31 août 2015

Extinction défunts

de Michaël Mention

extinction defunts

(Éd. Le Fantascope - 2012)

L'histoire se déroule de nos jours, suite à l'arrestation du dernier SS par des agents israéliens. Dans le but de négocier, l'homme leur révèle l'existence d'un vaste trafic d'organes jadis prélevés sur les déportés et leur certifie que celui-ci est toujours en activité.

Deux agents du Mossad sont donc envoyés en Suisse afin d'enquêter sur les activités du "Fraunher Institut", spécialisé dans les greffes de tissus porcins.

Après la mystérieuse disparition de l'un de ses agents, le Mossad décide de faire appel à son détenu le plus ancien (Lancester Hooghes, ex-agent de la C.I.A. qui enquêtait jadis sur ce même Institut) qualifié de "cerveau" en raison de son mental de fer. Libéré et placé en résidence surveillée, l'homme est contraint de sonder sa mémoire pour renouer avec des informations jusqu'ici refoulées.

Au prix de nombreux efforts, il parvient à faire le lien entre son ancienne mission et celle des israéliens. Suite à une attaque, Hooghes s'enfuit avant de se retrouver dans un piège machiavélique, qui le conduira d'Israël en Italie en passant par la France et la Grèce.

Au fil des étapes, sa déroute deviendra descente aux enfers face à l'ampleur de sa terrible découverte : celle d'une vengeance aux origines millénaires, entre réalité scientifique et mythes ancestraux.

~~~

Roman d'espionnage et thriller apocalyptique, Extinction Défunts est une haletante et talentueuse démonstration du savoir-faire de Michaël Mention qui réalise ici un coup de maître.

~~~

Posté par elleon à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Maison fondée en 1959

de Michaël Mention

maison fondee en 1959

(Éd. Le Fantascope - 2011)

L’histoire se déroule de nos jours, dans Paris. Luc, trente ans, vit avec sa copine Anaïs, scénariste, en compagnie de leur chien dans un modeste appartement. Une vie agréable que Luc partage entre son travail ennuyeux dans une boutique de bonbons et l’écriture, sa passion.

Auteur de plusieurs polars, il ne cesse d’envoyer depuis huit ans ses manuscrits aux éditeurs, toujours sans succès. Frustré, il alterne au quotidien entre résignation et motivation, sous les yeux compatissants d’Anaïs.

Après bien des refus d’éditeurs, l’un d’eux le contacte un jour dans le cadre d’une future publication. Heureux, Luc se présente au rendez-vous tant attendu. L’éditeur l’accueille chaleureusement et, après l’avoir félicité pour son roman, lui impose d’en écrire un autre.

Luc refuse, et un piège diabolique se referme sur lui. Un pacte de sang va le lier irrémédiablement à l’ordinateur portable que lui remet l’éditeur et sur lequel il doit impérativement travailler.

Dès lors, s’engage pour Luc un cauchemar de mensonges et d’écriture, dans une survie acharnée. Le départ d’Anaïs pour un tournage lui permet ainsi, durant plus d’un mois, de se consacrer pleinement à ce roman.

Surveillé en permanence, soumis aux exigences littéraires de son bourreau et enlisé dans une folie créative, Luc réussira-t-il à sauver sa vie ?

Posté par elleon à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La voix secrète

de Michaël Mention

la voix secrete

(Éd. Le Fantascope - 2011)

« Je me décide, moi, bien vivant, sain de corps et d’esprit, à faire de ma propre main mon autopsie et la dissection de mon cerveau ».

Durant l’hiver 1835, sous le règne de Louis-Philippe. Dans un Paris rongé par la misère et les attentats, la police enquête sur un tueur d’enfants, issus des quartiers miséreux. Tous les indices orientent Allard, chef de la Sûreté, et son adjoint vers Lacenaire, le célèbre poète assassin.

Incarcéré à la Conciergerie, celui-ci passe ses journées à recevoir des visiteurs et rédiger ses Mémoires.

Un autre crime se produit, révélant davantage de similitudes avec ceux commis jadis par Lacenaire. Allard décide de le solliciter, au grand dam de son adjoint, dans l’espoir de résoudre au plus vite cette enquête tortueuse. Entre le policier et l’assassin s’instaure une relation ambiguë, faite de respect et de manipulation.

Cette collaboration les entraîne dans les coulisses d’un Paris mystérieux et malsain. Critiqué par ses pairs, Allard s’enlise peu à peu dans ses questions : son ami Lacenaire est-il impliqué dans les crimes ? Si tel est le cas, sa participation à l’enquête ne risque-t-elle pas de nuire à l’enquête et d’aggraver le chaos ambiant ?

~~~

« Ce roman est inspiré de la vie de Pierre-François Lacenaire, célèbre poète et assassin du XIXe siècle.
Soucieux de retranscrire le réalisme de l’époque, j’ai néanmoins choisi de traiter l’intrigue sous un angle moderne… comme l’a été à sa manière Lacenaire, premier criminel « rock’n’roll » de l’histoire de France ». (Michaël Mention)

~~~

Posté par elleon à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Sale temps pour le pays

de Michaël Mention

sale temps pour le pays

(Éd. Rivages - 2012)

1976. Une vague de meurtres touche le nord de l'Angleterre ; les victimes sont des prostituées. La police locale est sur les dents. Un homme clé pour diriger l'enquête : l'inspecteur George Knox, personnage austère, «gueule à la Richard Burton », états de services légendaires.

Secondé par le détective Mark Burstyn, Knox se lance à corps perdu dans cette affaire qui tourne pour lui à l'obsession, tandis que sa femme Kathryn est en train de mourir d'un cancer.

Le temps passe et plus le tueur semble jouer avec la police en brouillant les pistes, plus Knox s'enfonce dans l'abîme. Un abîme à l'image du chaos social et politique ambiant.

Bientôt, c'est comme si la traque du tueur devenait une quête dérisoire en regard de la dépression qui gagne le pays et ses habitants.

-

etoile Grand Prix du Roman Noir français du Festival International du film policier de Beaune (2013)

Posté par elleon à 09:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

... Et justice pour tous

de Michaël Mention

et justice pour tous

(Éd. Rivages - 2015)

Le superintendant Mark Burstyn, exclu de la police après l'affaire de l'Eventreur du Yorkshire, est aujourd'hui un homme âgé qui vit chichement à Paris. Il a sombré dans l'alcoolisme.

Seule lueur dans sa vie gâchée, sa filleule Amy, la fille de son ancien collègue Clarence Cooper. Mais un jour, la fillette est fauchée par une voiture. Anéanti, Mark décide de revenir en Angleterre.

Parallèlement, la police de Wakefield, dans le West Yorkshire, enregistre une série de plaintes contre la direction de l'orphelinat St Ann's.

Plus de vingt ans après les faits, des adultes affirment avoir été victimes de viols dans leur enfance. Dans ce contexte explosif, Mark Burstyn se mêle d'enquêter à sa façon sur la mort de la petite Amy. Il est bientôt convaincu que cette mort n'a rien d'accidentel.

L'enquêteur va alors se métamorphoser en homme blessé, assoiffé de vengeance...

Posté par elleon à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Adieu demain

de Michaël Mention

adieu demain

(Éd. Rivages - 2014)

Fin des années 90. Un nouveau tueur sévit dans le nord de l'Angleterre ; ses crimes présentent de nombreuses similitudes avec ceux de l'Eventreur; les victimes sont des femmes, plusieurs sont des prostituées.

C'est le mode opératoire qui distingue ces meurtres : on retrouve les corps transpercés par des carreaux d'arbalète.

Mark Burstyn, promu au grade de superintendant, est chargé de l'affaire. Parmi les axes d'investigation retenus, celui des phobies dont souffraient les victimes.

Certaines d'entre elles participaient à des thérapies de groupe dirigées par un psychiatre renommé. Le jeune inspecteur Clarence Cooper va infiltrer ce groupe en se faisant passer pour un arachnophobe.

Une mission qui le conduira au bord de l'abîme.

-

etoilePrix Polars Pourpres (2014)

Posté par elleon à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Fils de Sam

de Michaël Mention

fils de sam

(Éd. Ring - 2014)

Été 1977. L’Amérique croit avoir tout subi : assassinat de JFK, émeutes, fiasco au Vietnam, crise économique. Meurtri dans sa chair et saigné dans ses ambitions, le pays est à genoux. New York aussi, soumise à une canicule sans précédent, au blackout et à son bourreau.

Un tueur mystérieux qui rôde la nuit et décime la jeunesse avec son revolver. Un prédateur unique dans la sphère des tueurs en série, défiant les autorités, les médias et le pays tout entier.

Cette affaire criminelle a fait l’objet d’un film, "Summer of Sam", réalisé par Spike Lee avec Adrien Brody, mais tout n’a pas été exploré... 

~~~

Pour la première fois en France, un auteur retrace cette stupéfiante enquête, méconnue en Europe, à travers de nouveaux axes d’investigations. Entre document et thriller, Fils de Sam vous fait revivre la croisade du « Tueur au calibre .44 » à la faveur de nombreux documents et photos qui en font bien plus qu’un livre : un ouvrage qui se lit comme un film, en immersion dans la tête de l’un des tueurs les plus complexes.

Une plongée au cœur des États-Unis du rock au disco, du L.S.D. à la C.I.A., d’Hollywood au satanisme… portrait d’une nation à travers l’un de ses exclus, devenu icône des serial killers. 

~~~

Posté par elleon à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le carnaval des hyènes

de Michaël Mention

le carnaval des hyenes

(Éd. Ombres Noires - 2015)

50% mensonge, 50% buzz, 100% audimat!

Carl Belmeyer est une figure emblématique du paysage audiovisuel français. Présentateur du JT depuis plus de trente ans, il dissimule derrière son sourire une personnalité narcissique. Arrogant et manipulateur, il méprise tout le monde, à commencer par son public qui l’adore.

Quand Barbara, une bimbo de l’émission de téléréalité "Villa Story", meurt en direct sous les yeux horrifiés des téléspectateurs, le scandale secoue durement la chaîne. Elle doit rapidement redorer son blason et compte bien utiliser l’image charismatique de Belmeyer.

Il redevient alors reporter de terrain et part couvrir la guerre civile qui fait rage au Liberia. Le message doit être clair pour l’audience: la chaîne se recentre sur l’essentiel.

Mais rien ne fonctionne comme prévu, et Belmeyer, habitué à rester maître de sa vie, devient tout à coup spectateur contraint.

Posté par elleon à 08:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Jeudi noir

de Michaël Mention

jeudi noir

(Éd. Ombres Noires - 2014)

8 juillet 1982, Séville. Coupe du monde de football, demi-finale France-R.F.A.

L’ambition contre l’expérience. L’espoir porté par Mitterrand contre le fatalisme du mur de Berlin. Et pour les deux équipes, une même obsession: gagner sa place en finale.

Face aux puissants Allemands, Platini, Rocheteau, Giresse… une équipe de France redoutable. mais le pire s’invite: les coups pleuvent, le sport devient guerre, et la mort arbitre.

Pour la première fois, le match mythique vécu en direct, sur le terrain. Une expérience radicale, entre exaltation et violence.

France-R.F.A 82: un match, une victime, une vengeance.

Posté par elleon à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Michaël MENTION

Biographie

Michael Mention est né en 1979 à Marseille qu'il quitte dix-huit ans plus tard. Adolescent, fan de rock et de cinéma, il réalise des BD  et intègre, en 1999, un atelier d’écriture à l’université du Mirail à Toulouse. C’est là qu’il écrit ses premiers textes, influencés par Desproges, Lavilliers, Céline ou encore Hubert-Félix Thiéfaine.

Par la suite, il glisse des chroniques aux nouvelles jusqu’à l’écriture en 2001 de son premier roman, "Le rhume du pingouin" publié en 2008 aux Éditions Du Rocher. Depuis, l’écriture est sa passion quotidienne : il est déjà l'auteur de 18 romans (polar, thriller, espionnage, fantastique, politique fiction…) dont une dizaine publiée depuis 2008. En 2013, son roman Sale temps pour le pays, paru aux Éditions Rivages en 2012, lui vaut de recevoir le "Grand Prix du roman noir français" du Festival International du film policier de Beaune; la suite annoncée de ce roman, Adieu demain, paraît en 2014 aux mêmes éditions; la trilogie s'achève en septembre 2015 avec ... Et justice pour tous.

Les Éditions Ring, quant à elles, accueillent en 2014, Fils de Sam, un ouvrage qui allie documentaire et fiction consacré à David Berkowitz qui terrorisa la ville de New York entre 1976 et 1977. 

« Au fil de ses ouvrages aux frontières des Littératures policière, fantastique et historique, l'originalité et le talent de Michaël Mention s'affirment de livre en livre, pour une reconnaissance qui fait son chemin. » (cf.Amazon.fr)

(Sources Éditeurs / toulouse-polars-du-sud. )

~~~

Résumés

  1. Extinction défunts (Éd. Le Fantascope - 2012)
  2. Fils de Sam (Éd. Ring - 2014)
  3. Jeudi noir (Éd. Ombres Noires - 2014)
  4. La voix secrète (Éd. Le Fantascope - 2011)
  5. Le carnaval des hyènes (Éd. Ombres Noires - 2015)
  6. Maison fondée en 1959 (Éd. Le Fantascope - 2011)

~

Série Mark Burstyn

  1. Adieu demain (T-2) (Éd. Rivages - 2014)etoile
  2. ...Et justice pour tous (T-3) (Éd. Rivages - 2015)
  3. Sale temps pour le pays (T-1) (Éd. Rivages - 2012)etoile

~

Autres titres

  • Le rhume du pingouin
  • Under blechkoller

Bonne lecture

Posté par elleon à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]