21 juin 2016

Des petits os si propres

de Jonathan Kellerman

des petits os si propres

Une caisse en métal bleu corrodé est découverte dans un jardin du quartier huppé de Cheviot Hills. À l’intérieur, le squelette d’un nourrisson mort soixante ans plus tôt.

Peu après, une joggeuse manque de trébucher, dans un parc voisin, sur le corps d’une jeune femme tuée d’une balle dans la tête.

Alex et Milo sont amenés à plonger dans le passé pour élucider la mort de l’enfant. Ils y trouveront une belle infirmière au mystérieux amant, un médecin trop parfait pour être honnête et une clinique douteuse. L’investigation sur la victime du parc mène à d’autres jeunes femmes, nourrices pour des familles riches et influentes.

Les deux affaires seraient-elles liées ?

Quand l’enquête s’oriente vers des soupçons de chantage et des rituels macabres, on sait que le scandale va éclater d’un moment à l’autre.

Éditions du SEUIL

Posté par elleon à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


07 octobre 2015

Une plaie ouverte

de Patrick Pécherot

une plaie ouverte

(Éd. Gallimard - 2015)

1870, la défaite de Sedan scelle la guerre franco-prussienne. Dans Paris assiégé, l’heure de la Commune va sonner.

Une bande d’amis vit la fièvre de l’insurrection. Ils se nomment Vallès, Verlaine, Courbet, Gill, Marceau, Manon, Dana… Mais le temps des cerises s’achève dans le sang. Les amis sont dispersés, arrêtés ou recherchés.

Dana, en fuite, est condamné à mort, accusé d’avoir participé au massacre des otages de la rue Haxo.

Qui était-il ? Communard authentique ? Personnage trouble ? L’homme aux gestes de fumée a laissé derrière lui un halo de mystère. Son souvenir hante Marceau jusqu’à l’obsession.

Trente ans plus tard, il croit le reconnaître parmi les figurants du premier western de l’histoire du cinématographe, et n’aura de cesse de retrouver sa trace. Elle croise celles des chercheurs d'absolu, exilés de la vieille Europe, qui parcourent les États-Unis…

-

etoile Prix Transfuge du meilleur polar français (2015)

Posté par elleon à 09:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 août 2015

Le détective privé

de Johan Bargum

le detective prive

Ancien policier, le voilà devenu détective privé mais s'il est plutôt bon pour résoudre les affaires des autres, il ne voit pas ce qui se trame sous ses yeux, avec sa fille Eva.  Eva qui est amoureuse d'un jeune homme étrange, louche même. 

Suite à un incident, Eva se retrouve en garde à vue pendant que son père travaille sur une affaire, tout en ressassant d'anciens souvenirs.

Éditions SOUFFLES

Posté par Krri à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 août 2015

Riches un jour, morts toujours

de C. Angledroit

riche un jour, mort toujours

C'est la première fois de ma carrière, pourtant déjà longue et entièrement déroulée dans des quartiers guère privilégiés côté sécurité, que je suis confronté à une telle violence que je ne comprends pas. Je n'arrive qu'à articuler un "pourquoi ?". 

- Les deux vieux ont vu des choses qu'ils n'auraient pas dû voir. 

- Quelles choses ? m'étonnai-je.

- Le paquet de fic, le lieu où il a été découvert et la tête de ceux qui sont venus le récupérer.

Lorsqu'un couple de quidams se retrouve en possession du butin de trafiquants de drogue, ce n'est pas vers la police qu'il se tourne, mais vers un détective bien moins regardant: l'inénarrable Cicéron Angledroit. 

Et cette fois-ci, le privé, loin de se douter où il met les pieds en acceptant l'affaire, en perdrait presque son flegme légendaire.

Éditions PUBLIBOOK

~~~

Cavale, faux semblants, meurtres...  Le puzzle est tordu et riche en surprises, tour à tour grave et décalé: irrésistible, à l'image de notre héros.

~~~

Posté par Krri à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 avril 2015

La misère des laissés-pour-compte

de Maxime Houde

la misere des laisses pour compte

Quand le téléphone sonne aux alentours de minuit, ce sont rarement de bonnes nouvelles. De fait, Fernand Dubois, un des indics de Coveleski, se dit suivi par deux individus louches et il craint pour sa vie.

Stan file donc au Nite Cap, où ils ont convenu de se retrouver, mais Dubois y brille par son absence, contrairement aux deux individus ! L'échange de questions sans réponse qui s'ensuit - Où est Dubois ? Où est la marchandise ? - se termine par un passage à tabac. du moins pour le détective.

Heureusement, Stan a quelqu'un pour panser ses blessures : Paméla, la veuve du docteur Du Sablon, rencontrée alors qu'il enquêtait sur l'assassinat de son mari. Or, pendant qu'il cherche à re­trouver Dubois et à découvrir en quoi consiste la « marchandise », Coveleski accepte une nouvelle en­quête: le bureau d'architecte de Viateur Cormier, le père de Pamela, a été cambriolé, et l'ancien militaire préfère la discrétion de son « gendre », pour résoudre l'affaire, aux gros bras de la police.

Entre Goose Village, où habite la femme de Dubois, Verdun, où se situe le bureau de Cormier, et la morgue de Montréal, où deux policiers l'emmènent de force afin de procéder à l'identi­fication d'un cadavre, Coveleski a l'impression de tourner en rond.

Pourtant, il a déjà compris qu'il n'enquête plus sur des événements anodins mais bien sur deux affaires qui, si elles éclatent au grand jour, risquent de faire pas mal de bruit. et quelques cadavres de plus !

Éditions ALIRE

Posté par Krri à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


10 mars 2015

Un maniaque dans la ville

de Jonathan Kellerman

un maniaque dans la ville

Vita Berlin était une affreuse bonne femme, mais était-ce une raison pour la massacrer ainsi ? Quand un deuxième cadavre est découvert, atrocement mis en scène et pareillement éviscéré, et que d’autres suivent, à l’identique, Milo Sturgis doit se rendre à l’évidence: un serial killer particulièrement sadique opère à Los Angeles.

L’enquête traditionnelle est un fiasco, les victimes semblent n’avoir rien en commun et la panique gagne…

Fort de sa longue expérience de psychologue, Alex Delaware finit par entrevoir un lien entre cette boucherie et un schéma mental renvoyant aux profondeurs glaçantes de l’âme humaine.

Tout semble converger vers le passé sinistre de l’hôpital psychiatrique de Ventura…

La course contre la montre est engagée.

Éditions du SEUIL

Posté par elleon à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 décembre 2014

Le cannibale de Crumlin Road

de Sam Millar

le cannibalePour sa deuxième enquête après Les chiens de Belfast, Karl Kane, privé coriace, cinéphile et cabossé, est confronté au Mal en personne.

Dans Belfast qu'épuise une vague de chaleur inhabituelle, un prédateur s'attaque à de très jeunes femmes, des junkies, des laissés-pour-compte de la société. À chaque corps retrouvé atrocement mutilé, il manque le foie et les reins. 

Il apparaît bientôt que le tueur est animé par une perversion très singulière...

Initiée par la plainte d'une cliente dont la soeur a disparu, l'enquête de Kane prend soudain un tour personnel et spécialement dramatique qui durcit sa motivation. Ce ne sera pas toutefois une mince affaire que d'épingler son suspect, membre estimé de l'establishment: l'aveuglement délibéré, voire la mauvaise volonté de la police locale sont autant de bâtons dans ses roues. 

Mais la rage est un moteur puissant, et Kane, ce « faux dur à l'humour ravageur », ne craint pas les coups...

Éditions du SEUIL

Posté par Krri à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 novembre 2014

Profil de camée

de Peter Chambers

profil de camee"Jeune fille bien sous tous les rapports..." 

Telle était naguère Jeannie Benson retrouvée sur la dalle glacée d'une morgue, après une fugue suivie d'un bref stage dans un bouge pour drogués.

Une aubaine pour l'astucieux privé Mark Preston qui, moyennant cinq mille dollars, est chargé d'élucider le mystère. Mais il s'aperçoit vite qu'une dalle l'attend, lui aussi, à la morgue s'il tarde trop à démasquer le tueur.

Éditions GALLIMARD

Posté par Krri à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 novembre 2014

La fiancée de Zorro

de Nicoletta Vallorani

la fiancee de zorroZoé est boulimique, éboueuse et détective privée. Elle est également dotée dune grand-mère à la masse, d'une sœur dangereusement instable, de trois nièces aussi précoces qu'imprévisibles et de deux chiens séniles.

Ajoutons qu'elle vit dans un squat bourré d'allumés en tous genres, et l'on est en droit de se demander comment elle trouve le temps d'élucider la mort très mystérieuse du Pr Weil...

Éditions GALLIMARD

Posté par Krri à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Coeur métis

de Nicoletta Vallorani

COEUR METIS"Cet hiver, je grossis de sept kilos, me fis couper les cheveux quatre fois et allais travailler deux semaines de suite sans mon uniforme, mais on me pardonna. Je jurai aussi : - de ne plus jamais faire d'enquêtes pour aucune maudite raison que ce soit ; - de ne plus adopter tous les crétins en orbite autour de chez moi ; - d'abandonner les petites Brutos à leur destin ; - de ne plus réprimer ma grand-mère psychopathe ; - de cesser mes vagabondages linguistiques avec Mossàd ; - de changer de maison, de religion, de situation, de taille de soutien-gorge et de pointure de chaussures. "

Naturellement rien de tout cela ne réussit à Zoé Libra (voir La fiancée de Zorro), protagoniste d'une nouvelle affaire, genre "noir ironique", ayant pour cadre l'univers des hôpitaux italiens.

Éditions GALLIMARD

Posté par Krri à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :