de Nick Carter

le 13e espion

(Éd. Presses de la Cité - 1966)

... Sonya ouvrit tout grand ses yeux. Il était splendide. Il avait un corps de danseur, mais plus musclé, la même grâce et plus de puissance, il avait l'allure d'un fauve et non d'un homme. Elle se mit à trembler, comme un jour de première, au "Bolchoï", avant son entrée en scène. 

Nick Carter l'entendit soupirer et marcha vers elle...

- Je croyais que tu voulais que nous soyons "camarades" ?

- C'était hier, dit-elle, aujourd'hui, il n'en est pas question...