passé maître ès nouvelles, bouscule et culbute son lecteur.

Mais on ne résume pas ces 12 nouvelles comme ça. Ami lecteur, à toi de jouer !

Éditions PLEINE PAGE

Posté par elleon à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31 juillet 2010

Tout doit disparaître

de Christian Cétois /Denis Julin /Philippe Cougrand /Didier Harribey

tout_doit_disparaitre Philippe Cougrand, Christian Cétois, Denis Julin, Didier Harribey, 4 auteurs de noir, multipliés par 3 nouvelles blanches, égalent ce pêle-mêle de textes audacieux, histoires inédites.

Chacun à sa manière se lâche pour nous dévoiler une facette de leur écriture jusqu'alors ignorée du public, dans ces nouvelles en marge de leurs polars. Mais on ne résume pas ainsi ces douze nouvelles.

Ami lecteur, à toi de jouer !

Éditions PLEINE PAGE

Posté par Krri à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,