22 décembre 2011

La Bastos du Barca

de Daniel Hernandez

ou Le crime des douaniers

la bastos du barcaDébut des années 2000, l'été approche. Au Barcarès, pour restaurer la plage du Lido, les pompes de la Suceuse aspirent les fonds du port et les déversent sur les zones touchées par l'érosion du littoral. Soudain, dans le flot du sable chargé d'eau, un crâne humain est expulsé sur la grève !

Identifié comme appartenant à un ancien douanier disparu en mer au large de Port-Vendres, tout serait logique si une balle n'était pas retrouvée sertie dans son occiput...

Chargé de l'enquête, Jepe Llense découvre rapidement qu'un autre détail cloche : l'ancien collègue de travail et inséparable ami du "noyé" est mort dans un accident douteux, vingt-quatre heures après le prétendu passage par-dessus bord. L'inspecteur de Perpignan va remonter le temps et sillonner la côte catalane pour découvrir peu à peu les multiples facettes des deux gabelous retraités...

Mobiles et suspects se succèdent. Jepe Llense se rapproche peu à peu de la vérité mais, à aucun moment, il ne se doute de l'horreur du crime.

Éditions MARE NOSTRUM


Avec La Bastos du Barca, Daniel Hernandez nous propose une enquête solo de Jepe Llense, un de ses  personnages fétiches.


Posté par elleon à 05:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Les vendangeurs du Caudillo

de Daniel Hernandez

les vendangeursLanguedoc, années 50, vendanges traditionnelles.

Dans les vignes de la Narbonnaise, les morts accidentelles se succèdent à un rythme anormal chez les travailleurs agricoles: crâne fracassé par un sabot de cheval, asphyxie dans une cuve...

Toutes frappent d'anciens franquistes!

Alors que les gendarmes français mènent leurs enquêtes avec désinvolture, Facundo Trapero, jeune émigré républicain en voie d'intégration, poursuit seul ses propres recherches. Sa quête le plonge dans les miasmes de la Guerre Civile espagnole et nous conduit jusqu'au bout d'une incroyable vendetta...

Éditions MARE NOSTRUM


Dans ce thriller fortement trempé terroir, Daniel Hernandez nous propose un nouveau volet de la saga policière des Trapero en Languedoc-Roussillon.


Posté par elleon à 04:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Croix de sang au Grand Hôtel

de Daniel Hernandez

croix de sangEntre la mort suspecte de Bertrand Comas, retrouvé gelé, cervicales brisées, sur l’étang du Diable et le meurtre sanglant de son père, Raymond, découvert nu, attaché sur une chaise, des croix gammées tracées avec son sang sur les murs de sa salle de bains, quelle terrible fatalité s’abat sur le clan de la plus riche famille de Font-Romeu ?

L’inspecteur Jepe Llense et son compère José Trapero devront interrompre leurs vacances aux sports d’hiver, pénétrer au cœur de la société cerdane et réveiller les fantômes du Grand Hôtel et du maquis de Llo pour comprendre.

Éditions MARE NOSTRUM

Posté par elleon à 04:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 décembre 2011

Les invités

de Jacques Robert

les invitesCe week-end chic aurait pu être un week-end comme les autres : ces messieurs se connaissent; tous dans l'industrie, les affaires, le barreau, la couture... et ces dames aussi, pour être les compagnes ordinaires de ces messieurs. On boit avec la même légèreté, au bord de la piscine, le champagne et les avanies petites ou grandes que chacun fait à chacun. On est libéral, que diable! et bien élevé. Enfin, presque.

Et puis tout à coup, tout commence à se détraquer : le week-end ensoleillé devient un bouillon de culture, d'intrigues, de ragots, de rancoeurs, d'insinuations perfides, de jalousies, de rivalités, où la part des sentiments et des affaires est difficile à démêler...Tous ces gens-là, à la vérité, se connaissent trop bien. Le vernis craque. Et ce qu'il y a dessous n'est pas très beau.

On trouve un cadavre dans la piscine, avec un petit nuage rose autour de la tête. Puis un deuxième. Et encore un troisième... Passion, intérêt, vengeance? Avec ces gens-là, tous les mobiles sont envisageables et chacun d'eux serait bien capable d'avoir tué.

Éditions LIBRAIRIE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Posté par elleon à 09:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les gens de l'immeuble

de Jacques Robert

les gens de l'immeubleL'endroit est presque silencieux, ce qui est bien rare à Paris, avec quelque chose d'heureux et de paisible.

L'inspecteur, malgré son énorme expérience du malheur d'autrui, a de la peine à admettre que dans quelques instants il va déboucher sur cette horreur tapie dans le sous-sol.

- C'est là qu'on a retrouvé son cartable.

La petite fille ne dort pas. Elle gît au pied du mur, cassée, désarticulée, comme une poupée sur laquelle un enfant fou se serait acharné. Peut-on vraiment croire à cette coexistence de la beauté de la vie et de son atrocité ? Derrière l'une des fenêtres de l'immeuble, l'inspecteur le sait, un assassin monstrueux se cache. Des hommes et des femmes l'attendent pour répondre à ses questions, eux et leur misérable petit tas de secrets.

Éditions POCKET

Édition originale: Julliard (1975)

Posté par elleon à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


L'appartement des filles

de Jacques Robert

l'appartement des fillesTibère, ancien journaliste obligé, pour soigner sa femme gravement malade, de se livrer à un trafic d'or, cherche les complicités dans le milieu des hôtesses de l'air.

Ainsi faisons-nous avec lui connaissance de ces curieuses filles sans foyer fixe, toujours entre deux continents, ou deux capitales, qui font faire leurs robes au Caire, leurs chaussures à Rome, achètent leur lingerie à Tokyo, et que désaxe une existence trépidante sans amitiés solides et horaires réguliers.

Tibère entreprend d'abord Cécilia, puis Bébé, puis Meredith, la plus jolie et la maîtresse d'un desperado. Cette dernière, au bout de nombreuses tergiversations et intrigues, accepte la périlleuse mission qui l'entraînera clans une aventure dont chaque étape met son courage et son astuce à rude épreuve.

Éditions POCKET

Édition originale: Julliard (1963)


Jacques Robert place donc son lecteur au centre d'une étrange toile d'araignée dont les fils seraient les grandes lignes internationales des réseaux aériens le long desquelles circule une race nouvelle d'aventuriers.


Posté par elleon à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pourquoi j'ai tué Laetitia Remington

de Jean-Jacques Reboux

pourquoi" Quand vous lirez ces lignes, je serai loin. J'ai décidé de mettre fin à mes jours. Mais je veux mourir en paix avec ma conscience. Je ne partirai pas sans avoir révélé ce qui m'a conduit à prendre cette décision fatale. Ce que j'ai fait est banal : j'ai tué une femme. Dieu sait pourtant si je l'aimais ! Ce n'était pas un crime passionnel. Je l'ai tuée de sang froid, avec préméditation. Elle s'appelait Laetitia. Laetitia Remington. Peu importe que ce soit son vrai nom ou pas : toutes les chouettes nanas sont des laetitia.

Celle-là était belle comme une icône, on aurait dit qu'elle sortait de la chanson de Gainsbourg. Une fille comme elle n'aurait jamais dû mourir. Elle était faite pour dévorer la vie, Laetitia. Personne ne jugera Williams Rambert. Elle sera vengée par ma propre mort, je ne me déroberai pas. Je vais mourir pour toi, Laetitia. Ce sera ta revanche posthume. "

Entre analphabétisme et rédemption, les rapports ambigus et parfois douloureux d'un écrivain avec ses démons intérieurs...

Éditions DU MASQUE

Posté par elleon à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2011

Seules dans la nuit

de Brigitte Aubert & Gisèle Cavali

seules dans la nuit

Kidnappée avec sa mère, la petite Alicia réussit à échapper à ses ravisseurs avant d’être recueillie par une adolescente, Carole, dont la famille est absente pour le week-end.

Mais les truands sont à leurs trousses et Carole et Alicia s’enfuient dans la campagne.

Au terme d’une course-poursuite nocturne, la jeune fille parviendra à faire arrêter les mafieux qui voulaient éliminer Alicia et sa mère, témoins d’un meurtre...tandis que l’enfant révélera son secret: une clé USB truffée de données sur ces trafiquants, cachée dans sa peluche.

Éditions RAGEOT

~~~

La campagne varoise sert de toile de fond à ce roman policier où les auteurs ont réuni deux héroïnes attachantes, qui vont devoir recourir à de multiples subterfuges pour sauver leur vie, affronter leurs peurs intimes et de nombreux faux-semblants.

~~~

Posté par Krri à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 décembre 2011

Le bled aux méchants

de Jonathan Craig & Richard Posner

le bled aux mechantsNew York n'était encore qu'une modeste bourgade d'émigrants que déjà des criminels de tout poil s'y faisaient la main.

Au fil des siècles, les bandits apprirent à s'organiser, tandis que les politiciens n'hésitaient pas à utiliser leurs services et que la gourmandise des chevaliers du vice ne connaissait plus de bornes.

Finalement, le crime devint une des industries les plus lucratives de la Ville dont la célèbre statue allait éclairer le monde...

Ce premier volume en retrace l'histoire, des origines à l'époque bénie de la Prohibition.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 08:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

New York crime blues

de Jonathan Craig & Richard Posner

new york crime bluesL'histoire du crime à New York (voir " Le bled aux méchants ") ne s'arrête pas aux Années Folles.

Après l'aventure, après le folklore, voici l'ère moderne et ses grands capitaines : les Luciano, les Anastasia, les Genovese. Le gangster n'est plus le truand pittoresque d'antan, mais un homme d'affaires efficace, entouré d'une armée d'experts, habile à déjouer les pièges de la justice.

Et s'il y a parfois quelques bavures, quelques giclées de sang ici ou là, on l'éponge vite, discrètement, en " famille " en quelque sorte.

Éditions GALLIMARD

Posté par elleon à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :