de Nicoletta Vallorani

COEUR METIS"Cet hiver, je grossis de sept kilos, me fis couper les cheveux quatre fois et allais travailler deux semaines de suite sans mon uniforme, mais on me pardonna. Je jurai aussi : - de ne plus jamais faire d'enquêtes pour aucune maudite raison que ce soit ; - de ne plus adopter tous les crétins en orbite autour de chez moi ; - d'abandonner les petites Brutos à leur destin ; - de ne plus réprimer ma grand-mère psychopathe ; - de cesser mes vagabondages linguistiques avec Mossàd ; - de changer de maison, de religion, de situation, de taille de soutien-gorge et de pointure de chaussures. "

Naturellement rien de tout cela ne réussit à Zoé Libra (voir La fiancée de Zorro), protagoniste d'une nouvelle affaire, genre "noir ironique", ayant pour cadre l'univers des hôpitaux italiens.

Éditions GALLIMARD