01 octobre 2012

Coup de feu pour les diplomates

de Henri T.Perkins

coup de feu

Pas question de passer au travers avec des dingues du flingue.

Diplomates où pas, eux aussi sont aujourd'hui en première ligne pour recevoir une giclée de projectiles calibre 38.

Éditions BEAULIEU

Posté par elleon à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Casse-tête pour Baron

de Henri T.Perkins

casse tete pour baron

Mon colonel, balbutia Lou Walsh, regardez ! Ronald leva les yeux et lâcha un juron.

Jeffrey Stanton était toujours en haut de la passerelle, mais il titubait sur place, à la manière d'un homme ivre. Il lâcha brusquement son suitcase, et la tête la première, dégringola les marches.

Déjà Mitchell et Walsh s'élançaient fendant le flot des journalistes.

— Hey, vous là, s'écria Ronald en voyant un Japonais quitter brusquement le groupe et partir en courant vers le côté opposé de la piste.

— Je l'aurai, fit Lou en s'élançant…

Éditions ARABESQUE

Posté par elleon à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Casse-tête japonais pour l'Artiste

de Henri T.Perkins

casse tete

Il est vrai que les agents secrets peuvent avoir plusieurs existences à vivre, tant ils ont tendance de flirter avec le danger.

Cette fois l'Artiste va battre tous ses records.

Éditions BEAULIEU

Posté par elleon à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Carnaval pour l'Artiste

de Henri T.Perkins

carnaval

Un maître nageur, quelque peu gigolo et opportuniste, offre du parfum volé à sa dernière conquête : la fille d'un millionnaire. Résultat : la fille devient folle avant de tomber dans le coma et le maître nageur indélicat est occis.

De tels faits arrivent assez fréquemment, sauf que dans le cas présent la propriétaire du parfum incriminé est l'amie du colonel Bontemps et que ce dernier a sous ses ordres un certain Frédéric Baron — alias l'ARTISTE.

Ce concours de circonstances ouvre la voie à une épuration d'un genre original ayant pour cadre le carnaval à la Jamaïque.

Éditions ARABESQUE

Posté par elleon à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Baron voit double

de Henri T.Perkins

baton voit double

La douleur s'irradia dans tous ses muscles. Il serra les dents, saisit le pied en déséquilibre, tira. La prise manquait de puissance et le jumeau se dégagea par un saut acrobatique. Baron en profita pour se relever à son tour. Pas un mot n'avait été prononcé entre les trois hommes.

Les jumeaux étaient à nouveau côte à côte. Leurs regards inexpressifs semblaient flotter au-dessus de leur adversaire. Impossible de différencier numéro un de numéro deux... On en descendait un, mais sa réplique exacte était a nouveau sur vous.

Éditions ARABESQUE

Posté par elleon à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Baron et les robots humains

de Henri T.Perkins

les robots humains

- Désormais, murmura-t-il, tu es à moi.

Curieusement, Tsen Li pensa à certains films d'épouvante qu'il était allé voir alors qu'il étudiait aux States. Les titres lui échappaient. Ah oui, Dracula, Frankenstein. Une bêtise sans nom.

- Décidément, constata-t-il, la race blanche est en pleine décadence.

Baron gémit, revint à lui.

- Bonjour Frédéric Baron.

- Bonjour maître, murmura l'interpellé d'une voix atone.

Éditions ARABESQUE

Posté par elleon à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bagarre dans l'ombre

de Henri T.Perkins

bagarre dans l'ombre

- C'est entendu, fit Frédéric. Voici ma réponse.

L'Herstal tonna deux fois. Deux trous apparurent entre les yeux de Stessing sur le visage duquel on pouvait lire une stupeur sans borne.

Soudain Frédéric se sentit fatigué... Une fatigue physique et morale. Envie de rien sinon de dormir et oublier le reste.
Il se secoua et d'un geste machinal fouilla les valises déjà prêtes. Il trouva une forte somme qu'il empocha et une petite boite de micro-films.

- Le salaud, il ne partait pas les mains vides !

Ce fut l'oraison funèbre de John Stessing

Éditions BELLEVUE

Posté par elleon à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Alerte en Suède

de Henri T.Perkins

alerte en suede

II prenait rarement la radio suédoise, ne comprenant pas toujours certaines tournures de phrases... Cherchant au hasard une station avec de la musique, il eut un haut-le-corps... fit revenir la petite aiguille en arrière...

Non loin de Karlskrona, le C.E. suédois aurait surpris plusieurs espions qui auraient tenté de s'introduire dans la base navale. Ce serait sous réserve que cette information, etc... etc...

Éditions TRANSWORLD PUBLICATIONS

Posté par elleon à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 septembre 2012

Coeur de glace

de Richard Castle

coeur de glace

Le cadavre d’une femme battue à mort est retrouvé dans une valise, au beau milieu des rues de Manhattan.

Pour Nikki Heat qui découvre la scène de crime et ses détails, c’est une évidence: ce meurtre a des liens avec l’assassinat de sa propre mère, dix ans plus tôt. Nikki se lance dans l’enquête avec le journaliste Jameson Rook, toujours aussi charmeur.

Au fur et à mesure, elle se retrouve confrontée aux zones troubles du passé de sa mère. Des ruelles de Manhattan aux avenues de Paris, le duo de choc approche de la vérité.

Mais, en déterrant des secrets de famille soigneusement cachés, Nikki se retrouve en plein dans la ligne de mire d’un tueur impitoyable.

Éditions CITY

Posté par elleon à 04:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 septembre 2012

Cool

de Don Winslow

7

Cool raconte les débuts des héros déchirants rencontrés dans Savages. Ben le biochimiste pacifique, Chon le mercenaire des guerres au Moyen-Orient, et Ophélia, dite O, la bimbo blonde et si aimante. Le cerveau, les muscles et la beauté. Inséparables, irrésistibles.

En lançant leur fort lucrative entreprise de production/commercialisation d'un précieux cannabis cultivé hors sol, ils n'anticipent ni la violence des dealers qui tiennent la Californie du Sud ni le cynisme impitoyable des agents corrompus de la DEA. L'affrontement va les éclairer sur leurs origines: vingt ans plus tôt, leurs parents eux aussi ont vécu de la drogue, et l'héritage est sanglant.

Cool, c'est aussi un condensé speedé de culture pop, depuis les années 1970 - hippies, fumette et contestation - jusqu'aux maux de la société américaine actuelle: violence et puissance des cartels, drogues dures, corruption à tous les étages. Il y a tellement d'argent en jeu...

Éditions du SEUIL

Posté par elleon à 04:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :