20 février 2012

Les Traîtres

de Giancarlo De Cataldo

les traitres1844 : dans la péninsule italienne partagée entre le royaume de Sardaigne et du Piémont, les provinces du Nord aux mains des Autrichiens, le centre occupé par les Etats du pape et le Sud, Sicile comprise, sous la férule réactionnaire des Bourbons de Naples, un désir d'unification et de démocratie monte de toute la société.

Cette année-là, en Calabre, une expédition de partisans se heurte à l'indifférence des paysans qu'ils voulaient soulever, à la répression bourbonienne et à la trahison du bandit Calabrotto. Le jeune Lorenzo di Vallelaura, noble vénitien déserteur de l'armée autrichienne, arrache au bûcher Striga, une sorcière muette, génie des nombres qui sera pour toujours son ombre bienfaisante.

Face au peloton d'exécution, Lorenzo accepte de devenir un traître à la solde de l'Empire austro-hongrois. Plus tard, à Londres, placé auprès de Mazzini, l'un des trois futurs pères de la patrie italienne, il sera mêlé à un demi-siècle d'intrigues entre puissances européennes, marqué par des attentats, des complots et des soulèvements aux quatre coins de la Botte. Face à lui, Von Aschenbach, chef des services secrets autrichiens, homosexuel tourmenté, et son homologue piémontais Vittorelli, cynique pourtant fasciné par l'autre grande figure du Risorgimento, Cavour.

Autour de lui, Striga, qu'il retrouve aux côtés de Terra di Nessuno, l'héroïque guerrier sarde, et toute une société londonienne extravagante et géniale, le peintre Rossetti, l'aristocrate exténué Chatam et la très belle et très désirée lady Cosgrave, ardente adepte de la Cause. Le chemin de Lorenzo et des autres croisera aussi bien celui de Garibaldi que ceux de mafieux, de camorristes, de bandits anglais et de terroristes français.

Tandis que dans les coulisses agissent Karl Marx, Victor Emmanuel II ou Napoléon III, nous sommes transportés de révolutions en réceptions somptueuses, de tavernes milanaises en sordides prisons napolitaines, des rues de Palerme en flammes aux chais du marsala, des bordels anglais aux ghettos de Rome et aux laboratoires où s'inventent les premières machines à calculer.

Éditions MÉTAILIÉ

~~~

Faisant ici montre d'une puissance créatrice qui le porte encore plus loin que son chef-d'œuvre Romanzo criminale, Giancarlo De Cataldo brasse les langues, les dialectes, les saveurs, les légendes et les chansons pour nous restituer horreurs et splendeurs d'une époque encore en résonnance profonde avec la nôtre.


Maniant l'ironie de l'essayiste et la science du feuilletoniste, il sait nous attacher aux destins individuels d'une nuée de personnages, historiques ou romanesques, à leurs ambiguïtés, leurs vilénies et leurs grandeurs, jusqu'à leurs fins amères, absurdes ou apaisées. A travers eux, nous assistons à la naissance de cette grande nation moderne, l'Italie, accouchée par les complots de politiciens, de terroristes et de mafieux.

~~~


Posté par elleon à 09:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 février 2012

Rampart Street

de David Fulmer

rampart streetL'armateur John Benedict est retrouvé assassiné dans Rampart Street, l'une des rues les plus malfamées de Storyville, le célèbre quartier chaud de La Nouvelle-Orléans.

La police conclut hâtivement que le notable a été victime d'un maraudeur, mais la famille ne se satisfait pas de cette explication.

L'affaire est donc confiée à Valentin Saint-Cyr, de retour après plus d'un an d'absence. Cependant le détective a le sentiment qu'on l'a recruté pour enterrer cette histoire au plus vite.

À n'en pas douter, derrière la mort de John Benedict se cache une sombre vérité.

Éditions RIVAGES

~~~~

Avec ce troisième volet des aventures de son enquêteur créole, David Fulmer poursuit sa peinture de La Nouvelle-Orléans à l'époque de la naissance du jazz. Débordante d'énergie, mais aussi rongée par les inégalités sociales, la haine raciale, la corruption et les luttes de pouvoir, la ville de 1910 est aussi fascinante que celle de David Robicheaux.

~~~

"Si vous voulez vous plonger dans un bon roman policier, ne cherchez pas plus loin."  Nick Tosches

~~~~


Posté par elleon à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Calais jungles

de Michel Vigneron

calais jungleCalais, 2012. Patrice Orca est un flic, ni résigné ni défaitiste. Adepte des solutions radicales lorsqu'il s'agit de stopper des criminels. On le surnomme même Dirty Orca... et sa hiérarchie le colle au placard pour avoir sorti son arme une fois de trop.

Mais un jour de permanence, il est confronté à un infanticide sanglant : une jeune Afghane en situation irrégulière a massacré, près du port de voyageurs de Calais, l'enfant qu'elle vient de mettre au monde.

Cette affaire, encore un drame de la vie clandestine, tout le monde la considère sans importance. Mais pour Orca, il en va autrement: l'enfer des jungles, les zones de non-droit, il va y mettre son nez, ses compétences, sa colère. Et y découvrir des prédateurs prêts à tout pour s'enrichir au détriment de ceux qui rêvent d'un ailleurs...

Éditions SIRIUS/PARIS

Posté par elleon à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Black Blocs

de Elsa Marpeau

black blocs

Swann retrouve son compagnon, un prof de fac bien sous tous rapports, avec une balle dans le dos.

L'enquête sur son assassinat lui ouvre les portes d'un nouveau monde, inconnu et hostile, celui que les flics nomment «l'ultragauche».

Pour comprendre, pour venger la mort de Samuel, Swann s'immerge. Et découvre les «Black Blocs», ces casseurs qui, en fin de manif, le visage caché sous un foulard noir, balancent des pierres dans les vitrines du capitalisme.

Mais très vite, Swann met la main dans un engrenage qui menace de la broyer. Alors qu'une vaste opération clandestine semble se préparer chez les anarchistes et que la police la surveille de près, la santé mentale de la jeune femme vacille. Pour le meilleur et pour le pire...

Éditions GALLIMARD

~~~

L'essentiel du roman réside moins dans le politique que dans la description froide et clinique d'une jeune femme qui sombre lentement dans une folie paranoïaque suite à la disparition de celui qu'elle aimait.
L'auteur nous décrit avec minutie et justesse les affres de Swann. Nous évoluons dans un univers de faux-semblants, de non-dits, de secrets à demi dévoilés. L'intrigue est servie par un ton froid, neutre. Le rythme se tend, s'accélère à mesure que Swann est victime d'attaques d'angoisse, de bouffées quasiment délirantes. L'auteur parvient à toucher du doigt ce sentiment d'étrangeté qui ceint l'" Homme moderne des grandes villes ", perdu dans ses pensées et le grand anonymat social.
~~~

Posté par elleon à 03:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 février 2012

Shanghai Connexion

de Romain Slocombe

shangai connexion

En 1941, six mille Juifs de Pologne munis de visas de fortune traversèrent la Russie par le Transsibérien pour gagner Kôbé au Japon, puis le ghetto de Shanghai occupé par l’Armée impériale. Là, le colonel SS Josef Meisinger, surnommé le « boucher de Varsovie », voulut les faire exterminer par ses alliés japonais.

Cette odyssée tragique et peu connue sert de toile de fond aux nouvelles mésaventures de Gilbert Woodbrooke. Recherché par la police anglaise et réfugié à Lyon, le photographe profite de son séjour pour retrouver la trace de son grand-père, journaliste antifasciste mystérieusement disparu en France.

Sa disparition pourrait avoir un lien avec une jeune résistante lyonnaise, rescapée des camps de la mort… où exerçait un certain Dr Claus Neuberg, responsable à Ravensbrück d’un programme de stérilisation des détenues.

Éditions FAYARD

~~~~

Après Lolita complex et Sexy NewYork, Romain Slocombe rend hommage, entre rêve et cauchemar, au cinéma expressionniste allemand et achève, avec Shanghai Connexion, le portrait d’un Occident « stérilisé » par la guerre, les génocides et le choc des idéologies totalitaires.

~~~

« Le talent de l’auteur tient en haleine un lecteur sonné. »  François Busnel – "L’Express"

~~~~

Posté par elleon à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Amères thunes

de Zolma

ameres thunes

Dans son hyper, il était heureux, Rémy Baugé ! Un boulot en or, une collègue charmante pour laquelle il serait bien venu bosser même le dimanche, un avenir radieux…

Patatras, un jeune manager parachuté a imposé en quelques mois ses méthodes pour pressurer les employés dans le but d’augmenter le rendement du « capital apatride ». Adieu bonheur sans nuages ! Mais comment leur faire payer ces agissements ? Alors germe en lui une idée : taper dans la caisse, puisque c’est le fric qui leur importe, bref casser le coffre du magasin.

Las avec les pieds nickelés qu’il a engagés pour faire le coup, sa retraite dorée va se transformer en chemin de croix.

Éditions KRAKOEN


Zolma délaisse son héroïne Lily Verdine pour signer un sixième polar dans lequel, l’humour et le drame se draguent sans retenue et côtoient une vision douce amère mais – ô combien – lucide des rapports sociaux.


Posté par elleon à 02:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 janvier 2012

En harmonie

de Jérôme Leroy

en harmonieDans une région frappée par la crise, patrons voyous et anciens maoïstes jouent à un jeu dangereux : celui d'un passé qui ne passe pas et d'un présent violent.

Sur fond de fermetures d'usines et de délocalisations, l'écrivain Frédéric Fajardie devient le héros de ce roman noir qui ressemble à ses colères, où resurgissent le mythique trésor caché de la Gauche prolétarienne et le souvenir des années de poudre.

Enlèvements de travailleurs clandestins, meurtres, trahisons rythment cette aventure dominée par la silhouette inoubliable de Fajardie pour qui l'honneur fut de ne jamais se renier et qui rêva jusqu'au bout d'un monde plus fraternel, d'un monde en harmonie.

Éditions DES ÉQUATEURS

Posté par elleon à 10:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Bref rapport sur une très fugitive beauté

de Jérôme Leroy

bref rapportUne grande ville française, dans un futur proche... Une épidémie d'une virulence incroyable, la "Rouge", se déclenche soudain, décime la population et désorganise à très grande vitesse l'ensemble de la société.

Les témoins de cette apocalypse bactériologique seront : un flic obsédé par la poursuite d'un tueur en série, un écrivain traqué par une secte survivaliste et une poignée de jeunes gens qui préfèrent le sexe et la philosophie à la loi du marché.

Tous pris au piège de la quarantaine sanitaire, ils vont, le temps d'une journée, se croiser, s'aimer, se tuer, se perdre et se retrouver sous l'œil ironique d'un virus qui sait qu'il a déjà gagné.

Éditions LES BELLES LETTRES

~~~

Au carrefour de l'anticipation et du roman noir, Jérôme Leroy est en train de construire une sorte de Comédie humaine, chacun de ses livres apportant un peu plus de cohérence à sa vision d'un monde à venir dangereusement possible. Ses lecteurs retrouveront avec bonheur dans ce roman sa noirceur élégante tempérée d'humour et d'ironie.

~~~


Posté par elleon à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Monnaie bleue

de Jérôme Leroy

monnaie bleueMonnaie bleue est l'histoire secrète, violente et sombre de la France d'aujourd'hui.

On assistera, dans ce roman noir, à la vie habituelle des proies et des cibles d'un ordre social d'autant plus impitoyable qu'il est menacé. On assistera également aux manipulations, chantages et assassinats divers orchestrés par ceux qui veulent continuer à défendre l'indéfendable : polices parallèles, conseillers occultes et chiens de garde médiatiques.

Mais il sera aussi et surtout, ici, question de vengeance, d'honneur et d'amour fou.

Éditions LA TABLE RONDE

-

Édition originale: Éd. du Rocher (1997)

~~~~

" Lisez ce fulgurant roman noir : Monnaie bleue ou la rencontre improbable de Jacques Chardonne et de John Woo. ".  Alexandre Fillon, "Encore".

~~~

Monnaie bleue a été classé parmi les dix meilleurs romans de l'année 1997 par le mensuel  "Technikart".

~~~~

Posté par elleon à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le cadavre du jeune homme dans les fleurs rouges

de Jérôme Leroy

le cadavreDans un futur proche, où le contrôle policier de la population et une guerre civile larvée entre riches et exclus le disputent aux catastrophes écologiques à répétition, un professeur de littérature est invité par un ami d'enfance, devenu un de ces seigneurs de l'hyperclasse capitaliste, à une garden-party dans sa ville natale.

Ce retour vers l'enfance dans un monde où la nostalgie est un luxe démodé est l'occasion de dresser le portrait au vitriol d'une société en phase terminale.

Sans compter que cette invitation où le professeur naïf retrouve un amour de jeunesse cache peut-être bien une «manip» machiavélique pour décapiter la rébellion qui gagne les faubourgs surchauffés par l'effet de serre...

Éditions DU ROCHER

Posté par elleon à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,