1920 - 1995

Biographie

Gertrude Walker est née en 1920 à Rockwell City dans l'Iowa (U.S.A). Après des études de Journalisme à l'Université de Columbus, elle exerce la profession de critique littéraire et de théâtre, publie des articles sur les stars du cinéma. La fréquentation de ce milieu artistique et sa rencontre à Broadway (en 1932) avec l'acteur comique et auteur de comédies Charles Winninger (qu'elle épouse en 1951), l'amène à exercer elle-même le métier de comédienne dans les années 40 ainsi que celui de chanteuse dans des comédies de "boulevard". Pendant la guerre, elle écrit aussi des sketchs pour des humoristes, puis vient à l'écriture de scénarios pour le cinéma et  participe à l'écriture d'épisodes de séries TV dont "The new adventures of Charlie Chan ".

En 1947, elle entre dans le cercle des auteurs de romans noirs avec "So deadly fair", roman adapté au cinéma sous le titre "Railroaded !" sorti sur les écrans en 1947, en français "L'engrenage fatal". ( Des dates qui prêtent à confusion puisque le film est censé être adapté du roman ?!?!). Ce qui est certain, c'est que ce roman publié en France en 1950, dans la Série Noire chez Gallimard sous le titre À contre-voie, fait de Gertrude Walker, comme l'écrit Claude Mesplède (dans son Encyclopédie des auteurs de romans noirs) << ...la première femme à être publiée dans la Série Noire, elle est sans doute celle qui dépeint le mieux la femme criminelle la plus "garce" ». De même que le "New Yorker" écrit « elle est le seul auteur féminin à écrire comme James Cain »

Il semble que Gertrude Walker n'ait écrit en tout et pour tout que trois romans (le 3ème: "Diamonds don't burn" - 1955), dont deux sont traduits en français, "The face of evil" est paru en 1978 aux USA, publié sous le titre L'été de Californie aux Éditions Librairie des Champs-Élysées dans la collection du Masque en 1981.

Elle est décédée en 1995 à Palm Springs, Californie.

(Sources: Wikipedia / article intéressant: http://www.lepoint.fr/culture  )

Elleon

~~~

Résumés

  1. À contre-voie (Éd. Gallimard - 1974)
  2. L'été de Californie (Éd. Le Masque - 1981)

Bonne lecture