08 janvier 2013

L'homme qui tua Getùlio Vargas

de Jô Soares Nom: Dimitri Borja Korozec. Signes particuliers: six doigts à chaque main et un seul testicule; une étonnante propension à la déveine.   Idéologie: un anarchisme mal défini. Cibles de prédilection: les leaders politiques de la première moitié du XXe siècle, tels François-Ferdinand, Jean Jaurès ou Franklin D. Roosevelt.   Et c'est ainsi qu'il manque faire l'amour avec Mata Hari dans l'Orient-Express, qu'il est sauvé par Marie Curie et croqué par Picasso, qu'il fait de la figuration dans Ben-Hur à... [Lire la suite]
Posté par elleon à 05:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 janvier 2013

Les yeux plus grands que le ventre

de Jô Soares Dans le Rio de Janeiro de l’immédiat avant-guerre sévit un tueur en série ayant une particularité : il ne s’attaque qu’aux femmes très grosses. Ainsi disparaissent une prostituée polonaise, une religieuse incapable de résister à la gourmandise, l’attachée de l’ambassade d’Allemagne et plusieurs jeunes femmes de la bonne société carioca. Le commissaire Noronha est chargé de l’enquête. Esteves, un ex-policier portugais reconverti dans la pâtisserie, lui prête main-forte. Au fil de leurs investigations, ils se... [Lire la suite]
Posté par elleon à 05:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 janvier 2013

Mon pire ennemi est sous mon chapeau

de Laurent Bénégui Laurent Minkowski, la quarantaine, est un chercheur en génétique qui ne veut pas se reproduire, comme il est des chirurgiens qui ne supportent pas la viande ou des pharmaciens qui ne jurent que par la tisane. Depuis quelque temps, il est à cran. Le laboratoire privé ou il travaillait l'a licencié, plus personne n'embauche dans le public, et son médecin traitant lui a découvert une forte hypertension artérielle. Bon, vous me direz qu'il y a des millions de gens comme lui dans notre pays. Mais le vrai problème de... [Lire la suite]
Posté par elleon à 04:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 décembre 2012

Le Faucon et l'Hirondelle

de Boris Akounine Moscou, 2009. Alors que la crise financière bat son plein et que la situation de Nicholas Fandorine est calamiteuse, Cynthia, sa richissime tante britannique, lui offre, pour lui changer les idées, une croisière à bord du paquebot le Faucon. Au cours de la traversée, elle lui remet deux précieux manuscrits provenant du château familial : un courrier daté de 1702 et signé d'un certain "Epine", et un fragment de lettre ou il est question d'un fabuleux trésor. Passionné d'histoire et fasciné par sa généalogie,... [Lire la suite]
Posté par Krri à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2012

Au service secret de Sa Sainteté

de Patrick Raynal Lorsque son évêque l’informe qu’il doit quitter sur le champ sa petite paroisse de Boussouma, au fin fond du Burkina Faso, pour répondre à une convocation du Saint-Siège, le père Swift se doute bien que les ennuis vont commencer. Rattrapé par son passé, l’ancien activiste entré dans les ordres va devoir reprendre du service, au service de sa Sainteté. Dans une principauté plus infernale que paradisiaque – toute ressemblance avec des principautés existant ou ayant existé serait totalement fortuite – le... [Lire la suite]
Posté par elleon à 04:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 octobre 2012

Le jeu des 7 terreurs

de Gordon Zola Newton Poppleford, jeune inventeur de génie et créateur d'une agence de détectives sur Internet est confronté à une bien étrange énigme : des enfants sont aspirés dans les méandres d'un jeu vidéo en ligne. À l'aide de son pictoscope, Newton s'immerge dans ce jeu des 7 terreurs, bien décidé à rapatrier les victimes innocentes d'un curieux sorcier. Une course impitoyable de monde en monde où le virtuel côtoie une terrifiante réalité. Éditions LE LÉOPARD DÉMASQUÉ
Posté par elleon à 04:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 septembre 2012

Au temps pour moi

de Serge Scotto Qui veut sauver DSK malgré lui, le patron du FMI enferré à New-York par une mauvaise affaires de mœurs ? Quitte à tuer !… Qui assassine les uns après les autres, les auteurs de polars? Abandonnant sur les lieux de ses crimes de sibyllins messages pour tout indice… Que vient faire Herbert Turaive, « Prix Goncourt et tueur à gages », dans cet aïoli international ? Lui qui a si peur de prendre l’avion ! Herbert, bientôt quinqua, toujours cynique, pas forcément téméraire mais... [Lire la suite]
Posté par elleon à 04:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 août 2012

Le trésor de Paititi Picchu

de Jean-Pierre Andrevon Jean-Paul et Séverine sont deux jeunes gens tout à fait ordinaires. Qu'on en juge: lui est chômeur et atteint d'un prurit incoercible, elle est « un petit peu » enceinte par hasard. Et voilà qu'à Paris au mois d'août, ces deux-là se croisent dans le cabinet d'un médecin plutôt louche, qui leur livre en toute innocence la clé d'un concours dont les gagnants se voient offerts un voyage au Pérou, avec comme pitch la recherche d'un prétendu trésor. Alléchés, nos deux pigeons pas encore tourtereaux se... [Lire la suite]
Posté par elleon à 05:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 août 2012

La peau de l'autre

de David Carkeet La peau de l’autre est l’histoire d’une usurpation d’identité qui tourne mal sur le mode scénario-catastrophe hilarant. Denny, rédacteur à la rubrique “petits trains” du "Modéliste intrépide", se plante en voiture sur une route verglacée du Vermont. On l’embarque à l’hôtel où l’extravagante Marge vient l’asticoter dans sa chambre. Le temps d’aller chercher des préservatifs en pleine tempête de neige, Marge a disparu. Manifestement habitué aux fiascos, Denny s’esquive. Seul problème: Marge est tombée du balcon et la... [Lire la suite]
Posté par Krri à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 août 2012

Je suis une fille sensible

de Raymond Blanc Un roman policier dont l'humour n'est pas exclu. Raymond Blanc (Grand Prix du Roman d'Aventures) estime, non sans raison, que l'humour ajoute au suspense, et en administre ici une preuve éclatante. Les meurtres se succèdent et le coup de théâtre final est une explosion à laquelle échappe cette tendre Maria Christina au demeurant détective aussi comme seule une femme peut l'être. Perspicace certainement mais qui eut pensé qu'elle put rencontrer un adversaire aussi habile, manoeuvrant avec une diabolique... [Lire la suite]
Posté par elleon à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :