10 décembre 2017

À en perdre le sommeil

de P.D. James

A en perdre le sommeilLa vengeance est un art qui profite au crime. Tel est le fil rouge qui relie les nouvelles rassemblées dans ce recueil.

À la suite des "Douze indices de Noël", À en perdre le sommeil nous fait découvrir six histoires inédites savoureuses et expertement ficelées, sous la plume de la regrettée P. D. James.

Posté par elleon à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


17 novembre 2017

Saulmériennes

de Dirck Degraeve

Dirck Degraeve - Saulmériennes.Saulmères, une ville moyenne du Nord de la France. Le suicide d'un couple d'enseignants plonge la cité dans l'incompréhension.

Des rumeurs circulent de proche en proche et viennent, comme les remous d'une eau agitée, tirer les uns et les autres de la torpeur du quotidien et les confronter à l'inanité de leur propre destin. L'intrigue se concentre surtout autour d'un groupe d'amis où chacun est amené à s'examiner dans le miroir qui vient de se refermer sur le néant.

Saulmériennes, histoires de Saulmères, tirées de la vie provinciale où les joies et les peines se succèdent, où les drames s'oublient, au gré des saisons et des habitudes. Et tout continue, chacun reprend le fil de son existence là où il s'était cassé, comme si rien ne s'était passé.

Éditions du RIFFLE

Posté par elleon à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

24 octobre 2017

D'ombre et de silence

de Karine Giébel

Couverture du livre D'ombre et de silence"Partir sans lui dire au revoir. Parce que je me sens incapable d'affronter ses larmes ou de retenir les miennes. L'abandonner à son sort. Parce que je n'ai plus le choix. (...) Je m'appelle Aleyna, j'ai dix-sept ans. Aleyna, ça veut dire éclat de lumière. (...) J'ai souvent détesté ma vie. Je n'ai rien construit, à part un cimetière pour mes rêves. Là au moins, on ne pourra pas me les voler. "

Si les romans de Karine Giebel sont parmi les plus lus en France et ont fait le tour du monde, celle-ci excelle depuis quelques années dans un genre tout aussi exigeant : la nouvelle, où elle condense en quelques pages seulement toute la force de ses romans.

D'OMBRE ET DE SILENCE réunit neuf textes, dont certains sont inédits et d'autres restés jusqu'à aujourd'hui très confidentiels. Voici l'occasion de (re)découvrir Karine Giebel intensément, grâce à ce recueil de nouvelles noires, humaines, engagées...

Éditions BELFOND

Posté par elleon à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 octobre 2012

L'espoir en contrebande

de Didier Daeninckx

Didier Daeninckx - L'espoir en contrebande.L’espoir en contrebande ou comment faire le tour du monde en vingt-six nouvelles, du canal de l’Ourcq à Ostende, d’Aubervilliers à Nouméa, de La Rochelle au Québec, de Bordeaux aux Antilles, de Granville au Mexique, de Nantes au Gabon, du Périgord au Danemark, de Saint-Benoît-du-Sault à Stettin…

Histoires vraies ou histoires inventées ? En fait, Didier Daeninckx se plaît à jeter « des passerelles de fiction entre deux blocs de réalité ».

Pour lui, vie et littérature ne font qu’un. Dans ses « nouvelles noires », comme dans la vie, chacun est confronté à toutes sortes de situations : des moments d’émotion, des scènes violentes, des instants désopilants, des événements historiques. Et tout le monde croise ou rencontre des individus de tous genres : des flics, des voyous, des salauds, des paumés, des chômeurs, des couples d’amoureux, des rebelles…

Mais que viennent faire là-dedans Mussolini et Richard Durn, Thierry la Fronde et saint Denis, Paco Ibáñez et Charles de Gaulle, Paul Bocuse et Silvio Berlusconi, John Lennon et Éloi Machoro, Louise Michel et Rino Della Negra, Gandhi et Arlette Laguiller, Marat Safin et Coluche, Steve McQueen et Mehdi Ben Barka, Ousmane Sow et Michel Simon, Missak Manouchian et Jean Moulin ?

Ils ne sont peut-être pas là par hasard…

Éditions LE CHERCHE MIDI

Posté par elleon à 10:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juin 2008

Études en noir/ Les dernières aventures de Sherlock Holmes

de Arthur Conan Doyle

_tudes_en_noir

Quelque part sous les voûtes de la banque Cox & Co, à Charing Cross, il y a une malle en fer-blanc cabossée qui a beaucoup voyagé et qui porte sur le couvercle mon nom : "John H. Watson, docteur en médecine, démobilisé de l'armée des Indes." Elle est bourrée de papiers, de notes, de dossiers concernant les divers problèmes qu'eut à résoudre M. Sherlock Holmes. 

Ainsi s'exprime le Dr Watson dans Le Problème du pont de Thor, l'un des soixante récits qui forment ce que l'on appelle depuis longtemps le Canon. En réalité, ce n'est pas moins de soixante-douze textes que nous a légués Sir Arthur Conan Doyle. Pour notre plus grand bonheur, le couvercle de la malle s'est entrouvert et les douze textes "manquants" s'en sont échappés. 

Éditions L'ARCHIPEL

~~~

Les voici pour la première fois réunis en un seul volume. Nouvelles, poésie, théâtre, souvenirs, curiosités littéraires les textes de ce recueil, à en croire Thierry Saint-Joanis, président fondateur de la Société Sherlock Holmes de France, "constituent un complément indispensable au Canon. Ils sont les chaînons qui nous manquaient pour connaître et comprendre le héros, sa vie, son œuvre. De quoi surprendre le lecteur. Avant de le ravir." Élémentaire, mon cher Watson ! 

~~~

Posté par Krri à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :