1919 - 1972

Biographie

André Héléna est né en 1919 à Narbonne; fils d’un archéologue, conservateur de la bibliothèque de Narbonne, il grandit et passe son adolescence dans la cité audoise. Il découvre Paris à 17 ans en 1936 à l’occasion du tournage du film "Arsène Lupin détective" d’Henri Diamant-Berger sur lequel il est assistant. La même année sort son premier recueil de poèmes, "Le Bouclier d’or". Puis, alors que tout semble lui réussir, le destin en décide autrement.

On le retrouve un temps dans l’Espagne de la guerre civile, puis à Leucate et dans le maquis pyrénéen où il s’enrôle sur le tard en 1944. En 1946, il s’installe vraiment à Paris dans une chambre de bonne de Montparnasse, mène une vie de bohème pendant quelques années; tout en accumulant les boulots alimentaires (libraire, représentant, vendeur d’insecticides, etc.), André Héléna rêve d’écrire et se lance d’ailleurs dans la publication d’une revue de poésies, "La Poterne", ce qui le conduit, pour une lamentable histoire de souscriptions détournées, à la case prison en 1948. De ses six mois derrière les barreaux de la maison de Châteauroux, il ramène son premier roman, Les flics ont toujours raison, publié aux Éditions World Press en 1949, avec Le Bon Dieu s'en fout, Les salauds ont la vie dure et "Me parlez pas des filles".

André Héléna entame en effet une production pléthorique pour des éditeurs qui en demandent encore et encore pour alimenter les collections plus ou moins policières pullulant à l’époque et dépense sans compter dans les bistrots. Avec 11 romans en 1952, 18 en 1953, 10 encore en 1954, il est obligé de multiplier les pseudonymes : Noël Vexin pour la série de son avocat Valentin Roussel, Buddy Wesson ou Terry Crane pour celle de "La Môme Muriel", Maureen Sullivan ou Kathy Woodfield pour les histoires sexy "La Môme Patricia" ou "Miss Cyclone", Alex Cardourcy pour une cinquantaine de pornos (et encore Lemmy West, Andy Helen, Allan Blyth, Gérard Prémel, Robert Tachet (une quinzaine de romans introuvables, aujourd'hui), Jean Zerbibe, Tony Caddona, Peter Colombo, Patricia Wellwood, etc...).

Au total, l'auteur signe pendant les 30 années de sa "carrière", quelque 200 romans. De cette masse surnagent quelques pépites comme Le Goût du sang (1953) ou Les clients du Central Hôtel (1960) qui valent à l’auteur sa reconnaissance post-mortem. Avec son univers glauque, ces "losers" attachants, ses dialogues enlevés, il est parfois comparé à David Goodis.

Oublié par ses contemporains, miné par l’alcool, André Héléna s’éteint en 1972.

 ~~~~

<< Héléna "le maudit", Héléna "le forçat du roman noir", Héléna "la poisse", les formules ne manquent pas pour qualifier André Héléna, auteur longtemps mésestimé. Il est largement réhabilité aujourd’hui (les deux N°23 et 24 de la revue Polar, l’étude de la revue 813 et une exposition à la Bibliothèque des littératures policières, la Bilipo). Pourquoi ce tardif retour en grâce ? Sans doute parce que le parcours d’Héléna est aussi chaotique que l’univers de l’édition policière en France dans les années 1950-1960. Pourtant, dans les années 60, ses romans policiers ont été traduits aux U.S.A et le nom d'André Héléna est bien connu en Allemagne comme l'un des créateurs du roman noir. En Italie, la traduction d'une dizaine de ses meilleurs romans a été entreprise depuis 2008. >> 

(Sources: "À l'ombre du polar"  polars.org  et lire cet article sur action-suspense. )

~~~~

Que dire de plus sur André Héléna qui n'ait été déjà écrit sur tous les sites de polars, si ce n'est que nombre de ses romans "marquants" ont été réédités très récemment chez E-Dite, vous en trouverez la liste ci-dessous; les Éditions 10/18 ont réédité six de ses romans en 1986, et les Éditions De Fanval ont créé la collection Fanval Noir spécialement pour la réédition de la série Les compagnons du destin, << vaste fresque, anthologie du malheur et de la pègre de l'Après-Guerre, en 10 volumes dont chaque roman constitue un tout.>> (4ème de couv. des Éditions de Fanval)

Elleon

~~~

Résumés

  1. Descente à Pigalle (Éd. E-Dite - 2002)
  2. En cavale (Éd. Ditis - 1959)
  3. Interdit de séjour (Éd. E-Dite - 2000)
  4. J'aurai ta peau (Éd. E-Dite - 2002)
  5. La planète des cocus (Éd. Armand Fleury - 1952)
  6. Le Bon Dieu s'en fout (Éd. 10/18 - 1985)
  7. Le Cheval d'Espagne (Éd. Ditis - 1959)
  8. Le condamné à mort (Éd. E-Dite - 2000)
  9. Le festival des macchabées (Éd. 10/18 - 1986)
  10. Les clients du Central Hôtel (Éd. E-Dite - 2000)
  11. Les crabes (Éd. E-Dite - 2001)
  12. Les flics ont toujours raison (Éd. E-Dite - 2002)
  13. Les héros s'en foutent (Éd. Florent Massot - 1996)
  14. Les salauds ont la vie dure (Éd. E-Dite - 2001)
  15. Les voyageurs du vendredi (Éd. Ditis - 1958)
  16. L'homme de main (Éd. E-Dite - 2000)
  17. Massacres à l'anisette (Éd. E-Dite - 2000)
  18. Peinture au couteau (Éd. Ditis - 1958)
  19. Rencontre dans la nuit (Éd. E-Dite - 2003)

~

Autres titres

  • Des lèvres à tuer... pour elles
  • Dionysos 7.65
  • Des clous ! (Robert Tachet)
  • Des lèvres... à tuer pour elles
  • Dix francs pour mourir
  • Enterrement pour Cythère
  • Entrez dans la danse
  • Fanfan la douleur
  • Faudra cracher au bassinet (Kathy Woodfield)
  • J'aurai la peau de Salvador !
  • J'te dis qu'elle nous aura (Andy Hellen)
  • La calèche est avancée
  • La folle passion de Robert Slene
  • La môme est emballée (Robert Tachet)
  • La môme mène le jeu
  • La romance de mon colt (Maureen Sullivan)
  • Le condamné à mort
  • Le filet
  • La folle passion de Robert Slene
  • Le sadique
  • Le voyage à Marseille
  • Les cailloux de l'illusion
  • Les triplés du diable
  • L'Aristo à Pigalle
  • L'Aristo au studio
  • L'Aristo chez les aristos
  • L'Aristo chez les tricheurs
  • L'Aristo chez les voyantes
  • L'Aristo contre la police
  • L'Aristo en a marre
  • L'Aristo et le fantôme
  • L'Aristo et le roi Nemo
  • L'Aristo n'aime pas les caves
  • L'Aristo n'est pas à vendre
  • L'Aristo part en chasse
  • L'Aristo protège l'orphelin
  • L'article de la mort
  • L'ombre de l'Aristo
  • Liquidez-moi tout ça ! (Maureen Sullivan)
  • Me parlez pas des filles
  • Neige de sang
  • Par mesure de silence
  • Pour des prunes
  • Qui paye la der...?
  • Recel de malfaiteur
  • Règlement de comptes
  • Remise de peine
  • Rencontre chez Borniol
  • Roule pas ta mécanique
  • T'as le bonjour de l'Aristo
  • T'en fais pas pour l'Aristo
  • Tu peux toujours te l'accrocher ! (Patricia Wellwood)
  • Un râtelier pour Anselme (Buddy Wesson)
  • Week-end chez les tueurs

~

Série Les compagnons du destin (à noter: l'ordre original des tomes selon le site M. Bernadac, diffère dans la réédition De Fanval)

  1. Hold-up (T-9)(Éd. De Fanval - 1988)
  2. La croix des vaches (T-3)(Éd. De Fanval - 1988)
  3. Le baiser à la veuve (T-6)(Éd. De Fanval - 1988)
  4. Le demi-sel (T-2)(Éd. Plon - 2010)
  5. Le goût du sang (T-5)(Éd. E-Dite - 2004)

~

Autres titres dans la série

  • La victime (T-4)
  • Le donneur (T-10)
  • Le fourgue (T-7)
  • Les anges de la mort (T-1)
  • Passeport pour l'Au-Delà (T-6)

Bonne lecture