02 avril 2013

Dans le bain jusqu'au cou

de Colin Watson

dans le bain jusqu'au cou- Avant-hier, commença Purbright - nous avons reçu une lettre anonyme. C'était... oui, c'était mardi. Je ne l'ai pas sur moi, mais je puis vous en citer les grandes lignes : " Pourquoi n'iriez-vous pas jeter un coup d'oeil au numéro 14 de Beatrice Avenue, je suis sûr qu'il s'y est passé quelque chose de terrible. "

- C'est la première phrase je m'en souviens. Ensuite viennent quelques allusions à certains bruits émanant de la maison, jeudi dernier dans la soirée. Puis l'auteur conclut en nous demandant ce que nous pensons de tout cela. Vous connaissez sans aucun doute le ton ampoulé des lettres anonymes.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par Krri à 20:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Coeur solitaire

de Colin Watson

coeur solitaireBeau parleur, romantique sur commande et capitaine à l'occasion, 4122 exerce ses douteux talents sur les esseulées de Flaxborough.

Deux d'entre elles disparaissent. Et la police s'en mêle !

Elle pénètre le monde étrange et fascinant des clients d'agences matrimoniales, des vendeurs de tout et de rien, des mystiques de banlieue et des exaltés de toutes sortes.

Puis, enfin, elle trouve sa voie !

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Édition originale (1973)

Posté par Krri à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Charité mal ordonnée

de Colin Watson

charite mal ordonnéeOn peut aimer les chiens, les poneys, les oiseaux et détester les hommes et les femmes, les escroquer sans scrupules, les humilier avec délices et, au besoin, les basculer la tête la première dans un puits.

L'inspecteur Purbright le sait. Aussi, dès la découverte du corps martyrisé d'Henrietta Palgrove, oriente-t-il son enquête vers les oeuvres de charité, qui se livrent à Flaxborough une guerre sans merci.

Rien n'y manque : ni les communiqués, ni les embuscades, ni les victimes, ni même l'enrôlé de force, un détective privé bedonnant, gai et sûr de lui, féru de noms de code et de corsages bien remplis !

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par Krri à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Sherlock Holmes saisi par la débauche

de Roger Facon

sherlock holmes saisi par la debauche

Quand on apprend que Sherlock Holmes, le fameux "consulting detective", a posé ses malles chez Madame Fifi, jeune et sémillante tenancière de bordel, on se dit que le jeu doit en valoir la chandelle...

Ce pastiche, qui invente une suite au Rituel des Musgraves, évoque sans détours la sexualité de Holmes ainsi que sa vocation d'écrivain libertin, dans un roman-hommage à la fois diaboliquement documenté et comique.

Éditions BALEINE

Posté par elleon à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01 avril 2013

Les aventures miraculeuses de Pomponius Flatus

de Eduardo Mendoza

les aventures miraculeusesAu premier siècle de notre ère, le philosophe et naturaliste Pomponius Flatus entreprend un voyage aux confins de l'Empire romain à la recherche d'eaux miraculeuses.

Le hasard conduit ses pas à Nazareth, où le tribun Appius Pulcher doit procéder à l'exécution du charpentier du village, accusé du meurtre d'un riche citoyen répondant au nom d'Épulon.

Convaincu de l'innocence de son père, le fils du charpentier, un enfant charmant mais quelque peu étrange, supplie Pomponius, moyennant finances, de mener l'enquête et de découvrir le vrai coupable.

Éditions du SEUIL


Roman policier, évangile apocryphe, récit historique, parodie de best-seller, pied de nez à toutes les censures religieuses, Les Aventures miraculeuses de Pomponius Flatus est sans doute le livre le plus érudit, le plus provocateur et le plus férocement drôle jamais écrit par Eduardo Mendoza.


Posté par Krri à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Bataille de chats

de Eduardo Mendoza

bataille de chatsAu printemps 1936, un Anglais nommé Anthony Whitelands arrive en gare de Madrid.

Il doit authentifier un tableau inconnu appartenant au duc de la Igualada, un ami du chef de la Phalange, José Antonio Primo de Rivera. La valeur du tableau peut-être décisive pour favoriser un changement politique crucial en Espagne.

À peine arrivé à son hôtel, Whitelands va se trouver bien malgré lui au centre d'un imbroglio politique mêlant policiers, diplomates, espions, ministres, femmes du petit et du grand monde, tous lancés à ses trousses dans une atmosphère de conspiration et de veillée d'armes.

Éditions du SEUIL


De rebondissement en rebondissement, Bataille de chats renoue avec le meilleur de Mendoza: des événements dramatiques, une intrigue policière et un humour à toute épreuve sont au rendez-vous, rappelant au lecteur que la tragédie est l'un des masques de la comédie humaine.


Posté par Krri à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La grand embrouille

de Eduardo Mendoza

la grande embrouilleLe détective anonyme du Mystère de la crypte ensorcelée, du Labyrinthe aux olives et de L'Artiste des dames reprend du service dans une Barcelone frappée par la crise.

Le Beau Romulo, son ancien compagnon de l'asile psychiatrique, a disparu.

Sans un euro en poche, le détective n'hésite pas à réunir une équipe d'enquêteurs composée d'une statue vivante des Ramblas, d'un mendiant africain albinos, d'un livreur de pizzas, d'une fillette spécialiste du crochetage de serrures, d'une Russe accordéoniste de rue et d'une famille chinoise qui régente un bazar à côté du célèbre salon de coiffure transformé en quartier général.

Très vite l'enquête bifurque vers un projet d'attentat qu'il leur faudra déjouer à tout prix.

Éditions du SEUIL


Reprenant la tradition de la picaresque espagnole, Eduardo Mendoza manie la satire comme un bâton de dynamite et passe l'Europe au crible du ridicule pour offrir au lecteur un roman désopilant et d'une grande lucidité.


Posté par Krri à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 mars 2013

La supplique du perdant

de Vladimir Volkoff

la supplique du perdant

Un éditeur rencontre de grosses difficultés pour assurer l'équilibre financier de sa maison. Il imagine alors de monter de toute pièce un assassinat qu'il décrira ensuite "de l'intérieur".

Avant d'écrire son livre, il doit trouver comment assassiner sa victime et avant tout désigner une victime et un tueur pour faire le sale travail à sa place.

Loin des grands complots stratégiques, ce roman nous fait pénétrer au plus profond du cynisme d'un individu prêt à tout pour mettre en oeuvre ses médiocres ambitions.

Éditions DU ROCHER


Ce roman policier à suspense met en scène des personnages burlesques pris au piège de situations tragi-comiques. Burlesque, jeux de mots, quiproquos et suspense emportent le lecteur dans un tourbillon. L'humour délirant et les situations tragi-comiques s'enchaînent avec un art consommé. Un polar qui se situe entre la France et les Etats-Unis aussi bien géographiquement qu'intellectuellement mais dont le cadre principal reste Paris.
Vladimir Volkoff y révèle l'une des facettes inédite de ses talents : l'art de jouer de la dérision et de l'humour caustique en mettant en scène des personnages dont le machiavélisme ou la noirceur raviront les amateurs du genre.


Posté par elleon à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2013

Démolitions en tous genres

de Jérémy Behm

demolition en tout genre

Un marginal piégé qui refait fâcheusement surface dans l'existence d'un honorable chirurgien pour lui raconter une histoire invraisemblable et lui demander une aide impossible; un couple de riches entrepreneurs confrontés à une version moderne mais atroce de la charité; l'apprentissage de la survie en milieu hostile pour un père de famille dos au mur ou encore le traitement d'un jeune homme agoraphobe paranoïaque par un médecin apprenti sorcier...

Quatre histoires "absurdo-sinistres" un peu folles, qui baignent dans un humour sanglant et jubilatoire digne de ... Marc Behm.

Éditions RIVAGES

Posté par elleon à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 mars 2013

Chronique d'un juge ordinaire

de Alexis Lecaye

chronique d'un juge ordinaireCe n'est pas le premier assassin que rencontre le juge, lui qui n'a encore jamais compris comment on pouvait tuer son prochain. Mais cet assassin-là, lui, tient à avouer tout de go qu'il a bien tué sa seconde femme. Et aussi sa première. Et sa maîtresse.

Est-il fou? Paranoïaque? Schizophrène? Non. Rien de la sorte. Le gendre parfait. N'y aurait-il donc pas besoin d'être fou pour tuer sa femme?

Voilà que des idées étranges se mettent à germer dans la tête du juge...

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par Krri à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :