28 septembre 2008

Personne n'est parfait

de Donald Westlake Le célèbre avocat J. Radcliffe Stonewiler vient de tirer Dortmunder d'un mauvais pas. Mais, comme le fait judicieusement observer May, sa fidèle compagne : "qu'est-ce que ça va te coûter ? " C'est alors que Dortmunder se souvient de ce petit bristol que l'avocat lui a glissé dans les mains à la fin de l'audience. La carte d'un certain Arnold Chauncey qu'il était censé appeler. De toute façon, pas le temps de se poser des questions: le téléphone sonne, Stonewiler est au bout du fil, Chauncey attend la visite de... [Lire la suite]
Posté par Krri à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 septembre 2008

Pourquoi moi ?

de Donald Westlake Cambriolant par pure routine une petite bijouterie, Dortmunder empoche un maigre butin, dont une grosse bague ornée d'une pierre rouge manifestement fausse. Hélas, il a volé sans le savoir le plus gros rubis du monde, le brasier de Byzance, que les Etats-Unis devaient remettre à la Turquie. Police, FBI, truands, services secrets se déchaînent aussitôt, et le malheureux Dortmunder n'a plus qu'une seule idée : se débarrasser de cette maudite pierre. Mais il s'est passé la bague au doigt et ne peut plus la retirer... [Lire la suite]
Posté par Krri à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2008

Les sentiers du désastre

de Donald Westlake "Paria !"  Voilà un mot que Monroe Hall voudrait voir disparaître du vocabulaire. Est-ce sa faute à lui s'il est né riche et qu'il n'a pas résisté à empocher l'argent de ses actionnaires, les poussant au désespoir ou à la colère ? Est-ce sa faute encore s'il a pu échapper à la justice et transformer l'ensemble de ses biens en une fondation, dont il est le désintéressé gérant ? Et pourquoi son professeur de musculation lui en veut-il d'avoir signalé aux impôts les sommes qu'il lui a versées en liquide ? Cela... [Lire la suite]
Posté par Krri à 16:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2008

Motus et bouche cousue

de Donald Westlake Détenu au "Manhattan Correctional Center", Francis Xavier Meehan goûte pour la première fois aux joies des prisons fédérales. Ce qu'on lui reproche peut paraître mineur: après tout, il n'a fait que braquer un camion censé contenir du matériel informatique en provenance du Mexique. Comment pouvait-il savoir que ce camion transportait en fait des plis recommandés ? Lorsqu'on lui refuse une libération sous caution, Meehan se dit que, décidément, la malchance le poursuit. Jusqu'au jour où il est convoqué au parloir... [Lire la suite]
Posté par Krri à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2008

Jimmy the kid

de Donald Westlake Parce qu'il est un esprit ouvert toujours dispose à se faire expliquer son métier et à s'améliorer, Dortmunder accepte la proposition d'Andy Kelp de kidnapper un enfant en suivant une méthode décrite dans un roman de Richard Stark. Le livre n'est peut-être pas un chef-d'œuvre, toutefois, l'intrigue est efficace. Dortmunder et ses amis enlèvent donc Jimmy Harrington, le fils âgé de douze ans d'un avocat de Wall Street, alors qu'il se rendait chez son psychiatre. Mais le petit Jimmy est intelligent, beaucoup plus... [Lire la suite]
Posté par Krri à 16:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2008

Mauvaises nouvelles

de Donald Westlake John Dortmunder, l'homme qui a donné un nouveau sens au mot récidiviste, est là, toujours aussi entreprenant, inoxydable, pitoyable. Cette fois, il est en quête d'un Indien mort depuis longtemps, et néanmoins kidnappé. Tout a commencé sur Internet, par la faute de son ami Andy Kelp qui a fait la connaissance virtuelle, puis réelle, d'un maître manipulateur nommé Fitzroy Guilderpost et de ses associés, Irwin Gabel et Petite Plume. les trois acolytes ont fomenté un projet insensé et ils ont besoin de main d'œuvre.... [Lire la suite]
Posté par Krri à 16:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 septembre 2008

Au pire qu'est-ce qu'on risque ?

de Donald Westlake Surtout, ne contrariez pas Dortmunder. Même si vous êtes milliardaire. Surtout si vous êtes milliardaire. Car Dortmunder a son propre code de l'honneur et Max Fairbanks est juste allé un peu trop loin. Son crime ? Interrompre Dortmunder en plein cambriolage, ce qui est déjà grave en soi. Mais avoir l'audace de lui voler sa bague porte-bonheur et ce, sous le nez de la police, c'est TROP ! Le tout-puissant Max Fairbanks ne sait pas qu'il vient de se faire un ennemi. N'ayant certes pas l'intention de se laisser... [Lire la suite]
Posté par Krri à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2008

Smoke

de Donald Westlake Freddie Noon n'est pas un criminel endurci. Il se définirait plutôt comme "semi-tendre". Alors quand il choisit de cambrioler le laboratoire Loomis-Heimhocker, il envisage une petite effraction tranquille. Ce que Freddie ne sait pas, c'est que ce laboratoire est financé par les industriels du tabac et que si l'on y effectue des recherches sur le cancer, en aucun cas elles ne doivent aboutir à la conclusion que fumer pourrait provoquer des maladies graves. Pour se garder de tomber par hasard (on ne sait jamais)... [Lire la suite]
Posté par Krri à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 septembre 2008

Pièces détachées

de Donald Westlake Selon Michel Martens, "Westlake sait que le meilleur rire est celui qui succède à un grand moment de tension, surtout si l'événement dramatique auquel on s'attend fait place à un délire rendant lointaine et banale une action qui pourtant tire sa substance du polar le plus noir". Cela donne lieu ici à douze chefs-d'œuvre comme la nouvelle où les pièces détachées du titre sont les morceaux d'un cadavre qui tombent un à un, chaque jour, dans un vide-ordures. Douze nouvelles qui sont autant de parfaites histoires... [Lire la suite]
Posté par Krri à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 septembre 2008

Histoire d'os

de Donald Westlake John Dortmunder et ses complices habituels - Kelp, Murch et Tiny Bulcher - sont tombés sur un os. A vrai dire, il s'agit d'un fémur. Mais pas n'importe lequel. Celui d'une jeune fille nommée Ferghana et qui fut, à l'âge de seize ans, tuée et dévorée par sa propre famille. Ce fâcheux incident s'étant déroulé au début du XIIIè siècle, Dortmunder aurait pu l'ignorer à jamais. C'était compter sans l'Eglise, qui a canonisé la malheureuse et transformé le fémur en relique. Relique d'autant plus précieuse que c'est... [Lire la suite]
Posté par Krri à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :