1908 - 1973 

Biographie

John Creasey est né en 1908 à Southfields (Surrey), dans une famille très modeste, septième d'une fratrie de neuf enfants. Son enfance est marquée par la poliomyélite, maladie qu'il parvient à surmonter. Il entre dans la vie active à l'âge de 14 ans et, selon un décompte fait par ses soins, aurait exercé 25 métiers différents jusqu'à l'âge de 21 ans et selon ses dires, il aurait commencé à envoyer des nouvelles à divers éditeurs dès l'âge de dix ans, jusqu'à ce que la 744e, alors qu'il était âgé de dix-sept ans, soit acceptée et payée trois guinées (une livre et un shilling). Après ce premier « succès », il juge venu le temps de s'essayer au roman et en écrit une dizaine avant que ne soit accepté le premier d'entre eux, intitulé "Seven Time Seven", publié en 1932. Il publie une cinquantaine d'autres romans dans les quatre années qui suivent et, en 1936, démissionne de son dernier emploi salarié en disant avoir « décidé de gagner sa vie en écrivant », le succès public du Baron (sous le pseudonyme de Anthony Morton) lui donne raison (qui sera adaptée à la TV), quant à la série Roger West, signée John Creasey, elle est adaptée pour la BBC entre 1967 et 1971.

Son œuvre complète totaliserait près de 600 livres (562 plus exactement selon certains sites, auxquels il faut ajouter des pièces radiophoniques, des nouvelles, des livres pour enfants ), écrits durant une quarantaine d'années, sous 28 pseudonymes différents (en plus de son vrai nom) et traduits en vingt-sept langues. En France, le plus célèbre de ses pseudonymes est assurément Anthony Morton, nom sous lequel, à partir de 1937, il publie les 47 romans de la série Le Baron, série dont 25 titres seulement ont été traduits en français.

L'œuvre de John Creasey embrasse un grand nombre de genres littéraires: policier, aventures, espionnage, western (sous les noms de Jeremy York, Michael Halliday, J.J. Marric, Gordon Ashe, Kyle Hunt, Norman Deane, Peter Manton, Richard Martin pour les romans policiers et espionnage; Tex Riley, William K. Reilly, K. Ranger pour les westerns;  Margaret Ranger, Elise Fecamps, Henry St John Cooper pour la littérature romanesque et littérature pour enfants, des ouvrages sur le sport (Patrick Gill, James Marsden)… Ses éditeurs, effrayés par l'énergie productrice de leur écrivain (une moyenne d'une vingtaine de romans par an) lui imposent donc de répartir sa production littéraire sous ces divers pseudonymes, ne pouvant guère envisager de publier, sous le même nom d'auteur, autant de livres se rattachant à des genres très différents.

Lauréat en 1962, d'un "Edgar Award" du meilleur roman policier avec "Gideon's fire" sous le pseudonyme de J.J. Marric, John Creasey reçoit en 1969, "The Grand Master Award" remis par "The Crime Writers' Association" (créée en 1963) dont il est d'ailleurs l'un des fondateurs et en assure la présidence entre 1966-1967.

De 1956 à 1965, John Creasey est également éditeur du "John Creasey Mystery Magazine", qui publie des nouvelles de divers auteurs policiers; il crée en outre dès 1957, sa propre maison d'édition, "Jay Books", qui réédite notamment une centaine de ses propres romans.

Parallèlement à ses travaux d'écriture, John Creasey s'intéresse également à la politique,(depuis l'âge de 12 ans, assure-t-il), ce qui le conduit à être candidat à cinq reprises à la Chambre des Communes britannique, la première fois en 1950, sous les couleurs du Parti libéral, qu'il aide à s'installer dans la petite ville de Bournemouth dès 1946, son talent d'orateur et la publicité faite autour de son nom lui servent alors dans ses projets politiques; battu une première fois lors de ces élections de 1950, il se présente encore quatre fois comme candidat indépendant mais n'est jamais élu.

John Creasey passe les dernières années de sa vie alternativement aux U.S.A, à Tucson (Arizona) et en Angleterre  près de Salisbury où il décède en 1973 des suites d'une attaque cardiaque; sa famille confie les droits de copyright à "Owatonna Media".

(Sources Wikipedia /embden11. )

* NB: une page spéciale est consacrée aux pseudonymes soulignés sur lesquels il suffit de cliquer.

Elleon (Mise à jour 06/2014)

~~~

Résumés

  1. De notre sang ! (Éd. Dupuis - 1966)
  2. Trahison à tout prix (Éd. Presses de la Cité - 1972)

~

Autres titres

  • Clarissa et les tondus
  • La maison des ours
  • Morts accidentelles

~

Série Roger West

  1. Avec les regrets de l'inspecteur West (Éd. Le Masque - 1966)
  2. Bagarre pour l'inspecteur West (Éd. Ditis - 1958)
  3. Curieux week-end pour West (Éd. Le Masque - 1971)
  4. Des colis pour l'inspecteur West (Éd. Le Masque - 1968)
  5. Du sang sur les rails (Éd. Le Masque - 1970)
  6. Football pour l'inspecteur West (Éd. Le Masque - 1968)
  7. L'éclat de verre (Éd. Le Masque - 1973)
  8. L'inspecteur West à New York (Éd. Ditis - 1959)
  9. L'inspecteur West est en vacances (Éd. Le Masque - 1967)
  10. L'inspecteur West et l'inconnu (Éd. Le Masque - 1968)
  11. L'inspecteur West travaille à domicile (Éd. Le Masque - 1966)
  12. La chasse aux amoureux (Éd. Le Masque - 1972)
  13. La peine de mort (Éd. Le Masque - 1971)
  14. Le pasteur et l'inspecteur West (Éd. Le Masque - 1969)ou Feu vert pour l'inspecteur West
  15. On chante faux au Yard (Éd. Le Masque - 1971)
  16. Reines de beauté (Éd. Le Masque - 1968)
  17. West cherche la blonde (Éd. Le Masque - 1970)
  18. West et l'Australienne (Éd. Le Masque - 1971)
  19. West et la grande charte (Éd. Le Masque - 1976)
  20. West et les Irlandais (Éd. Le Masque - 1972)
  21. West joue à cache-cache (Éd. Le Masque - 1969)
  22. West joue le tocard (Éd. Le Masque - 1970)

~

Autres titres

  • Casse-tête pour l'inspecteur West
  • L'inspecteur West triomphe ou Un mort de trop
  • La marque du loup
  • Triomphe pour l'inspecteur West ou L'inspecteur West triomphe
  • Un bistouri pour l'inspecteur West

~

Série du Prince

  1.  Le Prince et la dame en noir (Éd. Fayard - 1950)

~

Autres titres

  • Le Prince contre le marteau
  • Le Prince contre Scotland Yard
  • Le Prince découvre les Champs-Elysées
  • Le Prince en croisière
  • Le Prince en perte de vitesse
  • Le Prince en uniforme
  • Le Prince entre dans le bain
  • Le Prince et la fête foraine
  • Le Prince et le mannequin
  • Le Prince et les barbus
  • Le Prince et les vestes rouges
  • Le Prince hors-la-loi
  • Le Prince joue avec Casque d'or
  • Le Prince sonne l'hallali
  • Le Prince sur la Côte d'Azur
  • Le retour du Prince
  • Maquillage pour le Prince

~

Autres titres sous le pseudonyme de Robert Caine Frazer

  • Un couteau sur la langue
  • Une lame dans la main

~

Sous le pseudonyme de Peter Manton

  • La maison du crime
  • La peur de Felix Corder
  • Nuit d'épouvante
  • Quatre suspects

Bonne lecture