26 mai 2011

En passant par la Lorraine

de Paul Couturiau François et Nicole Eicher, propriétaires d'une auberge au bord de la Moselle, vivent heureux jusqu'à ce qu'éclate la Seconde Guerre mondiale. La guerre et l'annexion font naître chez eux deux attitudes opposées. François sert au mieux les Allemands qui ont réquisitionné l'auberge. Sa docilité, du moins celle qui transparaît, révolte son épouse. Un incident majeur achève de les séparer. De la trahison aux aveux, des remords aux révélations, les masques tomberont dans les larmes et les regrets... Editions PRESSES... [Lire la suite]
Posté par elleon à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

22 mai 2011

Par un matin d'automne

de Robert Goddard Fin des années 1990. Leonora Galloway entreprend un voyage en France avec sa fille Penelope. Toutes deux ont décidé de se rendre à Thiepval, près d’Amiens, au mémorial franco-britannique des soldats décédés durant la bataille de la Somme. Le père de Leonora est tombé au combat durant la Première Guerre mondiale, mais la date de sa mort gravée sur les murs du mémorial, le 30 avril 1916, pose problème. Leonora est en effet née près d’un an plus tard. Ce qu’on pourrait prendre pour un banal adultère de temps de... [Lire la suite]
Posté par Krri à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 avril 2011

Un petit regain d'enfer

de Robert Deleuse Les tranchées de 14-18 n'ont pas levé tous leurs secrets. Pourquoi le caporal Magre a-t-il été porté déserteur ? C'est le mystère que tente de percer un Poilu, rescapé, mutilé. Dans ses recherches, il croisera la route d'un tueur en série qui abat quatre officiers à l'arme blanche. L'après-guerre, c'est toujours la guerre. Et Dieu que la guerre n'est pas jolie ! Editions du SEUIL
Posté par elleon à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 avril 2011

Les murmures

de John Connolly Dans le Maine, à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis, ont lieu des trafics en tous genres ? armes, drogue, êtres humains. C'est dans cette zone de non-droit que des vétérans désabusés, rentrés d'Irak il y a peu, se livrent à la contrebande d'oeuvres dérobées au musée de Bagdad pendant la guerre.  Chargé d'enquêter sur les agissements de l'un de ces soldats, le détective Charlie Parker découvre que plusieurs membres de son unité ont été retrouvés morts après avoir été rendus à moitié fous par des voix... [Lire la suite]
Posté par elleon à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 avril 2011

L'heure étoilée du meurtrier

de Pavel Kohout En février 1945, les bombardements des Alliés se succèdent sur Prague pour faire plier les Allemands... Le corps de la veuve d’un dignitaire nazi est retrouvé horriblement mutilé. Pour des raisons politiques, Morava, jeune policier tchèque, et Buback, inspecteur chevronné de la Gestapo, sont obligés de s’associer pour mener l’enquête. Les voilà lancés sur la piste d’un meurtrier psychopathe, une terrifiante poursuite qui va bouleverser leurs vies. Tandis que les Allemands tentent de retarder l’inéluctable et que... [Lire la suite]
Posté par Krri à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mars 2011

Une charrette pleine d'étoiles

de Frédéric H. Fajardie Riton, Harszfield, Mena : trois ouvriers français respectivement courtaud, cafardeux à lunettes et d'allure négligée, partent pour l'Espagne à la poursuite de Xavier Chastenet, violeur et assassin, qui s'est réfugié dans l'armée fasciste. Nous sommes en 1938. La guerre civile fait rage. Enrôlés malgré eux dans les Brigades internationales, les trois hommes sont bientôt séparés. Ils découvrent chacun de leur côté l'horreur, la violence, l'héroïsme, la solidarité. L'un d'eux adopte un enfant, abandonné sur la... [Lire la suite]
Posté par elleon à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 mars 2011

Le loup d'écume

de Frédéric H. Fajardie Un sous-marin fantôme de la Seconde Guerre mondiale sème la terreur dans l'Atlantique ; catastrophes et attentats sanglants se multiplient ; des centaines d'agents " dormants " et de terroristes attaquent tous azimuts. La tension internationale atteint son point de rupture... En face, malgré les bruits de bottes, deux hommes remontent patiemment la filière. Mais pourront-ils deviner que, d'outre-tombe, de grands dirigeants nazis et communistes des années 1930 ont déclenché une formidable bombe à... [Lire la suite]
Posté par elleon à 06:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mars 2011

Un pont sur la Loire

de Frédéric H. Fajardie Juin 1940... La Wehrmacht déferle sur la France. Civils et militaires s'enfuient. Bientôt, une colonne blindée nazie s'approche d'un des derniers ponts encore intacts du côté d'Orléans. Sur la rive nord, une compagnie de sénégalais défend les abords du pont. Sur la rive sud, une poignée de volontaires armés d'un canon antichar s'apprête à une résistance désespérée.Parmi ces hommes, le sous-officier Henri Dragance, écrivain dans le civil et ancien combattant antifasciste de la guerre d'Espagne. En dépit de son... [Lire la suite]
Posté par elleon à 06:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mars 2011

Un homme en harmonie

de Frédéric H. Fajardie En septembre 1943, à huit mois du débarquement allié, la Gestapo arrête le fondateur de l'armée secrète du Sud-Ouest, le colonel Leroy-Clémenti, sorte de seigneur de la guerre tout-puissant qui commande à des milliers d'hommes.Torturé, le colonel ne lâche pas un nom. La Gestapo, déçue, semble résignée à voir le colonel mourir sous les mauvais traitements, lorsque apparaît un officier S.S., qui se fait fort d'anéantir la résistance du colonel sans la moindre violence. On ne joue pas impunément aux échecs... [Lire la suite]
Posté par elleon à 06:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mars 2011

Ciao, Bella, ciao !

de Frédéric H. Fajardie Un regard, et c'est l'amour fou entre Ivan, fils de bourgeois pétainistes, et Paola, fille de résistants communistes. Il ne suffit pas de se trouver, il faut se mériter. Dans le bel été 1944 qui s'achève dans les flonflons des bals populaires, le jeune homme s'engage dans l'armée du général de Lattre de Tassigny, à la poursuite des troupes nazies.  L'école de la guerre sera moins douce que l'éducation sentimentale et il faudra attendre un matin neigeux de l'hiver 1945, toutes illusions perdues, pour que... [Lire la suite]
Posté par elleon à 05:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,