de Philippe Huet

un_jour_sang

La ville perdait ses racines, fermait la Navale qui avait fait sa gloire trois siècles durant. Par la même occasion, Charles Tesson perdait son boulot. Les deux mille métallos que l'on jetait à la rue gueulaient à l'injustice.

Mais Charles n'était pas un violent, tout le monde disait qu'il était l'innocence même. Quelques-uns en profitaient, s'essuyaient un peu trop lourdement les pieds sur sa dignité. Ainsi allait la vie de Charles, un peu morne et grise, un peu ratée.

Mais par une belle journée d'été finissant, une déferlante d'idées noires lui en inventa une autre, pleine de fureur et de haine. Les cadavres devinrent de saison, jonchèrent la rubrique des faits divers et tout le monde s'y pauma. Flics, journalistes, copains et autres.

Un monstre était lâché dans la cité. Mais qui pouvait croire que le doux, le délicat Charles s'enivrait de crimes ? Qui pouvait croire qu'il avait connu "un jour sang" ?

Éditions ALBIN MICHEL