01 septembre 2011

La somnambule de la Villa aux Loups

de Jean Contrucci

la somnambuleDifficile d'avoir des doutes sur le drame qui s'est joué à la Villa aux Loups. Un couple d'amants s'y est donné la mort, le revolver est encore chaud à côté d'eux. Le jeune homme a même pris soin de laisser une note, quatre vers, évoquant leur amour impossible ici-bas.

Pourtant le veuf est catégorique : jamais sa femme ne l'aurait trompé, jamais elle ne se serait volontairement supprimée. Tout semble donc accuser le jeune Henri Champsaur...

Alors qu'est-ce qui gêne tant Raoul Signoret, reporter au "Petit Provençal" ? Mme Casals était-elle consentante, ou a-t-elle été un peu suggestionnée ? N'a-t-on pas rapporté au journaliste qu'elle sombrait parfois dans de brusques sommeils hypnotiques ?

Des expériences ont récemment prouvé que l'hypnose permettait de "fabriquer" un assassin...

Ce nouveau pouvoir a-t-il une limite ? Dans l'univers fascinant de Charcot et de Bernheim, rien ne semble impossible.

Éditions J.C LATTÈS

Posté par elleon à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


05 août 2011

Duel en enfer

de Bob Garcia

duel en enferLondres, été 1888. Sous une chaleur suffocante, la ville est saisie d'horreur par les premiers meurtres de celui qu'on surnommera bientôt " Jack l'Eventreur ".

Mais que fait donc à cette époque le célèbre Sherlock Holmes ? Pourquoi aucune de ses enquêtes ne mentionne t-elle la plus fameuse affaire criminelle qu'ait connue l'Angleterre de son temps ?

C'est ce que va découvrir George Newnes, l'éditeur du docteur Watson, lorsque ce dernier, bien des années plus tard, lui confie le journal de l'enquête qu'il mena aux côtés de Holmes sur l'insaisissable tueur en série non sans l'avertir : " Toutes les histoires ne sont pas bonnes à raconter...

Éditions DU ROCHER


"On n'invoque pas sans risque la mémoire de Jack l'Éventreur. "

Ce roman survolté, au suspense haletant, retrace la confrontation entre deux figures de légende. Une terrible plongée dans l'enfer des bas fonds londoniens, sur les pas de Jack l'Eventreur, dont le spectre hantera longtemps les nuits du lecteur.


Posté par elleon à 04:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 mars 2011

Londres, 1200

de Jean d'Aillon

londres

Après la mort de Richard Coeur de Lion, son frère Jean lui succède. Mais le roi de France, Philippe Auguste, apprend qu'un testament de Richard désignant son neveu Arthur de Bretagne est dissimulé à Londres, dans la grande tour blanche construite par Guillaume le Conquérant.

Il charge donc Guilhem d'Ussel, qui lui avait déjà sauvé la vie, de le ramener...

Éditions J'AI LU

Posté par elleon à 04:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 juin 2010

Les derniers jours de Newgate

de Andrew Pepper

les_derniers_jours_de_newgateEn 1829, la police métropolitaine n'existe pas encore à Londres. Les affaires criminelles sont confiées à des hommes à la moralité douteuse, qui se distinguent parfois peu des malfaiteurs qu'ils traquent.

Pyke est l'un de ces hommes qu'on appelle "Bow Street Runners". Il est aussi au service d'un aristocrate influent, lord Edmonton. Ce dernier lui demande d'enquêter sur un détournement de fonds dont a été victime l'une des banques de son frère et de lui livrer le coupable.

Alors qu'il piste le suspect dans les ruelles mal famées du quartier de St Giles, Pyke tombe sur une scène d'horreur: un couple et son bébé sauvagement assassinés. Ce triple meurtre semble lié aux conflits religieux qui déchirent le pays. Le ministre de l'Intérieur s'en alarme et Pyke se retrouve chargé d'éclaircir cette affaire.

Ce qu'il va découvrir lui vaut de tomber dans un guet-apens et, de chasseur, le voici devenu gibier. Il va devoir se défendre par tous les moyens.

Éditions RIVAGES


Premier volet d'une série située dans l'Angleterre pré-victorienne, Les derniers jours de Newgate explore les débuts chaotiques de la police londonienne à travers un personnage particulièrement original, plus proche, par son opportunisme et son ambiguïté, du Ripley de Patricia Highsmith que du Marlowe de Chandler. Conspirations, intrigues, conflits religieux, corruption et meurtres, c'est un monde troublé qu'évoque Andrew Pepper. Il prouve avec ce roman fascinant que le Londres du début du dix-neuvième siècle n'avait rien à envier au Chicago de la prohibition.


Posté par Krri à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 mars 2010

Avant la fin du monde

de Boris Akounine

avant la fin du monde

Élémentaire mon cher Fandorine...

Parure précieuse qui s'évanouit dans la nature, serpent monstrueux s'attaquant aux héritiers d'une famille fortunée, crime presque parfait ou « épidémie » de suicides au fin fond d'une Sibérie rongée par la superstition...

Aucune énigme, aussi machiavélique soit-elle, ne résiste à la sagacité d'Eraste Fandorine.

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

~~~

Ces quatre enquêtes dédiées aux maîtres de la littérature policière que sont Arthur Conan Doyle, Patricia Highsmith,Agatha Christie et Umberto Eco révèlent un Boris Akounine au sommet de son art, capable de naviguer d'un univers romanesque à un autre avec une aisance époustouflante.

~~~

Posté par elleon à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


05 janvier 2009

La maison sans joie

de Kate Ross

la_maison_sans_joie

Dans sa courte vie bien remplie, Sally n'a pas seulement été prostituée. Enfant, elle volait à la tire. Moins habilement que son frère Ripper, cependant. Mais comme elle ne veut pas perdre la main, quand elle lève un micheton, elle lui pique son mouchoir. Ce n'est pas bien méchant.

jusqu'au jour où elle trouve, parmi les mouchoirs de la journée, une lettre. La lettre d'une jeune femme désespérée à un correspondant mystérieux. Pas de signature. Pas de destinataire. Une chance que Sally ait retrouvé par hasard son frère Ripper le matin même.

Car Ripper est devenu le valet de Julian Kestrel, un dandy qui s'y entend fort bien à démasquer les criminels.Mais le trio arrivera-t-il à temps pour sauver la jeune femme ? Il y a en effet un petit problème: non seulement Sally ignore à qui elle a prélevé la lettre avec le mouchoir mais, bien entendu, elle ignore l'identité de ses clients.

Un nouveau duo de détectives dans le Londres des bas-fonds du XIXe siècle.

Éditions DU MASQUE

Édition originale: Éd. Librairie des Champs-Élysées (1995)

Posté par Krri à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La disparition d'Orphée

de Kate Ross

la_disparition_d_orphee

Révélation morbide à Milan : le Marquis Ludovico Malvezzi, mort quatre ans auparavant, avait en fait été assassiné. Et dans une Italie en proie aux conflits politiques, la nouvelle risque de faire l'effet d'une étincelle dans une barrique de poudre.

Accompagné de son serviteur Dipper, pickpocket reconverti, Julian Kestrel va se rendre sur place pour élucider ce meurtre, étouffé par les proches de la victime sous la pression des autorités.

Commence alors une enquête à haut risque dans le monde mystérieux et très fermé de l'opéra, où les suspects vont surgir à chaque tournant, et où plane l'ombre d'un assassin impitoyable qui menace de frapper à tout moment.

Éditions DU MASQUE

Posté par Krri à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dans le vif

de Kate Ross

dans_le_vif

Lorsque Julian Kestrel, célèbre dandy londonien, tire d'un mauvais pas Hugh Fontclair, jeune homme de très bonne famille, il ne se doute pas un instant des conséquences de son geste. Car Hugh est sur le point de se marier, avec une charmante jeune fille, Maud Craddock.

Hélas, le père de la demoiselle exerce sur elle une influence presque tyrannique. Néanmoins, Julian est promu garçon d'honneur et invité à Bellegarde, le domaine familial des Fontclair.

Mais le séjour campagnard tourne vite au cauchemar: Julian découvre dans son lit le corps d'une jeune inconnue assassinée. Et Dipper, son valet, est accusé du crime.

Il ne reste plus à Julian qu'à prouver son innocence, mais ses investigations vont le conduire à des secrets tragiquement sordides.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Réédition: Éd. du Masque (2002)

Posté par Krri à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 décembre 2008

Au royaume des ombres

de Hubert Monteilhet

au_royaume_des_ombresAprès "De plume et d'épée", qui retraçait les jeunes années d'Arnaud d'Espalungue, après "Les cavaliers de Belle-Ile", dont les péripéties se situent au sortir de la Fronde, "Au royaume des ombres" traite du règne personnel du Roi-Soleil, entre 1661, année de la disgrâce de Fouquet, et 1682.

Les aveux d'Anne d'Autriche mourante au roi, son fils, entraînent bientôt l'arrestation et la mise au secret d'un mort-vivant mystérieux dont l'existence constitue un péril sans précédent pour la Couronne, péril d'autant plus grave et d'autant plus paradoxal qu'il ne saurait être question de l'assassiner ou de la maltraiter outre mesure... 

Le prisonnier sans nom sera ainsi maintenu plus de trente ans dans le secret le plus rigoureux.

Pour le baron d'Espalungue, pour d'Artagnan, Aramis (tel est bien son nom) ou Porthos, il ne s'agit plus de préserver tant bien que mal l'honneur d'une reine imprudente, qui a été jadis sacrifiée à la raison d'Etat, mais de collaborer, de gré ou de force, à une infamie politique qui soulève, chez tous les responsables, d'épineux problèmes de morale...

De Stamboul au sinistre Pignerol, de Pignerol à Exilles, notre héros est aux premières loges pour goûter l'amertume de la situation...

Éditions DE FALLOIS

Posté par elleon à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les cavaliers de Belle-Île

de Hubert Monteilhet

les_cavaliersDans le premier volume de ses Mémoires, un jeune cadet de Béarn, Arnaud d'Espalungue, nous racontait d'une plume gaillarde les aventures de sa vingtième année.  Il nous révélait aussi le rôle qu'il avait joué dans la naissance, aussi opportune qu'inattendue, de l'héritier du trône... surnommé pour cette raison, "l'enfant du miracle".

Le Roi-Soleil était-il le fils de son père ?

Vingt ans plus tard, au sortir de la Fronde, Arnaud, devenu baron d'Espalungue depuis la mort de son père et de son frère, mène à Paris une vie paisible.

Mais de nouvelles aventures l'attendent, qui vont le conduire de Paris à Rome, puis en Bretagne et enfin en Angleterre, pour sauver l'honneur d'une reine qu'une imprudente confidence risque de compromettre à jamais...

Éditions DE FALLOIS


Sous la plume alerte de Monteilhet ressuscitent un régime prodigieusement vénal et quelques-uns de ses acteurs: un Mazarin qui amasse et dissipe avec un tortueux génie, un Colbert besogneux et pourri d'ambition, un Fouquet léger et extravagant, une Anne d'Autriche mûrissante et bien embarrassée, un duc de Beaufort perpétuellement ahuri, une Madame de Chevreuse qui prend sa retraite, à regret, un bonhomme Rossignol, éminent spécialiste du Chiffre, un Molière surprenant, une bande de sorcières et d'empoisonneuses à donner le frisson, des comparses hauts en couleur...


Posté par elleon à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]