19 juillet 2008

Marcello FOIS

Biographie

Marcello Fois est né à Nuoro (Sardaigne) en 1960.  Résidant à Bologne, il est l'un des principaux représentants du « noir » italien.  Dans tous ses romans, traduits en de nombreuses langues, il s'appuie sur la distance pour ajuster son regard sur son île natale.

~~~

Résumés

  1. Ce que nous savons depuis toujours (Éd. du Seuil - 2003)
  2. Gap (Éd. du Seuil - 2002)
  3. La lignée du forgeron (Éd. du Seuil - 2011)
  4. Mémoire du vide (Éd. du Seuil - 2008)
  5. Petites histoires noires (Éd. du Seuil - 2005)
  6. Plutôt mourir (Éd. Points - 2005)
  7. Sheol (Éd. Points - 2000)
  8. Un silence de fer (Éd. Points - 2004)

~

Série Bustianu

  1. Les hordes du vent (T-3)(Éd. du Seuil - 2005)
  2. Sang du ciel (T-2)(Éd. Points - 2001)
  3. Sempre caro (T-1)(Éd. Points - 2001)

~

Autres titres

  • C'est à toi
  • Cris, murmures et rugissements
  • Ex-Voto
  • La lumière parfaite
  • Nulla

Bonne lecture

Posté par Krri à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 juillet 2008

Nino FILASTÒ

Biographie

Nino Filastò est né en 1938 à Florence. Après des études de Droit à l'Université de Florence, il travaille de 1957 à 1961 dans une grande agence publicitaire. Dès 1958, il fonde un groupe de théâtre expérimental où il assure les fonctions de régisseur, metteur en scène et dramaturge jusqu'en 1972. En 1967, Il devient un avocat bien connu pour ses participations à plusieurs procès à fort retentissement médiatique, dont l’affaire du "Monstre de Florence" et le naufrage du "Moby Prince".

En tant qu’écrivain, il publie d'abord "La proposta" en 1984 (La Proposition), roman qui mêle le roman policier à la Science-Fiction. Il fait paraître ensuite une douzaine de romans essentiellement dans le genre policier, dont quatre d'entre eux ont été traduits en France. Après une première publication chez Albin Michel, il entre chez Gallimard, d'abord dans la collection La Noire, puis dans la Série Noire. Il est également l’auteur de deux essais sur le mystère du "Monstre de Florence", "Pacciani innocente et Storia delle merende infami"

(Sources: Wikipedia)

~~~

Résumés

  1. Cauchemar de dame (Éd. Gallimard - 1993)
  2. La proposition (Éd. Gallimard - 2001)
  3. Le repaire de l'aubergiste (Éd. Albin Michel - 1989)

~

Série Scalzi Corrado, avocat

  1. La nuit des roses noires (Éd. Gallimard - 2001)
  2. L'épouse égyptienne (Éd. Gallimard - 1998)

Bonne lecture

Posté par Krri à 19:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2008

Giorgio FALETTI

1950 - 2014

Biographie

Giorgio Faletti est né en 1950 à Asti. Après avoir obtenu son diplôme en Droit, il commence une carrière d'acteur humoristique; il écrit des chansons qu'il interprète lui-même, prenant part à trois reprises au Festival de Musique de San Remo entre 1992 et 1995. Il compose également des chansons pour Mina et travaille sur deux albums d'Angelo Branduardi.

En 2002, il publie un roman policier, "Io uccido" (Je tue) qui se vend à 3,5 millions d'exemplaires en Italie; depuis, il publie un nouveau roman chaque année.

Giorgio Faletti a joué dans seize films, téléfilms et séries télévisées et en 2007, compose l'album "In territorio nemico" pour Milva.

Il décède en 2014 à Turin d'un cancer du poumon.

(Sources: Wikipedia)

~~~

* Décès de Giorgio Faletti: lefigaro.fr/livres

~~~

Résumés

  1. Droit dans les yeux (Éd. Flammarion - 2006)
  2. Je tue (Éd. Flammarion - 2004)
  3. Onze contre un (Éd. Robert Laffont - 2013)
  4. Seuls les innocents n'ont pas d'alibi (Éd. Robert Laffont - 2012)

Bonne lecture

Posté par Krri à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juillet 2008

Umberto ECO

1932 - 2016 

Biographie

Umberto Eco est né en 1932 à Alexandrie dans le Piémont (Italie).

Diplômé en 1954 de l'Université de Turin en Philosophie, il s'intéresse dans un premier temps à la Scolastique médiévale ("Sviluppo dell'estetica medievale", 1959), puis à l'Art d'Avant-Garde ("L'Œuvre ouverte", 1962) et à la Culture Populaire contemporaine ("Apocalittici e integrati", 1964). Il rencontre un succès immédiat en Italie. Devenu ensuite un pionnier des recherches en Sémiotique ("La Structure absente", 1968, "Trattato di semiotica generale", 1975), il développe une théorie de la Réception ("Lector in fabula", "The Limits of Interpretation", "The role of the Reader") qui le place parmi les penseurs européens les plus importants de la fin du XXe siècle.

Son premier roman, Le Nom de la rose connaît un succès mondial avec 16 millions d'exemplaires vendus à ce jour et des traductions en vingt-six langues, malgré un contenu dense et ardu. Umberto Eco met en application dans ce « policier médiéval » ses concepts sémiologiques et ses théories du langage, ceux-là mêmes qu'il enseigne à Turin. En 2002, le quotidien "La Repubblica" le vend comme supplément au journal ; près de 2 millions de livres sont vendus le même jour.

Son deuxième roman, Le Pendule de Foucault connaît également un énorme succès, quoique pour des raisons inverses: le public, guidé par Eco, part à la découverte de symboles énigmatiques ou prophétiques, à rebours de la dénonciation de l'Ésotérisme qui est pourtant le propos de l'auteur, mais celui-ci démontre par la même occasion que le lecteur est libre de ses interprétations. Le livre tourne d'ailleurs en ridicule l'interprétation à outrance des faits avérés ou légendaires de l'Histoire, en tirant avec un égal succès des dimensions d'un simple kiosque à journaux le même genre d'informations de portée cosmique que certains se croient fondés à lire dans celles de la pyramide de Khéops.

Umberto Eco donne ensuite plusieurs conférences sur ses théories de la narration en Littérature, "Six promenades dans les bois du roman et d'ailleurs", sur la traduction, "Experiences in translation" (2000), et sur la Littérature, "De la Littérature" (2003). Tout au long de sa carrière, il écrit régulièrement dans des quotidiens et des hebdomadaires des chroniques sur des sujets de l'heure, avec un souci de « débusquer du sens là où on serait porté à ne voir que des faits ».

Plusieurs recueils, dont seulement certains ont été traduits, regroupent les textes les plus amusants, "Pastiches et Postiches"("Diario minimo" - 1963) et "Comment voyager avec un saumon" ("Il secondo diario minimo"- 1992). Certains autres recueils regroupent des textes plus polémiques, "Croire en quoi ?" (1998), "Cinq questions de morale" (2000), "Islam e occidente" (2002). Parmi ses activités les moins connues, Umberto Eco est membre du "Forum International de l'Unesco" (1992), de "l'Académie Universelle des cultures de Paris" (1992), de "l'American Academy of Arts and Letters" (1998) et a été nommé au conseil de la "Bibliothèque d'Alexandrie" (2003). Il a assuré en 1992-1993 un cours à la Chaire européenne du Collège de France sur le thème « La quête d'une langue parfaite dans l'histoire de la culture européenne ». Sa nomination la plus originale est sans doute celle de Satrape du Collège de Pataphysique en 2001.

Le grand rêve d'Umberto Eco, la raison d'être de son entreprise encyclopédique interminable et décalée, c'est peut-être en fin de compte une bibliothèque imaginaire d'Alexandrie, non pas de l'Alexandrie d'Égypte, mais de sa ville natale du Piémont. Cette ville « sans idéal et sans passion », « sans rhétorique et sans mythe, sans mission et sans vérité » serait comme le lieu originaire, inaccessible d'où l'on peut rire du reste. Pour accéder à cette bibliothèque, il faudrait marcher indéfiniment de page en page. D'une érudition à donner le vertige, mais restant toujours pédagogue, Umberto Eco est un des auteurs les plus importants de l'Occident contemporain. On lui reconnaît surtout le mérite d'être un vulgarisateur génial. La fascination de son public tient moins à l'originalité de ses idées qu'à sa façon de les rendre accessibles, vivantes, généreuses.

(Sources: Wikipedia)

~~~

* Umberto Eco est décédé en février 2016 (.lefigaro.)

~~~

Résumés

  1. Baudolino (Éd. Grasset - 2002)
  2. Le cimetière de Prague (Éd. Grasset - 2011)
  3. Le nom de la Rose (Éd. Grasset - 1982)
  4. Le Pendule de Foucault (Éd. Grasset - 1990)
  5. Numéro Zéro (Éd. Grasset - 2015)

~

Autre titre

  • L'île du jour d'avant

Bonne lecture

Posté par Krri à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2008

Gaetano ADINOLFI

Biographie

Né à Naples, Docteur en Droit à l'Université de Milan, diplômé du collège d'Europe de Bruges, Gaetano Adinolfi est entré au "Conseil de l'Europe" comme fonctionnaire à la direction de la communication. Après une brillante carrière, il est élu Secrétaire Général adjoint par l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe pour un mandat de cinq ans, puis réélu à deux reprises. Il préside ensuite le Fonds de Soutien à la coproduction cinématographique européenne "Eurimages".

Il consacre une partie de ses "loisirs" de retraité infatigable à l'écriture et signe avec Un mort et douze étoiles, son premier roman policier.

(Sources: éditeur)

~~~

Résumé

  1. Un mort et douze étoiles (Éd. du Bastberg - 2002)

Bonne lecture

Posté par Krri à 07:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 mai 2008

Sandrone DAZIERI

Biographie

Sandrone Dazieri est né en 1964 à Crémone. Journaliste à "Il Manifesto" et directeur de "Gialli Mondadori", il s'impose comme un des maîtres du roman noir italien contemporain.

~~~

Résumés

  1. Le Blues de Sandrone (Éd. Métailié - 2004)
  2. Sandrone & Associé (Éd. Métailié - 2001)
  3. Sandrone se soigne (Éd. Métailié - 2002)

~

Série Colomba Caselli et Dante Torre

  1. Tu tueras le père (T-1)(Éd. Robert Laffont - 2015)
  2. Tu tueras l'ange (T-2)(Éd. Robert Laffont - 2017)

Bonne lecture

Posté par Krri à 10:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2008

Massimo CARLOTTO

Biographie

Massimo Carlotto est né à Padoue en 1956 et vit actuellement à Cagliari (Sardaigne). Très tôt militant au sein du groupe révolutionnaire d’Extrême Gauche "Lotta continua", il a tout juste 19 ans quand il est injustement condamné à 18 ans de réclusion après avoir découvert le corps d'une jeune femme, poignardée de 59 coups de couteau.

L'histoire singulière et douloureuse de Massimo Carlotto se transforme au fil des années (jusqu’en 1993 où il obtient la grâce présidentielle) en véritable cas judiciaire (11 procès, 6 ans de prison, 3 ans de cavale). Cette expérience terrible d'acharnement de la justice italienne, qui a inéluctablement consumé dramatiquement une partie de la vie de l'auteur, a par ailleurs alimenté son activité d'écrivain.

Les romans de Massimo Carlotto, tous emprunts de son injuste expérience, sont en effet narrés dans un style haletant et incisif, constamment cynique, qui pourfend les certitudes morales, idéologiques et comportementales de l'Italie contemporaine. Le travail d'enquête effectué par l'auteur pour chacun de ses romans et rendu possible grâce aux amitiés liées en prison, souligne sa position inédite par rapport aux autres écrivains actuels de littérature criminelle. Et, en ce sens, il a indéniablement insufflé une nervosité nouvelle à la fiction policière de langue italienne, au point d'être considéré par la critique comme « un cas littéraire »

Découvert par le critique et écrivain Grazia Cherchi, il fait son entrée sur la scène littéraire en 1995 avec le roman "Il fuggiasco" (inédit en français), lauréat du "Prix Giovedì" en 1996. Depuis, il a écrit quinze autres romans, des livres pour enfants, des romans graphiques et des nouvelles publiées dans des anthologies.

Il collabore à divers quotidiens nationaux. Il a également participé à l'écriture de chansons pour le disque de Maurizio Camardi, "La frontiera scomparsa" et de textes de théâtre ("Più di mille giovedì" pour "l'Assembla Teatro" de Turin, "Il caso Spider Boys" pour la compagnie romaine"Riverrun").

(Sources: Wikipedia)

~~~

Résumés

  1. À la fin d'un jour ennuyeux (Éd. Métailié - 2013)
  2. Arrivederci amore (Éd. Métailié - 2003)
  3. En fuite (Éd. Lignes Noires - 2000)
  4. J'ai confiance en toi (Éd. Métailié - 2010)
  5. La vérité de l'Alligator (Éd. Gallimard - 1998)
  6. Le maître des noeuds (Éd. Métailié - 2004)
  7. L'immense obscurité de la mort (Éd. Métailié - 2006)etoile
  8. Padana City (Éd. Métailié - 2008)
  9. Rien, plus rien au monde (Éd. Métailié - 2006)

~

Trilogie des nouvelles mafias

  1. Le souffle court (Éd. Métailié - 2014)

Bonne lecture

Posté par Krri à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2008

Gianrico CAROFIGLIO

Biographie

Gianrico Carofiglio est né à Bari en 1961. Il y exerce la fonction de "procuratore della Repubblica". Spécialisé dans la lutte anti Mafia, il a à son actif l’arrestation de plusieurs chefs importants et le démantèlement de réseaux de prostitution. Témoin involontaire est son premier roman. Deux autres suivront, avec le même héros. La presse anglo-saxonne lui a consacré de nombreux articles parus dans "The Observer", "The Times", "The Washington Post" et "The New Yorker", entre autres: <<Carofiglio : un auteur avec lequel il faudra compter >>

(Sources : Éditeurs)

~~~

Résumés

  1. Le passé est une terre étrangère (Éd. Rivages - 2009)
  2. En attendant la vague (Éd. du Seuil - 2013)
~

Série Guido Guerrieri, avocat

  1. Le silence pour preuve (Éd. du Seuil - 2011)
  2. Les raisons du doute (Éd. du Seuil - 2010)
  3. Les yeux fermés (Éd. Rivages - 2008)
  4. Témoin involontaire (Éd. Rivages - 2007)

Bonne lecture

Posté par Krri à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 janvier 2008

Gianni BIONDILLO

Biographie

Gianni Biondillo est né en 1966 à Milan, en Italie. Il suit des études d'Architecture et écrit pour la télévision et le cinéma. Il est aussi  l'auteur de plusieurs articles sur l'Art, la Littérature et la Politique. Fan de Pasolini et de Proust, il  écrit des essais sur ces deux hommes, inédits en français. Il est également l'un des créateurs du blog "Nazione Indiana" créé en 2003, avec un groupe d'intellectuels, d'artistes et d'écrivains. (Je laisse le soin aux italianisants de fournir quelques explications sur "Nazione Indiana", merci d'avance...)

Son premier polar "Per cosa si uccide" paraît en Italie en 2004, avec un succès spectaculaire, c'est pourquoi les Éditions Joëlle Losfeld se sont empressées de le faire traduire: Pourquoi tuons-nous ? est sorti en France en 2006. Le protagoniste de ce premier roman est un flic, l'Inspecteur Ferraro, qui a grandi et travaille dans cette ville de Milan  pour laquelle Gianni Biondillo nourrit une véritable passion.

Un second polar, avec son  héros Ferraro est sorti en Italie en 2005, "Con La morte nel cuore" (La mort au coeur)s'est vu placé d'emblée en tête des best-sellers en Italie et est publié aux Éditions Joëlle Losfeld. Gianni Biondillo est parti pour une carrière d'écrivain, puisqu'il a déjà publié un troisième roman, "Il giovane sbirro" dans son pays en 2007.

Le 4ème opus "I materiali del killer" paru en 2011 et lauréat du "Prix Scerbanenco" en Italie est enfin publié aux Éditions Métailié en 2013; deux autres romans poursuivent la série Ferraro: "Cronaca di un suicido" en 2013 et "Nelle mani di Dio" en 2014.

(Sources: Wikipedia / sites éditeurs)

Elleon (Mise à jour 03/2015)

~~~

Résumés

Série l'Inspecteur Ferraro

  1. La mort au coeur(Éd. Joëlle Losfeld - 2009)
  2. Le charme des sirènes (Éd. Métailié - 2017)
  3. Le matériel du tueur (Éd. Métailié - 2013)
  4. Pourquoi tuons-nous ?(Éd. Joëlle Losfeld - 2006)

Bonne lecture

Posté par elleon à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2008

Cesare BATTISTI

Biographie

Cesare Battisti est né en 1954 à Cisterna di Latina, au sud de Rome, dans une famille d'ouvriers profondément enracinée dans le communisme. En 1968, il entre au lycée d'orientation littéraire  Alessandro Manzoni, et il ne tarde pas à entrer dans la contestation étudiante, bien que très jeune encore. Il fait ses premiers séjours en prison dès 1971, pour de menus larcins, puis progressivement plonge dans la délinquance et est arrêté et condamné à 6 ans de prison pour vol à main armée en 1974. La prison lui fait connaître des militants d'extrême-gauche qui vont largement influer sur ses idées politiques. Il est libéré, poursuivi à nouveau, il rejoint alors la clandestinité et la lutte armée dans le cadre d'un groupuscule "Prolétaires Armés pour le Communisme" (le PAC), organisation peu structurée qui va commettre des hold-ups et des meurtres, qu'elle revendique. Les tireurs sont identifiés et condamnés en 1981.

Cesare Battisti se défend d'avoir participer à ces assassinats, ayant quitté l'organisation dès 1978, mais il est tout de même arrêté et condamné en 1981, pour appartenance à une bande armée. Aidé par des membres du PAC, il s'évade et se réfugie au Mexique. L'arrestation d'un des chefs du mouvement remet en question l'implication de Cesare Battisti dans ces meurtres et l'Italie le condamne en 1988, par contumace  pour un double meurtre et deux complicités d'assassinat.

Au Mexique, où il s'est installé, il vit de petits boulots, travaille dans des restaurants, puis crée une revue littéraire en 1986, participe à la création du "Festival du Livre" de Managua et organise la première "Biennale d'Arts Graphiques de Mexico". Il commence à écrire, poussé dans cette voie par le romancier Paco Ignacio Taïbo II et il collabore à plusieurs journaux.

En 1985, le Président Mitterrand s'est engagé, dans ce qu'on appelle "La doctrine Mitterrand" à ne pas extrader les anciens activistes italiens qui ont rompu avec la violence. Cesare Battisti se décide à rentrer en France en 1990, il est cependant arrêté à la demande de l'Italie, mais relâché après cinq mois de prison, la demande d'extradition de l'Italie ayant été rejetée. Il s'installe alors à Paris, prend un travail de gardien d'immeuble, continue ses aventures littéraires et commence sa carrière d'écrivain. En 1993, paraît son premier roman, Les habits d'ombre, chez Gallimard dans la Série Noire, puis en 1994, l'ombre rouge et en 1996, Buena onda, toujours chez le même éditeur. Cesare Battisti a choisi le roman noir, qui lui permet d'exprimer tous ses thèmes favoris, la politique, l'action, la lutte armée, l'engagement... la révolution , il écrit en italien, mais surveille de près les traductions et parfois, dans certains de ses romans mélange  l'italien et le français.

En 2000, un de ses romans majeurs paraît chez Rivages, Dernières cartouches, il situe l'action dans son Italie natale, celle des Années de plomb, poursuit avec Avenida Revolución en 2001 puis écrit J'aurai ta Pau, une aventure du Poulpe, toujours en 2001. La vie qu'il s'est construite avec femme et enfants, la production littéraire qu'il accumule toutes ces dernières années lui ont  presque fait oublier qu'il était un exilé protégé par la promesse de la France depuis 1991, la Préfecture de Police de Paris lui ayant  même délivré une carte de résident valable jusqu'en 2007. C'est sans compter sur la justice italienne qui le condamne après un ultime appel, pour assassinat. En 2004, il est de nouveau arrêté pour être extradé, c'est le début de "l'Affaire Battisti": artistes de tous bords, écrivains, personnalités politiques et publiques  protestent, des écrivains de polars forme un collectif avec à sa tête, l'auteure Fred Vargas qui le défend dans un livre, paru chez Viviane Hamy, "La vérité sur Cesare Battisti". Le Conseil de Paris vote alors un résolution, soutenant Cesare Battisti, il est alors remis en liberté surveillée, mais un jugement de la Cour d'Appel de Paris rend une décision favorable à son extradition, des batailles juridiques et des polémiques s'engagent...

C'est alors de nouveau l'exil pour Cesare Battisti, "la cavale", recherché par la police française, il fuit au Brésil où il est arrêté en 2007, après que la Cour de Justice Européenne qui a été saisie de l'Affaire statue sur l'irrecevabilité de la plainte déposée par l'auteur en 2006. La Presse se fait  l'écho des échanges entre la justice brésilienne et italienne, les polémiques dans les journaux sont quasi quotidiennes, les signatures s'accumulent sur les listes de soutien, mais Cesare Battisti, après plusieurs mois d'attente dans les prisons brésiliennes, est extradé... L'auteur, pour autant n'a pas cessé d'écrire, soutenu en cela par des éditeurs et tous ceux qui l'aident, au travers d'un Collectif de défense et en 2006, deux livres paraissent: L'eau du diamant chez Rivages et "Ma cavale" chez Grasset. De nombreuses rééditions de ses ouvrages voient le jour cette même année, une aide financière précieuse pour Cesare Battisti et sa famille.

En 2011, Cesare Battisti est sorti de la prison de haute sécurité de Papuna près de Brasilia où il était incarcéré depuis quatre ans, après que la Cour suprême du Brésil a rejeté son extradition vers l'Italie.

(Sources: Wikipédia /)

Et pour plus d'informations, de nombreux articles sur le web dont un des plus récents: 20minutes.

Elleon (Mise à jour 03/2015)

~

Elleon a retenu

holmes

« Lorsque j'écris une histoire, ce qui m'intéresse le plus, c'est de comprendre les hommes et les femmes qui en font partie, les raisons profondes de leurs actes, noirs ou roses... » Cesare Battistisuite »»»

 ~~~

 

 Résumés

  1. Avenida Revolución(Éd. Rivages - 2001)
  2. Buena onda (Éd. Gallimard - 1996)
  3. Dernières cartouches (Éd. Rivages - 2000)
  4. Jamais plus sans fusil (Éd. Du Masque - 2000)
  5. Face au mur (Éd. Flammarion - 2012)
  6. J'aurai ta Pau (Éd. Baleine - 1997)
  7. L'eau du diamant (Éd. Du Masque - 2006)
  8. L'ombre rouge (Éd. Gallimard - 1994)
  9. Le cargo sentimental (Éd. Joëlle Losfeld - 2003)
  10. Les habits d'ombre (Éd. Gallimard - 1993)
  11. Nouvel an, nouvelle vie (Éd. Mille et Une Nuits - 1997)
  12. Vittoria (Éd. Eden - 2003)

~

Autres titres

  • Pixel, copier-coller
  • Ma cavale

Bonne lecture

Posté par elleon à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]