12 février 2013

Opération Fritham

de Monica Kristensen

operation fritham

Mars 1941, Kirkenes, en Norvège. Un pasteur et son fils veillent sur une chapelle et son trésor. Lorsque deux déserteurs, des Norvégiens engagés volontaires dans l’armée allemande, pensent pouvoir y trouver refuge, ils découvrent surtout une icône russe de grande valeur.

Mai 1942. En pleine Seconde Guerre mondiale, l’archipel du Svalbard, tout au nord de la Norvège, est sous occu­pation allemande. La flotte alliée entreprend de le reconquérir. Nom de code ?  Opération Fritham. Un carnage.

Soixante ans plus tard, les Vétérans de l’Arctique, anglais et allemands, se réunissent au Svalbard pour guérir leurs vieilles blessures. Au lieu de la grande réconciliation attendue, ce sont de sanglants secrets et un trésor religieux qui refont surface.

Éditions GAÏA

~~~

« Monica Kristensen nous offre un très bon polar qui mêle histoire, guerre, enquête, espionnage et même un peu thriller. […] C’est un très bon roman et c’est une auteure à suivre car c’est très bien réussi, tant dans la construction de l’intrigue, que des personnages et de l’écriture. »  Site www.ondesnoires.com

~~~


Posté par elleon à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


11 février 2013

Chambre froide

de Tim Weaver

chambre froide

David Raker s’est lancé dans les recherches de jeunes adultes disparus depuis la mort de sa femme.

Toujours hanté par ce deuil, il se charge de retrouver la trace d’Alex, un jeune homme disparu il y a cinq ans, retrouvé mort il y un an, mais aperçu dans la rue il y a quelques mois. Ses recherches ne tarderont pas à le mettre sur la piste du "Calvary Project" un centre recrutant des jeunes adolescents et adultes rêvant d’une nouvelle vie (anciens toxicomanes, enfants violés…).

Mais ce grand projet cache des intentions funestes : quiconque dévie du programme est sujet à tortures et punitions mortelles. En effet, pour masquer la mort de ceux qui se plient aux règles du programme (ils doivent être considérés comme morts aux yeux de la société).

Jusqu’où cette enquête le mènera-t-il ?

Éditions MICRO APPLICATION

Posté par elleon à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

À la fin d'un jour ennuyeux

de Massimo Carlotto

a la fin d'un jour ennuyeux

Giorgio Pellegrini, l’antihéros de Arrivederci amore, ancien combattant des luttes sociales des années 70 devenu impitoyable criminel, possède désormais tout ce dont il avait rêvé : une épouse qu’il manipule au gré de ses caprices sadiques et un luxueux restaurant, rendez-vous de tous ceux qui comptent dans sa cité du Nord-Est italien.

Il gère aussi, avec l’aide de son avocat, le député Brianese, un réseau d’escort-girls pour les politiciens affairistes qui mettent la région en coupe réglée. Mais découvrant que l’avocat l’a grugé, il retrouve ses instincts de voyou brutal pour tenter d’obtenir réparation.

Mal lui en prend : l’avocat le fait placer sous la domination de la ’ndrangheta, la mafia calabraise.

Pour lui échapper, ses instincts de grand fauve calculateur, même avec l’aide de trafiquants maltais et d’un malfrat russe, suffiront-ils ? 

Éditions MÉTAILIÉ

~~~

Écriture sobre, ironie froide, précision documentaire : avec son talent si singulier, Massimo Carlotto réussit une fois encore à nous passionner pour le destin de personnages très peu recommandables tout en nous plongeant au cœur des trafics politico-mafieux de l’industrieuse Vénétie, ce monde pourri qui ressemble tant au nôtre

~~~


Posté par elleon à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 février 2013

Les fenêtres murmurent

de Dulle Griet

les fenetres murmurent

Pourquoi faudrait-il qu'une femme soit belle pour être aimée ? Quand Lucien Raskin lui pose la question, Georgette Vanderbiest est aux anges. Quelques jours plus tard, elle est égorgée.

En cette période de carnaval, c'est à l'inspecteur Lilas Klaus et à son acolyte Serge Zwanze qu'il revient de faire tomber les masques pour dévoiler le visage du meurtrier.

Or, des masques, il y en a. Un mari trop séduisant. Un ami trop entreprenant. Une handicapée trop belle. Une bibliothécaire trop ingénue. Sans oublier un violoncelliste qui consacre ses soirées à jouer de son instrument, nu, face à sa fenêtre qui ouvre sur le lieu du crime.

Elle est pourtant bien paisible, cette minuscule rue Porselein, à Anderlecht.

Bienvenue chez les Belges !

Éditions PRESSES DE LA CITÉ

Posté par elleon à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 février 2013

Sinistre et compagnies

de Pierre Nemours

sinistre et compagnie

Il n'y a pas d'erreur, vous avez beau retourner le rapport des flics, des experts qui ont examiné ce qui restait de la voiture, et les conclusions du District Attorney, Everett Carson roulait comme un dingue. Il a foncé à 150 à l'heure dans un camion arrêté et la Dodge a littéralement explosé.

Mais ça ne va pas, non ? Everett Carson ? Un homme irréprochable bon époux, bon père, personnalité éminente de la paroisse... Et en plus, son voisin affirme qu'il n'avait rien bu de la journée.

Alors, me dit Luisa Wright, la perle (noire) des secrétaires, c'est comme si on l'avait rendu enragé. Non mais, ce n'est pas une idée fantastique, cela ?

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Qui étais-tu Samantha ?

de Pierre Nemours

qui etais tu samantha

Lumster Heights, Devonshire, Angleterre. 354 habitants. Charmant village de la baie de Lyme, sur la côte du Channel anglais. Route côtière de Sidmouth à Lyme Regis. Église à clocher carré du XIIIe siècle (culte anglican). Halle du XIVe, vieilles maisons à colombage, notamment sur la place du marché. Hôtel: La Charrue et la Flèche (F. Cook, prop.), confort, bonne table. Environs: promenades et excursions dans une campagne verdoyante. Fermes, vergers, élevage. La Grange (major Everett C. Barrow). Falaises (jusqu'à 30 mètres de haut) dominant la plage. Vue splendide sur la baie de Lyme.

À cette notice du « Guide touristique du Sud-Ouest de l'Angleterre » on pourrait ajouter que c'est au pied de ces falaises que fut découvert, le 8 avril vers 17 h 30, le corps sans vie de Mrs Samantha Fainsborough, la dame de "Brangwyn"

Mais qui donc était Samantha ?

Éditions FLEUVE NOIR

 

Posté par elleon à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ma première cliente blanche

de Pierre Nemours

ma premiere cliente blanche

Eh bien quoi ! Il n'y a pas de quoi en faire un plat ! Ce n'est pas la première fois qu'une jolie femme se pointe dans ma salle d'attente avec un problème délicat. Je suis détective privé, et les problèmes délicats, c'est mon domaine.

Seulement, pardon, cela change tout. Elle est blonde, faite au moule, élégante dans le genre distingué. Et ELLE EST BLANCHE, à sang pour sang.

Peur moi, Richard Benson, seul et unique détective privé de Springville, U.S.A., c'est un événement. Pensez donc: MA PREMIERE CLIENTE BLANCHE ! Je sens que son cas ne va pas être de la petite bière. Surtout lorsqu'elle annonce la couleur, si je puis m'exprimer ainsi.

- Je suis Mrs Ebinger, dit-elle, tranquillement. Janice Ebinger !

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2013

Le safari de la vengeance

de Pierre Nemours

le safari de la vengeance

La première nuit dans la brousse africaine laisse un souvenir inoubliable. Elle est lourde et oppressante, pleine d'odeurs violentes et de bruits dramatiques.

Le commissaire divisionnaire Vieljeux et sa femme Madeleine étaient sensibles au sortilège du continent noir, qu'ils étaient venus chercher dans ce safari-photo à la française. Tout autour de l'hôtel campement, la brousse roulait les vagues puissantes de ses hautes herbes sous le souffle insupportable de l'armatan, le vent du nord qui charrie en suspension des milliers de tonnes de sable saharien.

Les Vieljeux se préparaient à se glisser sous leurs moustiquaires, tout impatients du safari du lendemain, lorsqu'un long hurlement de femme, sur un mode suraigu, démentiel, déchira le silence...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2013

La mort au tournant

de Pierre Nemours

la mort au tournant

Le maire de Castelbazas hésitait à expulser ce visiteur venu de Paris pour lui faire rater la plus belle opération foncière de sa carrière de magistrat municipal. Une opération qui allait permettre à la commune de se doter d'une piscine, d'un foyer des anciens et de goudronner les chemins vicinaux.

Vieljeux, pourtant, le considérait avec un sourire candide :

- Vous savez, dit-il, je n'ai aucun intérêt dans ces tractations sur vos terrains. Il se trouve que je suis à même de vous donner un conseil, mais mes préoccupations sont d'un tout autre ordre. Moi, j'enquête sur un meurtre , ajouta-t-il suavement.

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La mort attend à Killadoon

de Pierre Nemours

la mort attend a killadoon

Dans la chambre du maître de "Kylemore House", une plainte atroce, déchirante, s'élève. Elle se termine sur un poignant soupir : "Oh ! Mon Dieu !

La tempête de printemps déferle sur la côte irlandaise. Les vagues se ruent à l'assaut du promontoire rocheux sur lequel se dresse le château biscornu, élaboré au cours des âges, autour du vieux donjon trapu du XlVe siècle. Le vent hurle sur le Connemara, la vieille terre des Gaels.

La forme blanche du fantôme glisse dans la pièce obscure, se penche sur le lit où le maître de "Kylemore House" dort d'un profond sommeil. Dans quelques minutes, il mourra étranglé par un lacet de cuir, exactement comme, en 1652, Wolfe O'Neill, le héros de la révolte contre l'Angleterre de Cromwell.

Mais l'inspecteur Frank Mulligan, de la Brigade Criminelle, à Dublin, ne croit pas aux vieilles légendes...

Éditions FLEUVE NOIR

Posté par elleon à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]