de Jean-Yves Berchet

la_piscine

Dans une petite ville, parmi les bourdonnements des jeunes filles de l'été, un narrateur repense à une année qu'il a passé, il y a vingt ans, à Alep en Syrie.

Étrange histoire à trois personnages: un jeune homme de 23 ans, coopérant militaire, son amante absente et la Ville dont il observe à l'aube, les minarets dans la brume. Et ces vingt années depuis, où la Ville et l'orient ont continué à manifester leur présence, d'envoyer des signaux romanesques ou dérisoires, combinaisons bizarres de la vie...

« Longtemps après avoir réussi à en revenir, j'ai rêvé d'Alep... » On ne choisit pas les villes qui vous hantent...

Éditions HORS COMMERCE

~~~

Au troisième volet de cette trilogie, Berchet pose les masques et éteint les projecteurs. Dans la courte préface qui ouvre ce livre magnifique et fragile, il prévient : « Restent les piscines aux bords desquelles se conjuguent les seules choses qui comptent : l'amour, le chagrin, la nostalgie, les détails...»    "Le Monde" - 1998

~~~